8 considérations sur les dogmes du gouvernement Michel Ier

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Personne ne semble expliquer simplement que dans une situation où il y a plus de 5 demandeurs d'emplois pour seulement un seul job, sauf peut-être en boucherie ou d'autres job dece genre, comme on ne cesse de nous le marteler: reculer l'âge de la pension et mettre des allocataires sociaux aux travaux d'intérêt public, ça ne va certainement pas arranger le manque d'emplois vacants, mais au contraire ajouter de la concurrence sur un marché où elle est déjà incapable de fournir de l'emploi à ceux qui en cherchent un. Que cherche-t-on en mettant ainsi les gens en concurrence?
Je me demande pourquoi personne ne donne le détail du paiement des pensions (la part de ceux qui ont une grande pension + 4000€/mois et celle de ceux de moins 1200€/mois) Pourquoi personne ne parle d'une réduction des députés, du prolongement de leur carrière pour avoir droit à une pension, d'une réductions de leurs dédommagements de frais de représentation, etc... Et il y a encore de nombreux privilégiés qui pourraient largement participer au redressement de notre pays ainsi qu'à une meilleure répartition des biens. Courage dans votre lutte, ma compagne et moi viendront ce dimanche 19/10/2014 à Bruxelles par solidarité.
Il est grand temps de changer ce système libéral-capitaliste, il est dépassé, au bout du souffle, ésoré. Les politiciens semblent ne pas être très inventif / créatif....et certainement pas en solutions des problèmes actuelles
Excellente analyse. Une mini remarque :( dernier par. ) : austérité imposée par l'Europe avec la bénédiction de l'ensemble des gouvernements et de la plupart des partis politiques.
Bonjour, Tout d'abord petite question avez-vous une antenne à Berchem-Sainte-Agathe. Car j'aimerais beaucoup m'investir afin de pouvoir donner mon opinion. Je précise que je ne suis ni de gauche ni de droite. C'est à dire que je suis pour un compromis entre le patronnat et le travailleur. Comme je suis dans la gestion de pme, je me rends compte de beaucoup de chose. Ceci dit je vois aussi que même si les pme revendique qu'elles sont à la base de la création d'emploi. Elles sont aussi à la base de beaucoup d'abus de la part du patronnat, de paiement de salaires "autrement" etc. Mais je constate aussi que le personnel est un poste qui coûte très cher à une société. Bref vu ma profession et mes convictions, disons que je suis au centre. Certains partis m'ont beaucoup déçu, Et le vôtre commence, donc je suppose qu'il est plus "sain" Et je suis d'accord avec beaucoup de vos idées. Très cordialement Yolande Neefs
j'ai une pensée fraternelle pour les agents du Forem que l'on va harceler afin qu'ils mettent au travail des vilains chômeurs alors qu'ils n'ont pas de jobs à offrir, qu'ils surveillent les deux 1/2 j de mise à disposition ...et tout ça alors qu'on ne remplacera que 2 départs sur 5 dans leurs effectifs...
de toute évidence il ne faut pas oublier que les fondations des accords de la Suédoise ont été faite par les socialistes, n'avons-nous pas assez revendiqué durant le règne DI RUPO les mesures injustes contre les travailleurs grâce à Monica Deconinck et Johan Vande Lanotte.. BDW ne demande qu'une seule chose que la suédoise tombe la plus vite possible pour rendre la NV-A encore plus crédible sur le confédéralisme de la Belgique,merci au MR aveugle et stupide pour faire partie de cette coalition... bien malin sera celui qui sortira le citoyen de cette situation Francois Buelens
Que sait Michel ce fils à papal des emplois précaires, des fins de mois difficiles pour les familles? Il ne sait rien de la vie. Il va se rendre tellement impopulaire que Bart de W sera vite appellé au secours. Autre chose: je regrette que le présentateur TV habituel du journa-l parlé à la Une ait invité Di Rupo.hier soir. Les arguments (pas la pratique ) avancés par l'ancien premier ministre contre Michel étaient corrects et méritaient au moins d'être entendus. Pour qui se prennent ces gens des médias ?
Unissons toutes les forces de gauches du pays. afin de faire sauté ce gouvernement à la solde de la NVA Pas de répit pour ce gouvernement de capitalistes ultra libéraliste Un pensionné révolté membre du PTB

Ce 21 janvier, une délégation des centrales syndicales de la CSC et de la FGTB se sont rendues au cabinet du ministre de l'Emploi pour y remettre une pétition contre les mesures sur les pensions.

La colère gronde dans les aéroports d'Allemagne.  Le 15 janvier, tous étaient en grève afin d'obtenir des négociation salariales pour les quelque 23 000 travailleurs. Le syndicat ver.di exige 20 euros de l'heures. Les agents de sécurité, en charge du contrôle des passagers, du fret et des bagages sont particulièrement mal payés. Nous publions ici l'article posté par le syndicat Ver.di sur son site internet.

Fin octobre, les travailleurs d’Aviapartner se sont mis en grève, juste avant le congé de Toussaint. Tous les médias en ont fait leur Une pendant des jours, mais n’ont que rarement évoqué le fond de l’affaire. Solidaire donne la parole à deux des syndicalistes à la base de cette grève : Jan Ceulemans, 53 ans, qui travaille depuis vingt ans au département cargo d’Aviapartner, et Kamal Afassi, 38 ans, du handling, le traitement des bagages. Tous deux sont délégués BTB/UBT, le syndicat du transport de la FGTB.

Le pays est en ébullition suite à la mort d’un jeune intérimaire. Les repas instantanés retrouvés dans son sac sont devenus le symbole de la lutte contre la précarité.
En France, comme en Belgique, le mouvement des gilets jaunes reprend de l'ampleur. Le président français Emmanuel Macron tente depuis mi-novembre et le début du mouvement de gagner du temps. Dernier exemple en date : le « grand débat national » censé répondre aux attentes des travailleurs en colère. Une fois encore, les gilets jaunes ne tombent dans le piège.
Il y a cent ans, la « semaine sanglante » de Berlin mettait fin à l’espoir d’une autre société en Allemagne. Le 15 janvier 1919, Karl Liebknecht et de Rosa Luxemburg, deux des principaux leaders de la révolte, sont assassinés. Un acte qui préparera l’arrivée du fascisme.

La restructuration et les économies annoncées chez Proximus sont présentées comme inévitables. Ce que Michaël Lembregts, délégué principal CGSP chez Proximus, où il travaille depuis quinze ans, conteste totalement : « Pourquoi une entreprise qui fait du bénéfice devrait-elle faire des économies ? »

Nora García Nieves a été l’une des initiatrices de la grève historique des femmes le 8 mars 2018 en Espagne. En septembre, elle était à ManiFiesta pour évoquer le succès de cette grève. Les femmes espagnoles inspirent toutes les autres, y compris en Belgique, pour faire du 8 mars une véritable journée de lutte pour les droits des femmes.

Pour dénoncer l'oppression et la discrimination des femmes, cinq millions d'Indiennes se sont mobilisées pour une action impressionnante dans l'État du Kerala. 

Ce 1er janvier, cela faisait exactement soixante ans que le régime du dictateur cubain Batista était renversé. Cette année, les Cubains ont célébré les 60 ans de la révolution dans un contexte particulier : Cuba s'apprête à adopter une nouvelle Constitution et tous les Cubains sont invités à s’exprimer.