« Saisir le terrain et les équipements de Caterpillar pour obliger la multinationale à revenir sur sa décision »

Ajouter un commentaire

Commentaires

J'ai vu l'émission hier. Très bonne propos tenus par les interviewés. Dans la Libre, Kris Peeters trouve "le débat contre les multis en Belgique n'est pas très intelligent. On a en a besoin pour l'emploi. Les débats sur les intérêts notionnels sont dangereux". Il dit aussi qu'il faut miser sur "des produits spécifiques à haute valeur ajoutée. L'exemple à suivre est celui d'Audi qui a décidé de produire ses voitures électriques à Forest." Gosselies aussi est une usine avec un produit de pointe et à super haute valeur ajoutée. Chez tous les deux, la mise est sur des produits innovants dont la réussite n'est pas confirmé voitures électriques, normes CO2, Tier4). Cela ressemble plutôt à ce qu'on lance des produits à risque en Belgique parce que c'est un secret de polichinelle que chez nous le gouvernement est un paradis d'entreprises fermées au nom de l'emploi... Je souhaite courage et constance à mes potes de Caterpillar.
les politiques en Belgique se sont des manipulateurs, menteurs, ils dilapident les bas revenus pour offrir aux riches et se protéger leurs avoirs personnels. IL SERAI GRAND TEMPS DE LES FAIRE VIVRE SOUS LES 1700 EUROS (1600) suis seule avec loyer, taxes, mazout (chauffage),foncier (1100euros pourtant maison simple) fuel voiture+CT+REPARATION VOITURE+ENTRETIEN etc;taxe tv, bientôt cette taxe inventée (pour nous voler 50 euros par an si problème à la vieillesse:c'est deux pains mensuels en moins sur mon unique repas(je mange rarement un repas complet)or si on se prive pour payer notre maison c'est pour justement y arriver à la pension. DONC c'est UN VOL MASQUE DONT LES 50 EUROS DE TOUS AVEC INTERÊTS VIENDRONT PALLIER A LEURS MAUVAISES GESTIONS ET OU EVITER QU'ON PONTE SUR LEURS AVOIRS ET RICHESSES¨PERSONNELLES (faut pas prendre les crédules pour des incrédules . un bon point vous leurs dites fini vos cumuls, vous allez être mis au défit (celui de vivre sous le seuil des 2000 euros net par mois) (minimum 1 an) et vous paierez tout sans avantages (plus de chauffeurs , plus de bonus sur le fuel, plus aucune faveur )ni restos, ni entrées gratis, fini les avantages quelconques)NE DIT ON PAS : "FAUT LE VIVRE POUR LE COMPRENDRE" bien qu ' eux hypocrites car se préservent leurs avoirs et spolient les bas salaires pour s'engranger comme les multi nationales des avoirs colossaux= politique asociale . SUPPRIMER LE VOTE , plus aucun petit ne s'y rendra ; leurs discours c'est du mensonge en puissance et nous petits , des victimes impuissantes!!!!!!
vous avez dit vrais s et tous a fait juste ,que l on les face vivre avec 1400e par mois il vont voir alors s il peuve toujours se payer des chauffeur etc etc ,pour moi les politicar son des voleur
Je suis un travaileur qui travailee pour une multinacional americen ( Tenneco automotive Monroe) Gijon Espain. Sé l'histoire de 216 travaileur qui a obliga a no fermee la fabrique, annee 2013.
l'Union sacrée quelle supercherie camarades, tout est déjà décidé , c'est une fatalité le combat et tomber aux oubliettes !!! Le où les gouvernement , ON déjà en vue la soit disant reconversion d'une partie de travailleurs et pour les autres les sous traitant !? Le gouvernement MR NVA , voudrais montré qu'il compati avec les travailleurs, mais je pense avant tout qu'ils veulent ce faire de la bonne publicité pour les prochaines élections qu'il approche à grands pas ! Ils ne faudrait surtout pas oublier les attaques de ce gouvernement à l'encontre des travailleurs et allocataires sociaux !!! De la mascarade est de la comédie !!!

Après avoir récemment tenté à plusieurs reprises de faire tomber le président vénézuélien Nicolas Maduro, le président américain Donald Trump a accentué la pression le lundi 5 août, en annonçant un embargo contre le Venezuela. Une mesure qui met encore plus le couteau sous la gorge de la population vénézuélienne.

Ce lundi 5 août, le Parlement indien a voté la révocation de l’autonomie de l’État du Jammu-et-Cachemire (la partie indienne de la région du Cachemire), au nord de l’Inde. Cet État est depuis sous le contrôle direct et autoritaire du gouvernement indien, dirigé par le parti nationaliste hindou BJP. Avec un nationalisme renforcé en Inde et au Pakistan et des islamistes fondamentalistes au Cachemire, la situation risque de dégénérer en un conflit local et international.

A quelques jours de ses 100 ans, l’ancien résistant et militant du PTB Charles Van Besien s’est éteint. Celui qui a participé à la libération de Bruxelles en septembre 1944 aura lutté durant quasiment un siècle. Portrait.

Stan Vanhulle, pilier de la lutte à Renault Vilvorde, du PTB mais aussi de ManiFiesta, sa famille et sa Roos, n’est plus. Après 2 ans et demi, le lundi 5 août, il a perdu le combat contre le cancer. « Stan a été l’un des moteurs de la bataille pour sauver l’usine Renault. Ceux qui se battent peuvent perdre, mais ceux qui ne se battent pas ont déjà perdu. Ça, c’était Stan », écrit l’un de ses amis.

La banque HSBC, connue pour diverses magouilles (blanchiment d’argent, recours aux paradis fiscaux, etc.), vient de payer près de 300 millions d’euros à l’État belge pour échapper à un procès. Bonne nouvelle pour la justice ou nouvel exemple d’amnistie pour les plus puissants ?

En septembre, ce sera la dixième édition de ManiFiesta, la Fête de la Solidarité. Le festival, organisé par Solidaire et Médecine pour le Peuple, est né en 2010, en pleine crise politique sur fond de montée du nationalisme. Près de dix ans plus tard, ManiFiesta s’annonce toujours comme un moment de solidarité et de combat contre l'extrême droite et la division. Rencontre avec le directeur de ManiFiesta, Mario Franssen.

Aujourd’hui, cela fait 20 ans exactement que les corps de Yaguine et Fodé, deux Guinéens de 14 et 15 ans, ont été retrouvés dans un avion de la Sabena à Zaventem. Un drame qui fut pour beaucoup de citoyens belges un déclencheur d’engagement pour plus de solidarité internationale...

Il y a 20 ans, deux adolescents venus de Guinée étaient retrouvés morts suite à leur tentative de quitter leur pays pour un avenir qu'ils espéraient meilleur en Belgique. Une délégation de l'association Amitiés sans frontières s'est rendue en Guinée, sur les traces de Yaguine et Fodé.

Ces dernières semaines, de nombreuses personnes ressortent le triangle rouge pour marquer leur opposition à l’extrême droite. Ce symbole est celui de l’antifascisme depuis que les nazis l’ont utilisé pour « marquer » les prisonniers politiques dans leurs camps. Mais son origine est plus ancienne…

Il y a quatre ans, près de Marseille, les salariés d’un site de fabrication de thé luttent contre le propriétaire, le géant Unilever, qui veut fermer l’usine. Au terme des 1336 jours d’occupation des locaux, les travailleurs rachètent les machines et créent leur propre marque, « 1336 ». Petite visite dans le sud de la France.