Les travailleurs malades pourront perdre jusqu’à 25 % de leur indemnité de maladie

Photo Claus Rebler / Flickr
Photo Claus Rebler / Flickr
Thema's
Santé

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

C'est grave un médecin devrait savoir que certaines maladies ne sont meme pas connues et persistent dans le temps sans pouvoir apporter aucun remédes, et cela arriver un jour à tout le monde.
il et grand temps d arreter cette femme , car elle et fait beaucoup de dégat a mon avis elle sait pas réfléchir elle a un petit pois a la place du cerveaux , je suis d accord il des profiteurs comme partout mais de la a faire cela je trouve cela honteux de la par d un docteur
Mais les travailleurs malades perdent aussi à leur pension leur indemnité d'accidenté du travail lorsqu'ils sont reconnus handicapés ! l'ETAT BELGE se fait verser via le fond des accidents du travail leur indemnité : l'ETAT BELGE perçoit 100 % l'indemnité des handicapés victimes d'un accident du travail dans le privé, indemnité déterminée suivant leur degré de handicap et après avoir fait une procédure judiciaire à leurs frais...... l'ETAT BELGE n'a rien à faire : hop.... ils gardent 90 % et leur reverse 10 %...... Mais bien sur rien n'est fait pour que cette injustice soit stoppée : ils ont besoins d'argent pour eux... mais nous AUSSI on a besoin de nous soigner et de vivre !!!! on n'a pas leur salaire et leur privilèges, puisqu'en plus ils se versent jusqu'à 150 % d'indemnité EUX!!!!!! HANDICAPE = DIMINUE et facile à spolier ......
je suis malade depuis 5 mois bientôt 6 mois , j'ai 60 ans j'ai une invalidité de 8;5 %du a un accident de travail ; a la mutuelle il me dise qu'il vont me mettre en invalidité mais que ce n'est qu'un mauvais terme employé , je ne sais pas ce qui est le mieux pour moi car étant malade mon employeur me paie quant même 208 € en plus de la mutuelle pour compenser la perte ,plus une compensation en bon d'achat pour les chèques repas perdu , donc ce n'est pas négligeable , malgré tout je perds +- 500 € par mois , ma question !! est qu'est ce qui est le mieux pour moi en sachant que je peux prendre ma prépension avec complément d'entreprise , qui reviendrais aux même que se que je touche actuellement sauf les bons d'achat !! juste je dois prester un préavis !!! merci pour vs réponse
bonjour , je pensait qu'une fois pensionner on perdait ses indemnités d'accident de travail !!! qu'en est il exactement ?
Mais cette femme enfin si je peux appeler cela une femme exagere elle ne se rend pas compte que si il y a autant de malades c'est en partie du à son gouvernement de merde ainsi qu'à elle même ministre de merde qu'elle vive elle avec 1500 euros par mois et quand kes factures sont payée il reste rien pour le reste elle ne peu mal elle mange bien tous les jours et ça se voie grosse vache je ne te souhaite rien de bon
Bonjour, Bien voila , depuis l'âge de 16 ans je bosse j ai ft un apprentissage en cuisine de collectivité et traiteur . Puis j ai bosser pas mal d'année en horeca. Puis j ai ft les titre service . Puis j ai été livreur de colis. J ai eu mon premier accident de travail étalement discale ( lumbago ) Avec syatique jambe droite. Puis j ai ft une formation en peinture et décoration. Puis mon dernier job magasinier ou j ai été declasser pour double hernie discale et déchirement du muscle psoas côté gauche Et fissure profonde du cartilage de la rotule. De la j ai passer irm artroscan scaner . Avec résultat très négatif . De ce ft je suis tomber malheureusement sous la mituel depuis 7 mois maintenant . J aimerais reprendre le travail mais dans quoi ???? En sachant que l'hernie n est pas opérable et que les 3 dernier Disc sont soude par l'hartrose et clairement ils sont mort tout les 3 , la seule choses que les médecins peuvent faire c est crever les racines dès disque qui me font mal !!! Et Après ? Si je reprends le travail et que je ne sent plus la douleur je pourrais me faire un déplacement qui lui serat à vie !!!! Je ne vais pas me faire op pour te faire plaisir !! Bien des gens se font op et Sa vas pas mieux pour autant ! Parfois Sa aggravé même le problème . Alors je demande pour travailler en atelier protège pour avoir un post adapter , et le on me dit que je ne suis pas reconnus handicaper !!! Et le medcin conseil ne veux pas que je reprenne mon doc traitant non plus ! Alors que puis je faire ? Je ft l école du dos , de la natation et du vélo pour remuscler tout ca ! Mais Après ? La douleur est la ! Quand je fais le nettoyage à la Maison il me faux 3 jours pour espérer ne plus avoir mal ! Qui voudrait d un travailleur comme moi ????? Je me sent rabaisser , inutile , j ai mal et je dois me soigner Avec 950 eu par mois !!!!!! Alors que quand je travaillais je touchais 1600 par mois !!!! C est honteux ! Et vous voudriez que je travail jusqu a 67 ans !? La vie humaine c est pas le travail ! Le corps est Pas ft pour vivre comme cela . J ai envie de dire et ma grosse prends des sous sur le conte en banque de tes acolytes et sur le tien afin de récupérer des sous !! Et vas travailler comme je le ft tombe malade et vie Avec 950 eu par mois Avec ton loyer tes factures la voiture et toute vos taxes de merde à payer . Après cela tu changeras vite d avis .
Depuis le 12 février, la production d’autobus et de camions est à l’arrêt à l’entreprise Van Hool, à Lierre. Si la très riche famille propriétaire de l’usine continue d’engranger de gigantesques bénéfices, les travailleurs ont vu leur pouvoir d’achat diminuer. Quand un département a arraché une augmentation d’un euro l’heure, c’est donc l’ensemble de l’usine qui s’est mise à l’arrêt afin d’étendre la mesure à tous les autres secteurs.

Chaque jour, elles sont plusieurs milliers à nettoyer, repasser, récurer. Et pourtant, elles sont quasiment invisibles. Qui ? Les aides-ménagères des titres service, deuxième plus grand secteur salarié de Belgique. Les réalisatrices Gaëlle Hardy et Agnès Lejeune ont choisi de leur donner la parole à travers le documentaire
Au bonheur des dames ?.

L’organisation féministe Femma met sa proposition en pratique en expérimentant la semaine de travail de 30 heures. Pour Ilse De Vooght, de Femma, « la valeur ajoutée du projet doit d’abord se ressentir dans la qualité de vie des gens et non par exemple dans une plus grande productivité du travail ».

En ce jour de grève générale, jeunes en lutte pour le climat et syndicalistes se sont retrouvés sur les piquets de grève. Pour le délégué syndical Tom Joosen, les deux mouvements ont en réalité le même ennemi et sont loin d'être opposés comme certains politiciens le prétendent. Reportage partout en Belgique.

L'organisation patronale FEB souhaite prolonger d'au moins 10 ans la durée de vie de deux centrales nucléaires. La N-VA défend également cette idée. Pourtant, l'énergie nucléaire n'est pas sûre, pas durable et beaucoup trop coûteuse.

« Sign for my Future » se veut la plus grande campagne pour le climat jamais menée en Belgique. Via une pétition, des chefs d'entreprise, médias et associations demandent une ambitieuse politique climatique. Mais la présence de certaine multinationales dans cette initiative soulève des questions. De grandes entreprises polluantes comme BNP Paribas Fortis, Unilever ou EDF Luminus ont-elles réellement leur place dans une campagne pour le climat ?

Le sort du Venezuela fait depuis plusieurs jours l'objet d'un gigantesque bras de fer entre grandes (et moins grandes) puissances du monde entier. Pour tenter d'y voir clair, Solidaire reprend ci-dessous quelques articles des journaux L'Humanité et Unsere Zeit qui décrivent et analysent les enjeux de la crise en cours.

Solidaire apporte tout son soutien à son partenaire L'humanité. Le titre le plus connu de la presse française de gauche fait face à des difficultés qui menacent son existence.

Des milliers de jeunes qui descendent dans la rue depuis 3 semaines pour exiger un plan ambitieux pour le climat d'un côté. Moins d'un train sur 2 à l'heure en 2018, de l'autre côté. Difficile de mieux symboliser le mépris du gouvernement pour les revendications légitimes du jeune mouvement climatique. 

Des gilets jaunes se plaignent des revenus trop élevés des mandataires publics. Ils ont raison. Ils oublient que les plus riches ne sont pas les responsables politiques, mais ceux qui souvent les commandent, les dirigeants et actionnaires des grandes entreprises. On peut en avoir un aperçu édifiant avec l’enquête menée par la Justice japonaise à l’encontre de l’un d’entre eux, Carlos Ghosn.