6 raisons de manifester en nombre pour nos pensions le #16mai

Photo Solidaire, Salim Hellalet
Photo Solidaire, Salim Hellalet
Thema's
Pensions

Ajouter un commentaire

Commentaires

Bonjour, J'ai 45 ans, je suis infirmière, je fais toutes les pauses, matin, soir, nuit. Je travaille depuis que j'ai 22 ans... Il est prouvé que les infirmières, surtout celles qui font des nuits font plus de cancers, etc Avec la charge de travail que nous avons, je me vois mal travailler encore 22 ans. Tout cela, a encore été décidé, par des gens, assis dans un fauteuil, qui ne sont pas sur le terrain. Pourtant, nous qui sommes sur le pont, on s'accroche comme on peut, mais on va finir par crever d'épuisement. On n'avance pas, on recule. On a moins de temps pour les patients. Moi j'avais choisi ce métier par altruisme, parce que je me sentais forte physiquement et mentalement. Parce que donner la main, rassurer un patient, c'était ma vocation. Parce que j'aime mon métier, qui est toujours en pénurie. Et que tout nous empêche de faire notre job convenablement, je m'indigne. Je suis en colère. Je ne veux plus me laisser faire. Je veux rester une bonne infirmière. Je veux garder ma flamme sacrée, celle que j'ai toujours mais qui pour l' instant est en veilleuse... Ode infirmière à Namur
je vous comprend moi aussi je fait les pauses mais dans l industrie chimique , il me reste 20ans a tire peut etre plus si cela passe , s et dègeulasse de faire cela , s et pour cela que je serait aussi a la manif , quitte a tous casser la geuele aux policier et au crs , mais je veut que se gourvernement comprenne que l on n et pas des robot et des esclaves du travaille on a une vie , moi seul chose qui importe s et de faire tomber ce gouvernement s et la seul solution possible réfléchisser bien on a déjà fait des manif et autre rien n y fait veul pas comprendre donc reste la chute de se gouvernement de voleur et de ss et gestapo , comme dirait mon grand pére oui fils tu vas voir tous se que l on vous a donner vous aller tous perdre il et temps de vous batailler pour ne pas retourner a sabot , faut refaire un mai 68 , et pour les imbécile qui veulle aller lecher les botte du patron pour aller travailler qui comprenne pas pas la gréve ou manif faut pas avoir peur de les taper sur la tete une bonne fois pour toute , pour qu il comprenne
il faut mettre l'aprés-pension a 55-60 ans pour pouvoir mettre les jeunes en formation aux travail avec la personne comme sa la personne le forme et peux prendre sa prés-pension a 55-60 ans et peut en profiter et le jeune peux travailler et tous le monde se porteras bienro
je viend d entendre braquelaine sur rtl le ministre des pension dire mon je ne vais pas ceder désoler je la ferait cette pension a point , donc voila on fait des manif des gréve etc etc , mais rien y fait donc la seul solution possible s et de renverser ce gouvernement , et faire comprendre a s et politicien a gomme qui son plus con que leur deux pied que s et encore nous que nous avons notre mots a dire point s et tous , s et comme je l ai dit M du PTB et autre vous allez voir elle vas passer cette pension a point soit avec un couteaux dans le dos ou en douce en dessous de la table vous allez voir maintenant a vous de voir seul s et tuer ce gouvernement s et comme les indiens , on tue le chef tous s arrete et foute le camps voila voila

Les tensions entre les Etats-Unis et l’Iran sont à nouveau intenses suite à l’attaque de deux tankers. Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a directement imputé ces attentats à l’Iran, sans la moindre preuve. Sommes-nous une fois encore à l’aube d’une escalade militaire justifiée par de faux prétextes ?

Le 11 avril, quatre mois après le début du soulèvement populaire, la destitution du président soudanais Omar el-Bechir a mis fin à trente années de dictature. El-Bechir avait pris le pouvoir en 1989 par un coup d’État militaire. Depuis sa chute, le peuple ne relâche pas la pression. Malgré une répression sanglante...

Ali Aarrass est Belgo-Marocain. En 2008, il est arrêté par la police espagnole. Contre l’avis de l’ONU, il est extradé vers le Maroc en 2010. C’est la descente aux enfers : après 12 jours de torture, on lui fait signer un document qui deviendront ses « aveux ». Il est alors condamné à 12 ans de prison.

Le rappeur irako-britannique Lowkey sera à ManiFiesta 2019 en compagnie de son DJ Awate. Lowkey y donnera un concert, mais il participera également à une conférence. Voilà qui promet, le très populaire artiste underground étant connu pour ses textes et déclarations au vitriol.

Dans le sud de la Colombie, la population autochtone, les paysans et les syndicats descendent dans les rues. Depuis l’accord de paix entre le gouvernement colombien et les FARC en novembre 2016, 472 leaders de mouvements sociaux ont été assassinés. Le syndicaliste Alberto Orgulloso Martínez, directeur de l’École syndicale nationale, nous apporte son éclairage.

Elles sont travailleuses domestiques. Elles travaillent en Belgique depuis plus de 10 ans mais n’ont pas de papiers. Il y a quelques mois est née la Ligue des Travailleuses Domestiques, un collectif lancé par la CSC afin que ces travailleuses s’organisent pour défendre leurs droits. Solidaire est allé à leur rencontre.

Pour Ivo Janssen, il est incompréhensible que le gouvernement arrose les grandes entreprises industrielles de gros subsides alors que les petites entreprises ne reçoivent aucun soutien financier et que le travailleur est accablé de taxes supplémentaires. Il faut prendre des mesures drastiques pour contraindre les grands industriels à rendre leurs procédés de production neutres en CO2.

Pas assez de transports en commun. Et la technique du parapluie (« c’est pas moi, c’est l’autre »). Un récent rapport de la VUB et de l’ULB vient mettre en lumière ce qui fait de la capitale belge une des pires villes européennes en matière de mobilité. Mais de ce tableau  noir sortent aussi les pistes de solution.

Le samedi 15 juin au soir, peu de plats ont été livrés à domicile à Gand. Les coursiers de Deliveroo de la ville ont arrêté le travail pendant une heure pour protester contre la baisse constante des salaires et les conditions de travail précaires. Les coursiers grévistes ont réussi à mettre une pression telle que le système a été mis à plat.

« Les dernières décennies ont été dures pour le monde du travail, en grande partie à cause des changements technologi