6 raisons de manifester en nombre pour nos pensions le #16mai

Photo Solidaire, Salim Hellalet
Photo Solidaire, Salim Hellalet
Thema's
Pensions

Ajouter un commentaire

Commentaires

Bonjour, J'ai 45 ans, je suis infirmière, je fais toutes les pauses, matin, soir, nuit. Je travaille depuis que j'ai 22 ans... Il est prouvé que les infirmières, surtout celles qui font des nuits font plus de cancers, etc Avec la charge de travail que nous avons, je me vois mal travailler encore 22 ans. Tout cela, a encore été décidé, par des gens, assis dans un fauteuil, qui ne sont pas sur le terrain. Pourtant, nous qui sommes sur le pont, on s'accroche comme on peut, mais on va finir par crever d'épuisement. On n'avance pas, on recule. On a moins de temps pour les patients. Moi j'avais choisi ce métier par altruisme, parce que je me sentais forte physiquement et mentalement. Parce que donner la main, rassurer un patient, c'était ma vocation. Parce que j'aime mon métier, qui est toujours en pénurie. Et que tout nous empêche de faire notre job convenablement, je m'indigne. Je suis en colère. Je ne veux plus me laisser faire. Je veux rester une bonne infirmière. Je veux garder ma flamme sacrée, celle que j'ai toujours mais qui pour l' instant est en veilleuse... Ode infirmière à Namur
je vous comprend moi aussi je fait les pauses mais dans l industrie chimique , il me reste 20ans a tire peut etre plus si cela passe , s et dègeulasse de faire cela , s et pour cela que je serait aussi a la manif , quitte a tous casser la geuele aux policier et au crs , mais je veut que se gourvernement comprenne que l on n et pas des robot et des esclaves du travaille on a une vie , moi seul chose qui importe s et de faire tomber ce gouvernement s et la seul solution possible réfléchisser bien on a déjà fait des manif et autre rien n y fait veul pas comprendre donc reste la chute de se gouvernement de voleur et de ss et gestapo , comme dirait mon grand pére oui fils tu vas voir tous se que l on vous a donner vous aller tous perdre il et temps de vous batailler pour ne pas retourner a sabot , faut refaire un mai 68 , et pour les imbécile qui veulle aller lecher les botte du patron pour aller travailler qui comprenne pas pas la gréve ou manif faut pas avoir peur de les taper sur la tete une bonne fois pour toute , pour qu il comprenne
il faut mettre l'aprés-pension a 55-60 ans pour pouvoir mettre les jeunes en formation aux travail avec la personne comme sa la personne le forme et peux prendre sa prés-pension a 55-60 ans et peut en profiter et le jeune peux travailler et tous le monde se porteras bienro
je viend d entendre braquelaine sur rtl le ministre des pension dire mon je ne vais pas ceder désoler je la ferait cette pension a point , donc voila on fait des manif des gréve etc etc , mais rien y fait donc la seul solution possible s et de renverser ce gouvernement , et faire comprendre a s et politicien a gomme qui son plus con que leur deux pied que s et encore nous que nous avons notre mots a dire point s et tous , s et comme je l ai dit M du PTB et autre vous allez voir elle vas passer cette pension a point soit avec un couteaux dans le dos ou en douce en dessous de la table vous allez voir maintenant a vous de voir seul s et tuer ce gouvernement s et comme les indiens , on tue le chef tous s arrete et foute le camps voila voila

Le décret qui mettait fin aux subventions au carburant est abrogé. C’est le résultat d’un mouvement social sans précédent depuis 15 ans en Équateur. Une victoire significative dans le contexte latino-américain.

« Spray au poivre. Autopompe. Matraques. Hurlements. Les bottines des policiers… » Matilde De Cooman est militante de Comac, le mouvement étudiant du PTB, à Gand. Ce samedi 12 octobre, elle participait à l’action pacifique pour le climat d’Extinction Rebellion, violemment réprimée par la police. Voici son témoignage.

Jambon 1er braque à fond à droite et attaque frontalement le milieu associatif qui se montre critique. Les citoyens qui s'unissent pour obtenir un changement constituent toutefois une partie cruciale de notre société pour défendre et faire progresser l'État-providence et nos droits fondamentaux. Aperçu des réactions.

Les manifestants exigent la démission du gouvernement irakien. Celui-ci prend un certain nombre de mesures pour faire reculer le chômage et répondre au manque de logements.

Mobilisations monstres, grèves, couvre-feu pour 60 jours, palais présidentiel évacué : l'Equateur connait des troubles soc

Depuis le 27 septembre, les agents pénitentiaires de la prison d'Anvers sont en grève. Cela fait des années que les conditions de travail et le manque d'effectifs posent un gros problème. Mais ces dernières semaines, cela a vraiment dépassé les bornes.

Le déclin actuel de l’économie mondiale n’est un secret pour personne.

Le 28 mars dernier, Matthew Taylor, le CEO de l'entreprise productrice de fil d'acier Bekaert, annonçait une restructuration : 281 des 1 300 emplois allaient devoir disparaître. Il faut savoir qu'il avait promis aux actionnaires d'augmenter le rendement de 5 à 10 %... Pendant six mois, les travailleurs ont lutté avec leurs syndicats. 

Placé en faillite ce lundi matin, le voyagiste britannique a débuté le retour en catastrophe de ses 600 000 clients, des touristes. Une autre course a dans le même temps commencé : celle du démantèlement de la multinationale financiarisée.