8 questions et réponses sur l’inquiétant TTIP, traité de libre-échange entre les États-Unis et l’Europe

Seule la mobilisation de centaines d’associations, syndicats et initiatives comme D19-20, No Transat, ou Stop TTIP peuvent les inciter à s’y opposer quand même. (Photo : manifestation à Bruxelles le 4 février 2015. (Photo Flickr / Global Justice Now)
Seule la mobilisation de centaines d’associations, syndicats et initiatives comme D19-20, No Transat, ou Stop TTIP peuvent les inciter à s’y opposer quand même. (Photo : manifestation à Bruxelles le 4 février 2015. (Photo Flickr / Global Justice Now)

Ajouter un commentaire

Commentaires

Pas d'accord TTIP avec certitude. L'Europe et les US peuvent "coopérer" et passer des accords entre sociétés sans que nous y marchandions nos valeurs, nos spécificités et leurs diversités. Pour moi, c'est clair que c'est un marché de dupes que tend l'Amérique afin de restreindre à son profit et au profit des multinationales demandeuses nos droits, nos acquis et transformer nos pays en fidèles vassaux de son inextinguible soif d'hégémonie internationale.
il est évident qu'avec ce système à l'Américaine proposé , il n'en va que dans les intérêts des multinationales "Américaines" et Adieux le peu d'emplois restant en Europe et nos salaires déjà plus que miséreux ! de plus , nous seront encore un peu plus empoisonné par tous ces OGM,pesticides et autres produits interdit à l'heure actuelle en Europe .
Washington ne perd pas le Nord. D'abord, ils ont réalisé le traité ALENA(cheval de Troie danss les accords du TTIP) entre eux, le Canada et le Mexique.Sur leur lancée, ils ont imaginé le traité TPP qui est un marché inter Pacifique et maintenant ils tentent le TTIP avec l'Europe afin de contrer la montée en puissance des pays émergents ; Chine, Inde, Russie. Avec l'ensemble de ces traités, ils créent un bloc qui serait à leurs normes sécuritaires et commerciales et anéantiraient de cette façon le rapprochement de l'Europe Unie(?) vers des marchés qu'ils ne peuvent contrôler. Une sorte de mondialisation à leur échelle.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

« Tous les soirs à huit heures, j'applaudirai aussi pour toi » - In memoriam Dirk Van Duppen.

Le 30 mars 2020, l'Inde comptait 1 251 de contaminations confirmées du coronavirus.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Le virus COVID-19 virus se répand à la vitesse de l’éclair et touche également Gaza et les territoires palestiniens.

Les accueils des maisons médicales sont très sollicités en cette période de crise sanitaire.

Deuxième contribution de la médecin urgentiste Nathalie Eggermont. Un service de nuit aux urgences. On n’a aucune certitude, sur la façon dont la crise va évoluer. On continue à se battre. Et on relâche un peu la pression, avec les collègues. On râle ensemble sur la pénurie de matériel, et les choix politiques consternants.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.