« Pour combattre le terrorisme, éteignons le feu en Syrie »

Homs, Syrie. Photo Flickr, pan_chaoyue
Homs, Syrie. Photo Flickr, pan_chaoyue

Ajouter un commentaire

Commentaires

J'aime cet article qui prend en compte les divers intervenants (même si ce n'est pas exhaustif) dans le conflit syrien. Il me paraît, en tous cas, beaucoup plus proche de la réalité que ce qui avait été publié par le PTB dans le passé. Ce n'est pas un reproche, c'est juste une remarque car je sais qu'il n'est pas facile de transmettre ici la complexité des pays du Proche et du Moyen-Orient. Et je suis vraiment en accord avec vos propos quant au retrait de l'armée belge aussi bien en Syrie qu'en Irak. Ce gouvernement s'enferme dans une logique suicidaire qui est, à défaut d'avoir gagné la guerre, de s'entêter à piller, pilonner et détruire. Quant aux interventions militaires (surtout aériennes) qui épargneraient les civils, c'est encore plus cynique et cela ne sert qu'à endormir la conscience des gens. Toutes les guerres modernes depuis la première guerre mondiale ont sacrifié allègrement des villes et des villages entiers ainsi que leurs habitants pour nous libérer. Il faudrait peut-être le rappeler.
Tout à fait du même avis. Par ailleurs: - Ne faudrait-il pas considérer comme crime contre l'humanité le fait de lâcher des bombes sur des cibles sans avoir la certitude qu'il n'y aura pas de victimes civiles ? - Ce sont les Américains sur base d'un mensonge (soutenus par Blair) qui sont à l'origine du chaos au Moyen-Orient. Et c'est l'Europe qui n'arrête pas de devoir s'occuper des réfugiés. C'est scandaleux. Les Américains devraient logiquement accueillir la majorité des réfugiés. Et que font-ils dans ce domaine ? Rien !!! - Non seulement, ils n'assument pas les conséquences de leurs actes, mais en plus, ils forcent d'autres pays, dont le nôtre, à intervenir dans un conflit qu'ils ont provoqué... A quand une consultation populaire pour savoir si le gouvernement agit en accord avec la majorité des citoyens ? A quand un débat et un vote au parlement ? Sommes-nous encore en démocratie ? - Quel scandale aussi de gaspiller d'aussi importants moyens alors que nous en aurions bien besoin pour corriger tous les défauts de fonctionnement de l'Etat apparus ces derniers temps (prisons, justice, tunnels, musées, RER, routes, écoles, sécurité, etc) !

Manuela Cadelli est juge à Namur et administratrice de l’Association syndicale des magistrats. Il y a quelques mois, elle est venue à ManiFiesta pour parler de son livre « Radicaliser la Justice ». Une venue qui a marqué l’auditoire, dans lequel se trouvait Morgane De Meur, juriste.

Le cordon sanitaire contre les néonationalistes (AfD) a sauté à Erfurt. Soutenu par la CDU, un dirigeant libéral, Thomas Kemmerich, évince par la grâce de l’AfD le ministre-président de gauche avant d’être contraint à la démission.

En raison d'un problème informatique, le caucus démocrate dans l'état américain de l'Iowa s'est terminé en fiasco.

« La culture est la première chose qu’il faut sauver », a déclaré Fidel Castro lorsque Cuba subissait une grave crise économique au début des années 1990. Si l’île socialiste est réputée pour ses soins de santé et son système d’éducation, un aspect moins connu est sa politique culturelle. Rencontre avec Abel Prieto, ancien ministre de la Culture à Cuba.

Le renforcement de notre sécurité sociale était l’objet de la manifestation organisée par la FGTB ce mardi 28 novembre à Bruxelles. Manifestation qui a rassemblé 20 000 personnes. Pourquoi défendre, et renforcer, la « Sécu » ? Solidaire a posé la question aux participants.

Il y a 75 ans, le camp d’Auschwitz est libéré par l’Armée rouge. Retour sur le 27 janvier 1945, et ce que les soldats soviétiques découvrent avec horreur.

« Beaucoup de femmes vivent des relations insatisfaisantes. Et si elles ne peuvent pas quitter leur partenaire parce qu’elles en ont besoin pour boucler leurs fins de mois, c’est une situation qui n’est agréable pour personne. » Dans son dernier ouvrage, Why Women Have Better Sex Under Socialism, Kristen Ghodsee explique les acquis sociaux dont bénéficiaient les femmes des pays socialistes d’Europe de l’Est : de l’égalité sur le marché du travail aux crèches gratuites, en passant par des campagnes publiques encourageant les hommes à participer aux travaux ménagers.

Le 14 juin 2019, 500 000 femmes et hommes descendaient dans les rues suisses pour défendre l’égalité des femmes et des hommes. Retour sur le plus grand mouvement social qu’ait connu ce pays depuis 1918.

Les chiffres sur la ponctualité des trains et le nombre d’usagers du rail semblent très positifs à première vue. La SNCB a transporté 253 millions de voyageurs et la ponctualité s’est améliorée, le nombre de trains à l’heure passant de 87,2 % en 2018 à 90,4 % en 2019. Toutefois, ces chiffres masquent beaucoup de choses. En effet, de nombreux trains sont encore en retard, et le rail subit un manque criant d’investissements.

Le procès contre la multinationale de livraison de repas a débuté ce lundi. La question du statut et de la relation de travail entre les coursiers et Deliveroo sont au cœur des débats. L’issue du procès pourrait avoir des conséquences significatives sur le modèle économique de l’entreprise et des grandes multinationales de plateformes en général.