8 questions et réponses sur l’inquiétant TTIP, traité de libre-échange entre les États-Unis et l’Europe

Seule la mobilisation de centaines d’associations, syndicats et initiatives comme D19-20, No Transat, ou Stop TTIP peuvent les inciter à s’y opposer quand même. (Photo : manifestation à Bruxelles le 4 février 2015. (Photo Flickr / Global Justice Now)
Seule la mobilisation de centaines d’associations, syndicats et initiatives comme D19-20, No Transat, ou Stop TTIP peuvent les inciter à s’y opposer quand même. (Photo : manifestation à Bruxelles le 4 février 2015. (Photo Flickr / Global Justice Now)

Ajouter un commentaire

Commentaires

Pas d'accord TTIP avec certitude. L'Europe et les US peuvent "coopérer" et passer des accords entre sociétés sans que nous y marchandions nos valeurs, nos spécificités et leurs diversités. Pour moi, c'est clair que c'est un marché de dupes que tend l'Amérique afin de restreindre à son profit et au profit des multinationales demandeuses nos droits, nos acquis et transformer nos pays en fidèles vassaux de son inextinguible soif d'hégémonie internationale.
il est évident qu'avec ce système à l'Américaine proposé , il n'en va que dans les intérêts des multinationales "Américaines" et Adieux le peu d'emplois restant en Europe et nos salaires déjà plus que miséreux ! de plus , nous seront encore un peu plus empoisonné par tous ces OGM,pesticides et autres produits interdit à l'heure actuelle en Europe .
Washington ne perd pas le Nord. D'abord, ils ont réalisé le traité ALENA(cheval de Troie danss les accords du TTIP) entre eux, le Canada et le Mexique.Sur leur lancée, ils ont imaginé le traité TPP qui est un marché inter Pacifique et maintenant ils tentent le TTIP avec l'Europe afin de contrer la montée en puissance des pays émergents ; Chine, Inde, Russie. Avec l'ensemble de ces traités, ils créent un bloc qui serait à leurs normes sécuritaires et commerciales et anéantiraient de cette façon le rapprochement de l'Europe Unie(?) vers des marchés qu'ils ne peuvent contrôler. Une sorte de mondialisation à leur échelle.
Après avoir lutté l'un contre l'autre pendant 40 ans, Médecine pour le peuple (MPLP) et l'Ordre des médecins ont enterré la hache de guerre. MPLP est un réseau de maisons médicales liées au PTB, fondé à la création du parti. Ces maisons médicales dispensent des soins de santé gratuits aux habitants des quartiers où les conditions de travail sont les plus dures et la pollution industrielle la plus élevée.

Fin juin, le monde a échappé de justesse à un conflit ouvert entre les États-Unis et l'Iran. Trump a ensuite twitté fièrement que les avions de chasse avaient déjà décollé, mais qu'il avait quand même décidé de tout annuler dix minutes avant l'attaque. Les relations entre les États-Unis et l'Iran ont atteint ces dernières semaines un très sérieux niveau de tension. Mais comment en est-on (à nouveau) arrivé aussi loin ?

Le dirigeant du syndicat français Philippe Martinez sera à ManiFiesta. La CGT, qui compte 650 000 adhérents, entend bien continuer à s’opposer aux politiques ultralibérales et, surtout, avancer de nouvelles propositions. Rencontre.

Ça bouge sur le rail en ce mois de juillet : manque de personnel, 76 guichets fermés à mi-temps dès le 5 août, de nouvelles hausses de productivité qui s’annoncent… Quant à un financement à la hauteur du défi climatique, il se fait toujours attendre. Ce n’est ni un hasard ni une « absence de vision » dans le chef de la direction de la SNCB et du gouvernement. Ils préparent simplement la libéralisation. Explications.

Le journaliste, ancien rédacteur en chef du Monde Diplomatique et écrivain français Maurice Lemoine est l’auteur de nombre

Entre 2021 et 2027, via un nouveau Fonds européen de la défense, l’Union européenne (UE) va dépenser 13 milliards d’euros

Il y a 75 ans, l’Europe était libérée du nazisme. A grands renforts de films, Hollywood tente de nous convaincre que nous devons notre salut aux soldats américains. La vérité historique est pourtant beaucoup plus nuancée...
Gestion calamiteuse, créances impayées, subsides jamais réclamés... Au CPAS de Zelzate, six années de politique libérale ont laissé des cadavres dans les placards. L’échevin PTB des Affaires sociales, Geert Asman, met de l’ordre dans le service d’aide sociale. « La politique sociale est notre priorité n°1. »

Avec plus de 100 millions de disques vendus en près de 55 ans de carrière, Salvatore Adamo est une véritable star de la ch

« Kapitalisme voor beginners » (Le capitalisme pour débutants), le dernier livre du sociologue américain Vivek Chibbe