Seule face à la justice après avoir été violée

Photo Pietro Zuco / Flickr
Photo Pietro Zuco / Flickr

Ajouter un commentaire

Commentaires

Bien entendu, je suis opposé à toutes formes de violence envers les femmes, mais les séparer des formes de violence envers les hommes est une erreur très sexiste. . On ne parle pas assez de la violence envers les hommes, des violences perpétrées aussi bien par les femmes que par d'autres hommes ; 90% des prisonniers violents sont des hommes qui furent éduqués par des femmes selon de sérieuses sources! Pourquoi? Brecht a signalé que le fameux complexe d’œdipe était lié aux expéditions guerrières...On ne parle jamais de cette évidence. On ne s'interroge jamais sur les causes de la délinquance sexuelle autrement que par une mise en évidence des souffrances subies par les femmes, mais on ne s'interroge jamais sur le désarroi masculin à l'origine de cette délinquance, on élude l'attirance des femmes bourgeoises pour l'image des hommes-bandits, on ne parle pas de ces femmes qui prenaient le thé pendant qu'elles regardaient les hommes s'étriper pendant la guerre de sécession, ni des nombreuses femmes maquerelles, etc...
rien avoir avec la guerre de sécéssion puisque à cet époque la c'était en pleins conservatisme pour les femmes sauf heureusement pour les femmes noir vu que c'était l'esclavage et à ce moment la le nord est un peu + progressiste et le sud onservateur point rien avoir avec les femmes vu que les femme n'avait casi aucun droit etc et oui effectivement merci il y a rien de fait pour la lutte contre les violence vers masculin ça c'est via plusieurs raison la société est encore patriarchal , les femmes ne sont toujours pas autant égal aux homme etc et dire ensuite que ont doit faire aussi pour les homme il faut juste faire de la pédagogie ( et faire lutte commune mm si la c'est dure de dire que des femmes puisse faire ça aux hommes puisque la ont est depuis x années sur les question femmes et que il y a peu de choses ou tout n'est pas encore fait ( égal , nouveaux statut etc , sérieux ) du coup parlé des hommes c'est difficile ce qui est normal et la il y a encore beaucoup de chemin à parcourir et comme pleins d'autres comme les questions animal , lgbt+ , et pleins d'autres bref de lourd combat

Amis français, n’hésitez pas à regarder en Belgique : il y a deux ans, gouvernement et patronat ont tenté d’imposer une « pension » à points. Les travailleurs ont réussi à les faire reculer. Retour sur une victoire – et non pas une histoire – belge.

Chaque année, la coalition Stop the Killings, qui regroupe des syndicats et des ONG, organise une journée de mobilisation de solidarité internationale. Ce 10 décembre, l’objectif est de dénoncer les violences au Chili.

Un mouvement de grève soutenu par 66 % de la population. Pas surprenant quand on sait que le projet de réforme des retraites du président Macron va tellement loin dans la casse du système de protection sociale. Décryptage.

Une première. Les aides-ménagères du secteur des titres-services de tout le pays ont mené aujourd’hui une action d’envergure. En front commun syndical, elles demandent une augmentation salariale de 1,1 %. Le patronat daigne leur accorder une hausse de… 2,70 euros par mois, soit l’équivalent d’un pain. Ce matin, elles se sont rassemblées en nombre à Bruxelles. Solidaire y était.

La direction de PointCulture (ex-Médiathèque) voulait liquider des services utiles aux citoyens comme le prêt de CD ou DVD, les discobus, etc. C’était sans compter sur les travailleurs et les usagers… Récit d’une victoire.

Après la manifestation de 600 artistes devant le Parlement flamand, une grève à De Lijn, des scènes de théâtre envahies par un public solidaire et des actions à la VRT, 118 organisations de la société civile ont signé un appel à action. Le 5 décembre pourrait bien devenir l’événement fédérateur de la résistance à la politique d’austérité nationaliste de Jan Jambon.

Le Musée de la Photographie de Charleroi organise une exposition passionnante à voir jusqu’au 19 janvier 2020. Des images du passé pour expliquer aujourd’hui.

Le journaliste français Maurice Lemoine, spécialiste du continent latino-américain, revient sur les tentatives de l’extrême droite de déstabiliser le pouvoir en Bolivie, soutenues par les États-Unis et l’Union européenne, qui ont poussé Evo Morales à l’exil.

Mercredi, le Parlement européen se prononcera sur la nouvelle Commission européenne. Le député européen du PTB, Marc Botenga, appelle les eurodéputés belges à voter contre la nouvelle Commission. Une liste compilée par ses soins montre qu’au moins un tiers des futurs Eurocommissaires aurait des liens très étroits avec des grandes entreprises actives dans le secteur dont ils seront bientôt responsables.

Le secteur des titres-services représente 140 000 aide-ménagères qui aident plus d’un million de foyers chaque jour. Le front commun syndical organise une grève le 28 novembre. Outre une augmentation salariale de 1,1 %, une nécessité pour des travailleuses qui gagnent en moyenne 11,5 euros brut de l’heure, elles demandent le respect. Explications des principales concernées.