« Saisir le terrain et les équipements de Caterpillar pour obliger la multinationale à revenir sur sa décision »

Ajouter un commentaire

Commentaires

J'ai vu l'émission hier. Très bonne propos tenus par les interviewés. Dans la Libre, Kris Peeters trouve "le débat contre les multis en Belgique n'est pas très intelligent. On a en a besoin pour l'emploi. Les débats sur les intérêts notionnels sont dangereux". Il dit aussi qu'il faut miser sur "des produits spécifiques à haute valeur ajoutée. L'exemple à suivre est celui d'Audi qui a décidé de produire ses voitures électriques à Forest." Gosselies aussi est une usine avec un produit de pointe et à super haute valeur ajoutée. Chez tous les deux, la mise est sur des produits innovants dont la réussite n'est pas confirmé voitures électriques, normes CO2, Tier4). Cela ressemble plutôt à ce qu'on lance des produits à risque en Belgique parce que c'est un secret de polichinelle que chez nous le gouvernement est un paradis d'entreprises fermées au nom de l'emploi... Je souhaite courage et constance à mes potes de Caterpillar.
les politiques en Belgique se sont des manipulateurs, menteurs, ils dilapident les bas revenus pour offrir aux riches et se protéger leurs avoirs personnels. IL SERAI GRAND TEMPS DE LES FAIRE VIVRE SOUS LES 1700 EUROS (1600) suis seule avec loyer, taxes, mazout (chauffage),foncier (1100euros pourtant maison simple) fuel voiture+CT+REPARATION VOITURE+ENTRETIEN etc;taxe tv, bientôt cette taxe inventée (pour nous voler 50 euros par an si problème à la vieillesse:c'est deux pains mensuels en moins sur mon unique repas(je mange rarement un repas complet)or si on se prive pour payer notre maison c'est pour justement y arriver à la pension. DONC c'est UN VOL MASQUE DONT LES 50 EUROS DE TOUS AVEC INTERÊTS VIENDRONT PALLIER A LEURS MAUVAISES GESTIONS ET OU EVITER QU'ON PONTE SUR LEURS AVOIRS ET RICHESSES¨PERSONNELLES (faut pas prendre les crédules pour des incrédules . un bon point vous leurs dites fini vos cumuls, vous allez être mis au défit (celui de vivre sous le seuil des 2000 euros net par mois) (minimum 1 an) et vous paierez tout sans avantages (plus de chauffeurs , plus de bonus sur le fuel, plus aucune faveur )ni restos, ni entrées gratis, fini les avantages quelconques)NE DIT ON PAS : "FAUT LE VIVRE POUR LE COMPRENDRE" bien qu ' eux hypocrites car se préservent leurs avoirs et spolient les bas salaires pour s'engranger comme les multi nationales des avoirs colossaux= politique asociale . SUPPRIMER LE VOTE , plus aucun petit ne s'y rendra ; leurs discours c'est du mensonge en puissance et nous petits , des victimes impuissantes!!!!!!
vous avez dit vrais s et tous a fait juste ,que l on les face vivre avec 1400e par mois il vont voir alors s il peuve toujours se payer des chauffeur etc etc ,pour moi les politicar son des voleur
Je suis un travaileur qui travailee pour une multinacional americen ( Tenneco automotive Monroe) Gijon Espain. Sé l'histoire de 216 travaileur qui a obliga a no fermee la fabrique, annee 2013.
l'Union sacrée quelle supercherie camarades, tout est déjà décidé , c'est une fatalité le combat et tomber aux oubliettes !!! Le où les gouvernement , ON déjà en vue la soit disant reconversion d'une partie de travailleurs et pour les autres les sous traitant !? Le gouvernement MR NVA , voudrais montré qu'il compati avec les travailleurs, mais je pense avant tout qu'ils veulent ce faire de la bonne publicité pour les prochaines élections qu'il approche à grands pas ! Ils ne faudrait surtout pas oublier les attaques de ce gouvernement à l'encontre des travailleurs et allocataires sociaux !!! De la mascarade est de la comédie !!!
À l'occasion de la première exposition rétrospective du photographe Stephan Vanfleteren, nous republions ici une interview qu'il nous a accordée en 2007.

Le décret qui mettait fin aux subventions au carburant est abrogé. C’est le résultat d’un mouvement social sans précédent depuis 15 ans en Équateur. Une victoire significative dans le contexte latino-américain.

« Spray au poivre. Autopompe. Matraques. Hurlements. Les bottines des policiers… » Matilde De Cooman est militante de Comac, le mouvement étudiant du PTB, à Gand. Ce samedi 12 octobre, elle participait à l’action pacifique pour le climat d’Extinction Rebellion, violemment réprimée par la police. Voici son témoignage.

Jambon 1er braque à fond à droite et attaque frontalement le milieu associatif qui se montre critique. Les citoyens qui s'unissent pour obtenir un changement constituent toutefois une partie cruciale de notre société pour défendre et faire progresser l'État-providence et nos droits fondamentaux. Aperçu des réactions.

Les manifestants exigent la démission du gouvernement irakien. Celui-ci prend un certain nombre de mesures pour faire reculer le chômage et répondre au manque de logements.

Mobilisations monstres, grèves, couvre-feu pour 60 jours, palais présidentiel évacué : l'Equateur connait des troubles soc

Depuis le 27 septembre, les agents pénitentiaires de la prison d'Anvers sont en grève. Cela fait des années que les conditions de travail et le manque d'effectifs posent un gros problème. Mais ces dernières semaines, cela a vraiment dépassé les bornes.

Le déclin actuel de l’économie mondiale n’est un secret pour personne.

Le 28 mars dernier, Matthew Taylor, le CEO de l'entreprise productrice de fil d'acier Bekaert, annonçait une restructuration : 281 des 1 300 emplois allaient devoir disparaître. Il faut savoir qu'il avait promis aux actionnaires d'augmenter le rendement de 5 à 10 %... Pendant six mois, les travailleurs ont lutté avec leurs syndicats.