La situation dans nos maisons de repos

Ajouter un commentaire

Commentaires

he oui s et vrais j ai ma belle mére qui dans un home , s et tous a fait vrais s et une honte parfois
Hélas, mille fois hélas, cela reflète bien la situation catastrophique que vivent la plupart des résidents de maisons de repos. Cela ne risque pas de s'arranger avec les privatisations. Un scandale de plus. Il faut souligner avec insistance que le personnel n'y est pour rien, ce dernier voudrait passer plus de temps auprès des résidents mais il est pressé comme un citron, il ne sait pas faire un travail correct. A quand les repas de nos aînés à la volée, cela irait plus vite ? Le coucher à 15H00 et le levé à 5H00 ? A ce rythme là, il ne faut plus construire de maison de repos mais des poulaillers. C'est HONTEUX et tout cela, à nouveau au prix de la rentabilité, se faire du fric. Nos aînés ne sont pas des produits, ce sont des êtres humains QUI ONT LE DROIT A LA DIGNITÉ HUMAINE. Extrait de la "Déclaration Universelle des Droits de l'Homme : Article premier Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. Article 2 1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. 2.De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté. Article 3 Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. Article 4 Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes. Article 5 Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. !!!!!!! Cela paraît élémentaire !!!!!!

Deuxième contribution de la médecin urgentiste Nathalie Eggermont. Un service de nuit aux urgences. On n’a aucune certitude, sur la façon dont la crise va évoluer. On continue à se battre. Et on relâche un peu la pression, avec les collègues. On râle ensemble sur la pénurie de matériel, et les choix politiques consternants.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

15 000 ouvriers de l'usine SEAT de Barcelone ont décidé de réorienter leur usine.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

À quelques heures du vote des pouvoirs spéciaux en Belgique, le vote de sa grande sœur en France (loi sur « l’état d’

« Je m’engage à ne prendre que des décisions pour affronter la crise » a déclaré la première ministre Sophie Wilmes.

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé samedi l’arrêt des entreprises non essentielles.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Malgré le confinement et les risques liés au coronavirus, des héroïnes travaillent à travers les couloirs des maisons de r

Alors qu’en Belgique (et dans beaucoup de pays européens) les gens doivent rester confinés chez eux, les gouvernements des