« Pour combattre le terrorisme, éteignons le feu en Syrie »

Homs, Syrie. Photo Flickr, pan_chaoyue
Homs, Syrie. Photo Flickr, pan_chaoyue

Ajouter un commentaire

Commentaires

J'aime cet article qui prend en compte les divers intervenants (même si ce n'est pas exhaustif) dans le conflit syrien. Il me paraît, en tous cas, beaucoup plus proche de la réalité que ce qui avait été publié par le PTB dans le passé. Ce n'est pas un reproche, c'est juste une remarque car je sais qu'il n'est pas facile de transmettre ici la complexité des pays du Proche et du Moyen-Orient. Et je suis vraiment en accord avec vos propos quant au retrait de l'armée belge aussi bien en Syrie qu'en Irak. Ce gouvernement s'enferme dans une logique suicidaire qui est, à défaut d'avoir gagné la guerre, de s'entêter à piller, pilonner et détruire. Quant aux interventions militaires (surtout aériennes) qui épargneraient les civils, c'est encore plus cynique et cela ne sert qu'à endormir la conscience des gens. Toutes les guerres modernes depuis la première guerre mondiale ont sacrifié allègrement des villes et des villages entiers ainsi que leurs habitants pour nous libérer. Il faudrait peut-être le rappeler.
Tout à fait du même avis. Par ailleurs: - Ne faudrait-il pas considérer comme crime contre l'humanité le fait de lâcher des bombes sur des cibles sans avoir la certitude qu'il n'y aura pas de victimes civiles ? - Ce sont les Américains sur base d'un mensonge (soutenus par Blair) qui sont à l'origine du chaos au Moyen-Orient. Et c'est l'Europe qui n'arrête pas de devoir s'occuper des réfugiés. C'est scandaleux. Les Américains devraient logiquement accueillir la majorité des réfugiés. Et que font-ils dans ce domaine ? Rien !!! - Non seulement, ils n'assument pas les conséquences de leurs actes, mais en plus, ils forcent d'autres pays, dont le nôtre, à intervenir dans un conflit qu'ils ont provoqué... A quand une consultation populaire pour savoir si le gouvernement agit en accord avec la majorité des citoyens ? A quand un débat et un vote au parlement ? Sommes-nous encore en démocratie ? - Quel scandale aussi de gaspiller d'aussi importants moyens alors que nous en aurions bien besoin pour corriger tous les défauts de fonctionnement de l'Etat apparus ces derniers temps (prisons, justice, tunnels, musées, RER, routes, écoles, sécurité, etc) !

Tout au long de ses cinquante années de carrière politique, Joe Biden a toujours été un représentant de l'industrie améric

Dirk Van Duppen a reçu, à titre posthume, le « Prijs voor Mensenrechten » (Prix des Droits humains) de la Ligue néerlandop

Dans la ville allemande de Wuppertal, l’année 2020 est synonyme de célébration du philosophe et révolutionnaire du XIXe si

Bernie Sanders, sénateur et ex-candidat de gauche à l’investiture démocrate pour les deux dernières élections présidentielles américaines, a pris la plume pour mettre en garde celles et ceux qui pensent que Trump est dans le camp des travailleurs. Et celles et ceux qui pensent que Biden l’est aussi...

Si les paysages et les plages idylliques de Chypre sont connus de touristes du monde entier, le pays est divisé par des forces extérieures et ce sont les travailleurs qui paient le prix. Nous en avons discuté avec un parti communiste presque centenaire : le Parti progressiste des travailleurs (AKEL).

« Vous préférez renoncer à votre prime de fin d’année ou à votre emploi ? » C’est, en substance, la question posée par la direction de Galler à ses 170 travailleurs. Une pression illégale durant une période difficile pour des travailleurs qui ont déjà du mal à boucler les fins de mois...

Dans la lutte contre le coronavirus, les personnes travaillant dans le secteur des soins ont une mission difficile.

Les travailleurs mis en quarantaine perdent une partie importante de leurs revenus.

Dans son essai Plaidoyer pour une rénovation politique (publié par le think tank de droite Itinera), Christophe C

Les petites cartes sur le comptoir de la réception offrent une image de désolation. Sur la semaine et demie qui vient de s’écouler, nous avons dû dire adieu à 8 patients de notre maison médicale à Hoboken (Anvers). Des mots de consolation et nos sincères condoléances signés par tous les membres de l’équipe attendent d’être transmis aux familles touchées.