Une seule certitude mathématique : la population belge refuse l’austérité

Précédent
Suivant

Ajouter un commentaire

Commentaires

faut crouler ce gouvernement qui n'est que pour le riche
Gouvernement purement néo-libérale + FEB + Commission européenne = Austérité - Privatisation - Régression sociale ou COMMENT COMMANDITER UN VASTE CRIME HUMANITAIRE ET UNE AUTO-DESTRUCTION SUICIDAIRE ? Des paroles fortes pour le monde tel que tous ces nantis veulent nous imposer, coûte que coûte et sans aucun état d'âme. Ce commentaire risque de ne pas être publier car j'accuse, je dénonce ! Mais c'est mon ressenti et aucun de ceux qui font partie de ce massacre ne me feront croire le contraire tant que les valeurs pour lesquels nos aînés ont combattus; seront bafouées ! ... et tant que tous les plus riches se refuseront de contribuer à la création de "leur monde", un monde qui nous semble le remake d'une autre époque. Il est grand temps d'ouvrir les yeux pour nos grands-parents, nos parents, nos enfants et la civilisation futur. Le combat , c'est contre la classe ultra-libérale que nous le menons. Le 21è siècle doit être le siècle du mieux-être mais pas seulement pour une seule classe de personne !
Je vous invite toutes et tous à prendre connaissance de ce texte sur http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_greves-de-ce-genre-de-rapport-de-force-peut-naitre-des-choses-positives-selon-raoul-hedebouw?id=9313413 Bravo Mr DI RUPO, je savais que vous étiez quelqu'un de fourbe. Pour reprendre le pouvoir, vous êtes prêt ainsi que votre dauphin Mr Magnette à salir la réputation d'un allié trop apprécié à votre goût et pourquoi pas à vous associer avec le diable MR/N-VA ou Open/vld et CD/V qui soutiennent l'austérité. Car vous ne supportez pas de ne pas être le centre de gravité dans notre pays. A présent, je crois que vous venez tout simplement de vous tirer un balle dans le pied et de mettre un doute sur les véritables raisons de votre soutien au peuple !
Faut pas être madame soleil pour mettre un titre pareil et être Belge !!!!dans toute l'Europe c'est le même message !!!! Le problème vient de tout ces parvenus qui nous représentent et qui avec des salaires indécents veulent nous faire gober n'importe quoi.Mais le problème es que le ptb va changer quelque chose?? Je n'y crois pas!
l austerite est toujours du meme coté il faut faire sauter le gouvernement
Bonsoir, «Normal» comme un ministre suédois. En plus de refuser l'austérité, il faut imposer de nouvelles règles, des règles que seuls les hommes et femmes " politique " ne pourraient comprendre. Simplicité et honnêteté sont les piliers de la vie politique suédoise, où seul le premier ministre dispose d'un logement officiel (payant) et d'une voiture de fonction. Tout écart, même minime, est sévèrement sanctionné. À Stockholm, les ministres déjeunent à la cantine, tout comme les hauts fonctionnaires et leurs secrétaires. Pas d'alcool, pas de fromage ni de dessert, Seulement des carafes d'eau… et du lait froid. «Et si un ministre oubliait de débarrasser son plateau, commente un fonctionnaire, vous n'imaginez pas les gros titres le lendemain dans la presse!» En Suède, «les ministres mènent une vie normale, renchérit Lena Hjelm-Wallén, ancien chef (sociale-démocrate) de la diplomatie suédoise. Bien sûr, au ministère des Affaires étrangères, il y a un cuisinier et des salons pour recevoir nos hôtes. Mais, au quotidien, pourquoi ne pas déjeuner à la cantine?» Les ministres, martèle un fonctionnaire, «sont là pour servir, et non se faire servir». L'idée, poursuit-il, c'est que «chaque membre du gouvernement a un salaire, que tout le monde connaît, et rien de plus». Pas de voiture avec chauffeur Modestie, rigueur et honnêteté: voilà les premières qualités exigées des ministres suédois. Aucun logement de fonction ne leur est proposé. Seul le chef du gouvernement a droit à un appartement - 175 m2, pour lesquels il paie un modeste loyer - dans une belle maison blanche sur les quais. Pas de voitures avec chauffeur non plus, sauf pour le chef du gouvernement et celui de la diplomatie: en déplacement, les ministres se débrouillent, prennent le train, la police pouvant assurer leur transport en cas de besoin. «Un jet privé? Une suite dans un palace? Chez nous, c'est inconcevable: c'est si loin de notre culture!, indique Hans Sundström, avocat et conseiller juridique de plusieurs agences gouvernementales. Ici, il n'est pas rare de croiser un ministre à la gare, ou dans un grand magasin. C'est d'ailleurs alors qu'elle faisait ses courses, sans garde du corps dans un grand magasin, que notre chef de la diplomatie Anna Lindh fut assassinée en 2003.» Quant aux bureaux, ils sont fonctionnels, avec des meubles de type Ikea. Frais de réception, de déplacement, communications téléphoniques: tout est minutieusement réglementé et vérifié. Les données personnelles, comme les factures les plus modestes sont accessibles à tous. «Si vous voulez savoir combien tel ministre a payé sa maison ou à combien se monte sa taxe d'habitation, vous n'avez qu'à cliquer! , indique Hans Sundström. La transparence est l'une de nos valeurs premières.» Leurs coups de fil privés, les ministres les donnent avec leur portable personnel. Ils voyagent en classe économique, sauf sur les vols long-courriers. «Un scandale sexuel, cela pourrait passer, résume Hans Sundström. Mais pas un scandale impliquant de l'argent public, même s'il ne s'agissait que de quelques couronnes…» «Scandale Toblerone» À Noël dernier, l'une des agences gouvernementales a organisé une soirée, semble-t-il un peu trop arrosée. «Nous avons droit, en principe, à une fête par an pour le personnel, précise le conseiller juridique. Avec maximum deux verres de vin par personne! Là, cette limite a été dépassée, et cela a créé un énorme scandale: les responsables ont été licenciés, le gouvernement a été accusé de ne pas bien contrôler ses agences, et même le premier ministre, Fredrik Reinfeldt, a dû s'expliquer là-dessus!» Fin 1995, pour quelques barres chocolatées réglées avec sa carte de crédit de fonction, Mona Sahlin, numéro deux du gouvernement d'Ingvar Carlsson, avait dû démissionner. Même si la jeune femme s'était empressée de rembourser, ce «scandale Toblerone» l'aura marquée à vie… «Elle n'a rien volé, n'a commis aucun crime, mais elle a mis dix ans avant d'oser revenir en politique, conclut l'avocat. Et encore, elle a été battue.» Source : Le Figaro.
Bonjour, j'aimerais déposer plainte pour vol. Je sort ce matin du superbe immeuble des impôts à Liège, l'année dernière j'ai retouché 5700€ d’impôts, cette année, 4800€, différence 900€. Pour une famille de 5 enfants avec un salaire d'ouvrier en intérim et un de vendeuse à temps partiel. J'aimerais vraiment savoir ou est passée cette différence, je n'ai pas gagné plus en 2015 que en 2014. Donc j'aimerais porter plainte contre ce gouvernement qui m'a volé 900€. Cet argent concerne les salaires de 2015, et me sera remboursé en Mai 2017. Pourtant avoir presque 400€ en plus par mois me permettrait de faire face à nos facture et éviterait bien des lettres de rappel. Copie de ceci sera envoyé au MR. Bien que je pense que l'avis d'un ouvrier ne les intéresse guerre.

Après avoir récemment tenté à plusieurs reprises de faire tomber le président vénézuélien Nicolas Maduro, le président américain Donald Trump a accentué la pression le lundi 5 août, en annonçant un embargo contre le Venezuela. Une mesure qui met encore plus le couteau sous la gorge de la population vénézuélienne.

Ce lundi 5 août, le Parlement indien a voté la révocation de l’autonomie de l’État du Jammu-et-Cachemire (la partie indienne de la région du Cachemire), au nord de l’Inde. Cet État est depuis sous le contrôle direct et autoritaire du gouvernement indien, dirigé par le parti nationaliste hindou BJP. Avec un nationalisme renforcé en Inde et au Pakistan et des islamistes fondamentalistes au Cachemire, la situation risque de dégénérer en un conflit local et international.

A quelques jours de ses 100 ans, l’ancien résistant et militant du PTB Charles Van Besien s’est éteint. Celui qui a participé à la libération de Bruxelles en septembre 1944 aura lutté durant quasiment un siècle. Portrait.

Stan Vanhulle, pilier de la lutte à Renault Vilvorde, du PTB mais aussi de ManiFiesta, sa famille et sa Roos, n’est plus. Après 2 ans et demi, le lundi 5 août, il a perdu le combat contre le cancer. « Stan a été l’un des moteurs de la bataille pour sauver l’usine Renault. Ceux qui se battent peuvent perdre, mais ceux qui ne se battent pas ont déjà perdu. Ça, c’était Stan », écrit l’un de ses amis.

La banque HSBC, connue pour diverses magouilles (blanchiment d’argent, recours aux paradis fiscaux, etc.), vient de payer près de 300 millions d’euros à l’État belge pour échapper à un procès. Bonne nouvelle pour la justice ou nouvel exemple d’amnistie pour les plus puissants ?

En septembre, ce sera la dixième édition de ManiFiesta, la Fête de la Solidarité. Le festival, organisé par Solidaire et Médecine pour le Peuple, est né en 2010, en pleine crise politique sur fond de montée du nationalisme. Près de dix ans plus tard, ManiFiesta s’annonce toujours comme un moment de solidarité et de combat contre l'extrême droite et la division. Rencontre avec le directeur de ManiFiesta, Mario Franssen.

Aujourd’hui, cela fait 20 ans exactement que les corps de Yaguine et Fodé, deux Guinéens de 14 et 15 ans, ont été retrouvés dans un avion de la Sabena à Zaventem. Un drame qui fut pour beaucoup de citoyens belges un déclencheur d’engagement pour plus de solidarité internationale...

Il y a 20 ans, deux adolescents venus de Guinée étaient retrouvés morts suite à leur tentative de quitter leur pays pour un avenir qu'ils espéraient meilleur en Belgique. Une délégation de l'association Amitiés sans frontières s'est rendue en Guinée, sur les traces de Yaguine et Fodé.

Ces dernières semaines, de nombreuses personnes ressortent le triangle rouge pour marquer leur opposition à l’extrême droite. Ce symbole est celui de l’antifascisme depuis que les nazis l’ont utilisé pour « marquer » les prisonniers politiques dans leurs camps. Mais son origine est plus ancienne…

Il y a quatre ans, près de Marseille, les salariés d’un site de fabrication de thé luttent contre le propriétaire, le géant Unilever, qui veut fermer l’usine. Au terme des 1336 jours d’occupation des locaux, les travailleurs rachètent les machines et créent leur propre marque, « 1336 ». Petite visite dans le sud de la France.