Les malades de longue durée : le gibier idéal au bas de l’échelle sociale

Photo CMRF Crumlin / Flickr
Photo CMRF Crumlin / Flickr
Thema's
Santé

Ajouter un commentaire

Commentaires

Bonsoir camarade, Comme vous pouvez le voir, ce gouvernement remet la pression sur les plus vulnérables de nôtre société les malade, handicapé..... Ils ont trouvé une méthode hors norme, remettre les malades sur le marché de l'emploi, avec soi-disant un travail adapté , mais le gros du problème, c'est qu'il à déjà +- 60000 chômeurs et que eux voudrais un emplois ! Une incohérences total !!! Le but principal de cette coalitions ultra libéral est plutôt de faire un chiffres d'exclusion sous la totalité de leurs législatures, mais comme d'habitude en s'attaquents aux plus faibles !! Les entreprises fonts déjà des sélection très rigoureuse quand ils doivent embaucher un travailleurs, alors avec une pathologie même minime soit telle, vous n'avez aucune chance, car le choix de l'entreprise sera d'être apte à 100% puisque ils devrait le payé avec un salaires complet!! NB les travailleurs et la classe moyenne ne sont aucunement responsable de la crise financière et Delors la responsabilité ne peuvent leurs êtres imputée . mais plutôt aller chercher l'argent auprès des vrais responsables de cette crise financière et sur les quelques % de riches qui ne paye pas d'imposition ou très peut Alors la ce gouvernement aurais une plus grande popularité auprès de la populations ( ont a le droit de rêvé)
Il faut continuer le combat contre cette droite dévastatrice! Celle-ci prend l'être humain comme une variable budgétaire! L' argent devient la priorité absolue de ce gouvernement! Ils veulent épuiser les travailleurs en activités et pratiquement les faires mourir au travail, remettre les invalides, malades longs termes au travail alors qu'il y a 600.000 chômeurs! C'est du non sens! C'est vraiment une politique au profit des capitalistes et des patrons! Rien pour le peuple!

Quasiment un an après le coup d’État, le candidat du parti de l’ex-président Evo Morales remporte très largement l’élection présidentielle. Retour sur une victoire populaire.

La caisse d’assurance pension Integrale va peut-être être liquidée. Que se passe-t-il ?

Naïma Amakran est permanente SETCa. Carine Rosteleur est Secrétaire régionale de la CGSP. Ces deux travailleuses de la santé ont un avis bien précis sur ce qu’il faut faire pour résister à cette deuxième vague. La députée du PTB et médecin généraliste Sofie Merckx leur a posé la question.

En septembre, la compagnie annonçait qu’une centaine d’emplois étaient menacés en Belgique. Par vidéoconférence, les syndicats viennent d’apprendre que ce chiffre est doublé...

Malgré des annonces de réinvestissement dans le rail belge, la Vivaldi ne rompt pas avec la logique européenne qui pousse

Le test positif du président américain agit comme un retour à la réalité. À moins d’un mois du scrutin, il est renvoyé à son bilan et à son incapacité – physique et politique – à le défendre.

« On a donné les meilleures années de notre vie à Wibra et maintenant on nous traite comme des chiens.

Le gouvernement fédéral veut lancer un projet pilote de libéralisation dans notre pays.

Omar Radi, un journaliste marocain emprisonné pour son travail de journaliste d’investigation, est accusé de « viol » et « espionnage ». Après Soulaiman Raissouni, poursuivi lui aussi pour « viol » au Maroc, c’est le second journaliste critique du pouvoir a être inquiété par la justice. Une manière de les faire taire ?