« Il n’y a plus de place pour la dimension humaine de notre métier » :: La révolte du personnel des homes Orpéa

Photo Kristien Merckx.
Photo Kristien Merckx.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Super, il faudrait encore plus de dénonciations de ce genre...il faut marquer les esprits sur les problèmes que les gens rencontrent au travail et que les chefs et les patrons éludes complétement. Bravo au PTB
Ma mère,jusqu'à sa mort,a vécu dans une résidence Orpéa.Une catastrophe! La nourriture était insuffisante et d'une qualité qui se dégradait de semaine en semaine.Les plateaux repas étaient servis sans couverts.Un jour elle a mariné dans ses excréménts de 16h à 8h le lendemain:on ne répondait pas à ses coups de sonnette! Par deux fois j'ai envoyé la Cocof pour une inspection,ce qui a amélioré la situation, mais malgré tout,nous devions rester vigilants.Dès que notre surveillance se relachait,tout les manquements refaisaient surface;Encore ma mère avait-elle une famille qui veillait sur elle.Mais qu'advenait-il des personnes totalement seules? Je n'ose y penser. Je tiens à souligner que le"petit"personnel était très dévoué,dans la mesure de ses moyens, qui était bien restreint.Des règlement imbéciles ,venus "d'en haut"le laissait quasiment impuissant.J'aurais encore bien des choses à dire, mais la place me manque.Si toutefois, vous souhaitez un témoignage plus détaillé, je vous le fournirai volontiers et le signerai plutôt trois fois qu'une.

En septembre, la compagnie annonçait qu’une centaine d’emplois étaient menacés en Belgique. Par vidéoconférence, les syndicats viennent d’apprendre que ce chiffre est doublé...

Malgré des annonces de réinvestissement dans le rail belge, la Vivaldi ne rompt pas avec la logique européenne qui pousse

Le test positif du président américain agit comme un retour à la réalité. À moins d’un mois du scrutin, il est renvoyé à son bilan et à son incapacité – physique et politique – à le défendre.

« On a donné les meilleures années de notre vie à Wibra et maintenant on nous traite comme des chiens.

Le gouvernement fédéral veut lancer un projet pilote de libéralisation dans notre pays.

Omar Radi, un journaliste marocain emprisonné pour son travail de journaliste d’investigation, est accusé de « viol » et « espionnage ». Après Soulaiman Raissouni, poursuivi lui aussi pour « viol » au Maroc, c’est le second journaliste critique du pouvoir a être inquiété par la justice. Une manière de les faire taire ?

Les postiers allemands viennent de décrocher une importante victoire : une augmentation de salaire de 5 %, répartie sur deux ans. C’est le résultat d’une lutte à laquelle quelque 22 000 postiers ont pris part. Cette victoire est un juste retour des choses pour ces travailleurs qui ont redoublé d’efforts pendant la crise du Covid-19.

​L’élue et militante socialiste de New York souligne combien l’accès universel aux soins constitue aujourd’hui un enjeu décisif et s’inquiète du manque d’ambition de Joe Biden sur ce point. Elle a été interviewée lors de la Fête de l’Humanité.