Comment patronat et gouvernement veulent bâillonner l’action sociale

Cheminots en grève et solidarité à Charleroi le 6 janvier 2016. (Photo Solidaire, Salim Hellalet)
Cheminots en grève et solidarité à Charleroi le 6 janvier 2016. (Photo Solidaire, Salim Hellalet)

Ajouter un commentaire

Commentaires

On ce croirait en train de retourner aux 19e siècle , avec un gouvernement néo libéral ! Apparemment ils sonts en train de démantelé tout les acquis sociaux que les anciens ce sont battus pour les obtenirs part des luttes acharnée et même aux prix du sang ! Honte à ce gouvernement qui ne privilégie que les capitalistes aux détriment des plus faibles de ce pays !
il faut leur faire comprendre ,que si il touche au droit de gréve ,vous ferez une grève générale au finlsh ,et si il ne comprennent pas encore il reste la révolution ,si la il ne comprennent toujours pas c'est quand est dirigés par des gens pourris par le fric ,il faudra les mettre hors d'état de nuire !

Malgré des annonces de réinvestissement dans le rail belge, la Vivaldi ne rompt pas avec la logique européenne qui pousse

Le test positif du président américain agit comme un retour à la réalité. À moins d’un mois du scrutin, il est renvoyé à son bilan et à son incapacité – physique et politique – à le défendre.

« On a donné les meilleures années de notre vie à Wibra et maintenant on nous traite comme des chiens.

Le gouvernement fédéral veut lancer un projet pilote de libéralisation dans notre pays.

Omar Radi, un journaliste marocain emprisonné pour son travail de journaliste d’investigation, est accusé de « viol » et « espionnage ». Après Soulaiman Raissouni, poursuivi lui aussi pour « viol » au Maroc, c’est le second journaliste critique du pouvoir a être inquiété par la justice. Une manière de les faire taire ?

Les postiers allemands viennent de décrocher une importante victoire : une augmentation de salaire de 5 %, répartie sur deux ans. C’est le résultat d’une lutte à laquelle quelque 22 000 postiers ont pris part. Cette victoire est un juste retour des choses pour ces travailleurs qui ont redoublé d’efforts pendant la crise du Covid-19.

​L’élue et militante socialiste de New York souligne combien l’accès universel aux soins constitue aujourd’hui un enjeu décisif et s’inquiète du manque d’ambition de Joe Biden sur ce point. Elle a été interviewée lors de la Fête de l’Humanité.

Après des années de lutte, certaines mesures avaient été prises pour limiter l’utilisation du plastique à usage unique.