Il est encore possible de sauver les emplois de Caterpillar : voici pourquoi

Photo Solidaire, Salim Hellalet
Photo Solidaire, Salim Hellalet

Ajouter un commentaire

Commentaires

l'Union sacrée quelle supercherie, quand ON veux mettre une multinationales capitaliste comme caterpillar au Pat ON vas avec une volonté de gagnant, mais îci j'entends une reconversion dans d'autres secteurs d'activité pour une partie de travailleurs et les autres !? En somme c'est une fatalité, ON ne sais plus rien faire d'après les partis politiques traditionnelle ! Enfin l'avenir nous en prendrait peut-être un peu plus...??
je pense pas je travaille depuis dix ans cat et les americaine ne fait jamais marche arrière , je voudrais au mois les politicien fait un cadeaux au ouvrier c est la taxation
Tout à fait d'accord avec vous, mais ON ne peut les laisser sans sortir comme ça, ça serait bien trop facile ! Les politiques et également l'Europe ON un travail important à fournir pour empêcher où réduire les délocalisation, car c'est dès familles entières qui ce retrouve dans de grandes difficultés, justement à cause de multinationales capitaliste comme caterpillar est d'autres aussi ! Moi je n'accepterai jamais , que les travailleurs soit pris comme une simple marchandise, quand ON en à besoin, alors la tout vas pour le mieux, mais dans le cas contraire ON jette dès milliers de travailleurs et leurs familles dans la précarité ! C'est inacceptable nous ne sommes plus au moyens âge !!!
Pour ce qui est d'une contre-publicité, nos parlementaires le font très bien. Ce qu'il faut arriver à faire, c'est à faire craquer la paralysie de la politique du chouchoutage. Mettre le gouvernement face aux résultats de son manque de politique qui est désastreux. Mais en tout cas, à tous les niveaux, il faut se montrer car ce qu'il se passe avec ces gens est monstrueux !
Je continue à vous dire que je n'arrive pas à lire vos articles var la taille des caractères est trop petite et lorsqu'on veut agrandir sur une tablette (en utilisant ses doigts) ça larche pas. Je suis abonnée à votre newsletter mais je n'arrive pas à lire vos articles! C'est très dommage pour moi. Salutations!!

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

« Tous les soirs à huit heures, j'applaudirai aussi pour toi » - In memoriam Dirk Van Duppen.

Le 30 mars 2020, l'Inde comptait 1 251 de contaminations confirmées du coronavirus.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Le virus COVID-19 virus se répand à la vitesse de l’éclair et touche également Gaza et les territoires palestiniens.

Les accueils des maisons médicales sont très sollicités en cette période de crise sanitaire.

Deuxième contribution de la médecin urgentiste Nathalie Eggermont. Un service de nuit aux urgences. On n’a aucune certitude, sur la façon dont la crise va évoluer. On continue à se battre. Et on relâche un peu la pression, avec les collègues. On râle ensemble sur la pénurie de matériel, et les choix politiques consternants.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.