Engie Electrabel ne peut pas exploiter Doel et Tihange de manière sûre

 

Ajouter un commentaire

Commentaires

L’accident de Fukushima a dispersé des « billes » de césium radioactif jusqu’à Tokyo Des travaux scientifiques montrent que 89 % du césium relâché dans l’environnement par la catastrophe de mars 2011 l’ont été sous forme de microparticules de verre. LE MONDE | 06.07.2016 C’est une découverte qui renforce la spécificité de la catastrophe nucléaire de Fukushima et modifie l’étude de son impact environnemental et sanitaire. Lors de la conférence de géochimie Goldschmidt organisée du 26 juin au 1er juillet à Yokohama, au sud de Tokyo, une équipe réunissant des chercheurs de différentes universités, notamment de Kyushu (sud-ouest du Japon) et de Nantes (Loire-Atlantique), a révélé que 89 % des émissions de césium radioactif des trois réacteurs dont le cœur a fondu en mars 2011, l’ont été sous la forme de microparticules de verre. Celles-ci ont été décelées dans les poussières recueillies, le 15 mars 2011, par un filtre à air installé sur un bâtiment de Suginami, un arrondissement de l’ouest de Tokyo. Elles ont été détectées grâce à des analyses postérieures menées « par autoradiographie et par microscopie électronique à balayage », explique Satoshi Utsunomiya, professeur du département de chimie de l’université de Kyushu, et l’un des auteurs de la présentation. De telles particules ont aussi été trouvées dans des échantillons de sols de rizières prélévés un an après la catastrophe à Okuma, une ville où se situe la centrale nucléaire et où, d’après le professeur Utsunomiya, « le sol est fortement contaminé ». Vous pouvez lire l'article complet via ce lien : http://www.lemonde.fr/energies/article/2016/07/06/l-accident-de-fukushima-a-disperse-des-billes-de-cesium-radioactif-jusqu-a-tokyo_4964380_1653054.html

Les accueils des maisons médicales sont très sollicités en cette période de crise sanitaire.

Deuxième contribution de la médecin urgentiste Nathalie Eggermont. Un service de nuit aux urgences. On n’a aucune certitude, sur la façon dont la crise va évoluer. On continue à se battre. Et on relâche un peu la pression, avec les collègues. On râle ensemble sur la pénurie de matériel, et les choix politiques consternants.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

15 000 ouvriers de l'usine SEAT de Barcelone ont décidé de réorienter leur usine.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

À quelques heures du vote des pouvoirs spéciaux en Belgique, le vote de sa grande sœur en France (loi sur « l’état d’

« Je m’engage à ne prendre que des décisions pour affronter la crise » a déclaré la première ministre Sophie Wilmes.

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé samedi l’arrêt des entreprises non essentielles.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Malgré le confinement et les risques liés au coronavirus, des héroïnes travaillent à travers les couloirs des maisons de r