Voici ce que ces ados ont appris à l'école du mouvement social

Ajouter un commentaire

Commentaires

moi je donne la solution ,tous dans la rue petit comme grand, jeunes comme vieux ,malade de plus chaque facture que vous aller recevoir ne payer plus ,que tous le monde ne paye plus , vous aller voir au bout de 5 jour le gouvernement vas plier , sa s et sur mais faut que tous le monde le face jeunes comme vieux ,mais alors tous cela s appelle la rebellion voila
Bravo! Sincères félicitations à cette jeunesse engagée. Je suis fier d'être de ce parti et je n'hésite pas à le faire savoir autour de moi. J'ai été contraint de cacher mon appartenance au PCB pendant une grande partie de ma carrière, pour ne pas risquer d'être écarté de la profession d'enseignant qui fut la mienne (dans le libre confessionnelle ). Aujourd'hui, il faut se battre contre Peters et sa loi de non droits que ce gouvernement veut imposer aux travailleurs. il faut se battre pour garantir un travail pour chaque citoyen, il faut se battre pour maintenir un salaire à la hauteur des prestations fournies, il faut se battre pour la démocratie pour laquelle nos parents et leurs parents avant eux se sont battus pour que nous puissions vivre aujourd'hui libérés de toute pauvreté. Je veux me battre pour tout cela et à vos côtés! Ils ne passeront pas tous ces marchands de sable à la sauce N-VA.
bien dit cela , nos grand parent se son battu on verser leur sueur et des larmes de sang , j espére que se gouvernement de pauvre idiot comme vous dit a la sauce N-VA se cassera les dents , mais tous ensemble battons nous rèvolton nous grand comme petit pour un avenir meilleur pour nos enfant et petit enfant , et avoir de l emplois pour nous belge et une vie convenable et un bon salaire , et nos de cacahuète comme se gouvernement veut donner MR = MENTEUR =voleur = politique de l autruche = rien pour le citoyen tous pour les patron , moi quand j entend oui nous somme en relation avec les partenaire sociaux je suis malade car s et pas vrais il ment comme il respire se charlot michel , d ailleur si il lit cela démissionne michel on veut plus de toi voleur et menteur
Quand le PTB va t il lâcher le pavé dans la mare ? Le travail est ce contre quoi l humanité a toujours lutté: utilisation des animaux de trait, création des machines, industrialisation, etc... Le manque de travail est une bénédiction ! Plus de temps pour l’apprentissage, pour la culture et l'art, pour l'entraide... Le seul grain de sable dans ce tableau idyllique est le suivant: l'humanité ne pensait pas que le fruit du travail des machines ne profiterait pas à l'humanité mais à une poignée d'opportunistes...

« Spray au poivre. Autopompe. Matraques. Hurlements. Les bottines des policiers… » Matilde De Cooman est militante de Comac, le mouvement étudiant du PTB, à Gand. Ce samedi 12 octobre, elle participait à l’action pacifique pour le climat d’Extinction Rebellion, violemment réprimée par la police. Voici son témoignage.

Jambon 1er braque à fond à droite et attaque frontalement le milieu associatif qui se montre critique. Les citoyens qui s'unissent pour obtenir un changement constituent toutefois une partie cruciale de notre société pour défendre et faire progresser l'État-providence et nos droits fondamentaux. Aperçu des réactions.

Les manifestants exigent la démission du gouvernement irakien. Celui-ci prend un certain nombre de mesures pour faire reculer le chômage et répondre au manque de logements.

Mobilisations monstres, grèves, couvre-feu pour 60 jours, palais présidentiel évacué : l'Equateur connait des troubles soc

Depuis le 27 septembre, les agents pénitentiaires de la prison d'Anvers sont en grève. Cela fait des années que les conditions de travail et le manque d'effectifs posent un gros problème. Mais ces dernières semaines, cela a vraiment dépassé les bornes.

Le déclin actuel de l’économie mondiale n’est un secret pour personne.

Le 28 mars dernier, Matthew Taylor, le CEO de l'entreprise productrice de fil d'acier Bekaert, annonçait une restructuration : 281 des 1 300 emplois allaient devoir disparaître. Il faut savoir qu'il avait promis aux actionnaires d'augmenter le rendement de 5 à 10 %... Pendant six mois, les travailleurs ont lutté avec leurs syndicats. 

Placé en faillite ce lundi matin, le voyagiste britannique a débuté le retour en catastrophe de ses 600 000 clients, des touristes. Une autre course a dans le même temps commencé : celle du démantèlement de la multinationale financiarisée.

Dilma Rousseff, l'ancienne présidente du Brésil, est l'invitée de ManiFiesta.