Peter Mertens (PTB) : « La réforme des pensions des parlementaires, ça reste du deux poids, deux mesures »

Thema's
Pensions

Ajouter un commentaire

Commentaires

quand vas t on faire saute se gouvernement , quand s et pas les pensions qui nous fait travailler jusque la mort , s et les soin de sante on a déjà du mal a se soigner ,on noue rabote encore , désoler mais mais je vois que l on perd tous nos droit par tous , serait peut etre temps de se réveiller la ?????? si cela continue a la fin de la législature du gouvernement ben on aura plus rien , il aurons voler tous notre argent et tous nos droit il et temps de réagir svp
Ne faite pas ce que je fais , faite se que je dis,,,,,,,,,,,, les riches plus riches,,,,,,,,,,les pauvres plus pauvres,,,,,, réveillez vous,,,,,,,,,,,,,,,,,, c'est le vote qui place les gens qui défende la JUSTICE SOCIAL. Placont des gens qui défende vraiement le travailleur,,, stop aux baratineurs,,,,,, Stop a l'injustice........ STOP AU MENSONGE................
et des mensonge il en a hoooo que oui comme charles michel jamais avec la nva je ferait pas sa et pas si , a chaque fois son nez s allonge de plus en plus , se bonhomme et un vrais menteur , un voleur , un casseur de droit , honte a lui de toute facon il a longtemps qu il aurait du partir , mais il joue bien son jeu , car fait la politique de l autruche
Normal c'est le fils de Gepeto fait la politique de l'autruche il entendait ce que le peuple demandait mais faisait la sourde oreille maintenant qu'il est sourd manipulateur comme il est il va s'en servir comme excuse et fera le contraire comme notre professeur Tournesol
Si Siegfried monte aux barricades pour défendre les droits acquis de se paires, pourquoi ne le fait-il pas pour défendre les acquis des travailleurs? Parce que ceux-ci les ont étendus à l'ensemble de la population qu'il estime être une charge trop lourde à porter pour les épaules des nantis. Mieux vaut un pauvre qui crève qu'un super riche qui crache?
Je ne puis qu'approuver ces commentaires. Il y a bien deux poids deux mesures dans la mise en application de cette réforme certes positive pour l'avenir mais qui démontre une fois de plus que les citoyens ne sont pas égaux aux yeux de la majorité de nos politiques. Je ne puis que vous encourager à poursuivre vos luttes car c'est bien suite à vos interventions que ce dsier a trouver un début de réforme même si celle-ci ne reprend qu'une partie de vos propositions.
Et bien sûr pour que soit rabaissé l'âge de départ à la retraire de tous les travailleurs, il faut partir de la législation existante qui fixe le départ à la retraite à 65 max. et offre la possibilité de prendre sa prépension. Pour ce qui est des parlementaires, il est flagrant que dans le système où nous vivons, les lois sont d'abord conçues et votées pour eux avec une ouverture stratégique à long terme. Il faut faire changer tout ça.
Bonjour. Y aura-t-il quelqu'un qui aura le courage de consacrer un moment pour dénoncer , via les médias, tous les avantages que les parlementaires se sont octroyés et qu'ils conservent envers et contre tout... Et également les sommes énormes offertes aux partis pour les campagnes électorales. Il serait temps que toute la population soit au courant de ce que nous payons pour tous ces escrocs qui, en plus, ne se gênent pas de se remplir les poches par des systèmes légaux qu'ils ont mis en place...
mais oui on nous cache tout : ils se servent dans les caisses que nous avons remplies - dégoûtant - savent-ils ce que c'est que de vivre avec 500€/mois ?lis s'en foutent -ils ne nous écoutent pas ! l'argent mêne le monde (d'égoïstes ! )
pourquoi ne donne t'on pas une pension décente et normale à tous: diminuez les grosses (+de 2000€) facile d'équilibrer mais les "gros" ne seront plus contents car ils ne sauront plus aller aux Bahamas, grosse voiture, restos 5*, 2ème résidence etc.....ils n'ont pourtant pas plus travaillé que nous !!!!
En effet il y a une mesure deux poids même trois comment se qu'il qu'un premier ministre même si il a gouverné trois mois ou six mois un an comme Yves Leterme par exemple touché une pension de premier ministre a vie des la fin de son mandat et malgré tout peut cumuler d'autres fonctions après??? Moi ayant une pension de 1360€ par mois et 48/45 eme avec de la pénibilité (chauffeur inter ,nettoyage industriel,maçon etc...)doit plus que me serrer la ceinture?????

Vingt personnes sont mortes depuis la démission d’Evo Morales. Jeanine Añez, qui s’est proclamée chef d’État, invite l’armée à réprimer.

Début octobre, le Chili a vu apparaître un grand mouvement de protestation déclenché par l'augmentation des prix des transports publics dans la capitale Santiago. Le 28 octobre, les autorités ont dû s'incliner devant l'ampleur des manifestations et ont annulé cette augmentation. Mais ce n'est pas la seule conséquence du mouvement.

Pour Anne-Emmanuelle Bourgaux, constitutionnaliste passionnée et passionnante, le suffrage universel est une avancée fonda

Un an. Cela fait un an que des travailleurs ont enfilé leur gilet jaune et sont sortis pour changer les choses. Un mouvement exceptionnel par sa spontanéité, son évolution, sa faculté d’apprentissage. Et sa longévité, donc. Bon anniversaire les gilets jaunes !

Le 12 novembre, quelque deux mille personnes du secteur flamand de la culture se sont rassemblées au Beursschouwburg à Bruxelles. Deux jours plus tard, elles étaient 600 à manifester devant le Parlement flamand. Le secteur de la culture flamande proteste contre les économies drastiques qui lui sont imposées par le gouvernement Jambon.

Evo Morales, l’actuel président de la Bolivie, a été contraint de démissionner ce dimanche 10 novembre suite à un coup d’État. Confronté à la violence dans les rues et à la mutinerie de la police, il a dû choisir entre la poursuite de l’escalade violente du conflit ou la démission. Mais quel est le véritable enjeu de ce coup d’État ?

Le gouvernement flamand de Jan Jambon a lancé une offensive contre la VRT, l'opérateur audiovisuel public (équivalent néerlandophone de la RTBF). Avec 44 millions d'euros de coupes budgétaires au total et une volonté de contrôle sur le contenu qui semble indiquer qu'il veut faire taire les voix critiques et utiliser le service public pour promouvoir l'idologie nationaliste. Les syndicats de la VRT organisent donc la résistance et appellent tous les défenseurs de la démocratie à rejoindre la lutte.

Alors que des soulèvements populaires traversent le continent latino-américain, des forces réactionnaires y sévissent aussi. Comme en Bolivie où c’est la droite et l’extrême droite qui sont à la tête d’un prétendu « mouvement populaire »... téléguidé par les États-Unis pour faire tomber le pouvoir progressiste. Mais le peuple, justement, n’entend pas se laisser voler le pouvoir par des pions de l’Oncle Sam. N’en déplaise à ce dernier, la gauche relève la tête sur tout le continent.

Quatre ans après les précédentes grandes protestations contre la politique d’un gouvernement corrompu, le peuple libanais est redescendu dans la rue. Cette fois, c’est une foule d’une ampleur sans précédent qui s’est rassemblée, dans l’unité, par-delà les divisions religieuses et politiques et avec la participation tant de la classe ouvrière que de la classe moyenne.

Voici un aperçu du contenu du numéro de novembre et décembre. En vous abonnant, vous recevrez non seulement ces articles plus vite, mais aurez également accès aux photos, dessins et à bien d'autres informations.