Vers la fin de l’Internet libre ?

Photo Isabella Turk/Ribbonhead
Photo Isabella Turk/Ribbonhead

Ajouter un commentaire

Commentaires

Je crois qu'il faudrait soulever un mouvement de manifestation pan-européen, même mondial, exigeant des référendums dans tous les pays ! Cela a déjà été testé, plusieurs fois il y a quelques années, par des pétitions du style TTIP-CETA-PTP... et ce fut chaque fois efficace : Tous ces projets dérégulateurs, tous anti-démocratiques/diversité et oligarchiques ont heureusement échoué. C'est la vieille stratégie de l'UL=Ultra-libéralisme le plus hypocrite, prétendant libérer en réduisant la complexité pour réduire les coûts, et surtout pour imposer l'uniformisation et l'aliénation à la seule valeur de la croissance financière et de la monopolisation privée. Cela équivaut aussi à proposer une élection/référendum hypocrite qui sera recyclé aussi longtemps que la majorité votera "mal", càd : sera contre la concentration du/des pouvoir(s) !!! Toute la presse (papier, et bientôt radio-TV) est en voie de disparition, supplantées par leurs Sites WEB, ou même par des médias sans versions papier/radio/tv, car c'est moins cher, univoque (sans respect de diversité d'opinion), et sans frontières ! => ce sont les plus rentables qui vont créer un véritable génocide des opinions les plus respectueuses du bien-être humain et de la nature, qui n'auront désormais plus droit de cité : vers une humanité clônée !
super intéressant ! et éclairant... Gilson, (désolée, je ne connais pas ton prénom...) tu as 100 x raison !

Le 31 juillet dernier, la nouvelle tant redoutée tombe : Brantano est déclaré en faillite par sa maison-mère, FNG. Le lendemain, tous les magasins restent fermés, à l’initiative des travailleuses et de leurs organisations syndicales. Ce mardi, un rassemblement avait lieu dans la région namuroise. Reportage auprès de ces travailleuses pour qui cette faillite est tout sauf inévitable.

Neuf années après la guerre en Libye, menée par les pays de l’OTAN avec la participation de l’armée belge, la situation da

Août 2019, Mehdi Bouda (17 ans) est tué par une voiture de police.

« Lundi 27 juillet 2020, un message arrive : Pablo Demoor, ancien travailleur et délégué chez Volkswagen (VW), n’est plus. Pablo a été l’un des premiers syndicalistes ouvriers qui a aidé à construire le PTB à Bruxelles », explique Riet Dhont, ex-présidente bruxelloise du parti de gauche qui a lutté de nombreuses années avec lui, à VW et ailleurs. Plusieurs membres du parti lui rendent hommage.

Le 30 juin, le roi Philippe a reçu une lettre de Juliana Lumumba, signée au nom de la famille Lumumba.

La culture est le premier secteur à s’être complètement arrêté avec le coronavirus.

Inspirée par Donald Trump, l’extrême droite des quatre coins du monde a adopté une même devise  : «  C’est à cau

La question des violences policières refait surface depuis la mort filmée de George Floyd.

Alors que nous devrions être en train de vibrer devant les matchs de « nos » Diables à l’Euro 2020, celui-ci a é

Voici un aperçu du contenu du numéro de juillet et août. En vous abonnant, vous recevrez non seulement ces articles plus vite, mais aurez également accès aux photos, dessins et à bien d'autres informations.