Coup d'État en Turquie : les questions et les risques

 

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Ce qui se passe en Turquie n'est malheureusement que ce qu'erdogan a semé, ils ont joué double jeu et même triple jeu avec les grands états et malheureusement c'est encore le peuple qui paient les pots cassés La meilleure solution c'est qu'il redescende sur terre et qu'il s' occupe réellement de ses citoyens
Vrai coup d'état ou incendie du reichstag à la Erdogan ? Je pense que c'est maintenant clair. Tout en dressant la liste des "complices" à arrêter, Erdogan et sa clique de frères musulmans ont laissé agir un petit groupe de militaires manipulés qui n'avaient aucune chance de réussir. Je présume que les magistrats et policiers qui enquêtaient sur ses canailleries ont été parmi les premiers à être jetés en prison.
L'Europe doit être claire et cesser de payer la Turquie pour qu'elle fasse notre boulot au niveau immigration. Elle ne serait ainsi plus prise en otage par Erdogan sur le plan politique quand il prend des mesures de tyran et bafoue la démocratie. Si on se tait, c'est toute la Turquie qui va souffrir en plus des Kurdes et des Immigrés. Notre fric ne servira qu'à enrichir des malfrats. Il est urgent de réagir.
Ils descendent dans la rue pour défendre la démocratie ???????????????????????????????????? Quel démocratie Mr Erdogan?

Pénurie de personnel, limitation des congés, excès d’heures supplémentaires, détérioration des conditions du travail de nuit, dispositif de stand-by illégal... Les contrôleurs aériens de Skeyes (ex-Belgocontrol) demandent à être entendus depuis… 2013.

Alors que Bart De Wever vient d’avouer que la N-VA veut encore allonger l’âge de la pension, une travailleuse du secteur du nettoyage nous a envoyé ces mots. Un appel à la reconnaissance, et à la dignité...

Le week-end dernier, la violence a connu un nouveau pic en Palestine. Israël a mis en œuvre les grands moyens, et l'escalade a coûté la vie à au moins 27 Palestiniens. Le Premier ministre Netanyahou a ainsi entamé son nouveau mandat d'une manière sinistre. Cette escalade se produit juste avant l'Eurovision, le célèbre concours de la chanson qui se tient cette année à Tel-Aviv. Par l'organisation de ce concours très populaire, Israël tente de redorer son image désastreuse en matière de droits humains. C'est pourquoi, pour nous, pas de concours Eurovision cette année.

Le Parti Socialiste (PS) mène une campagne électorale « à gauche ». Entre Paul Magnette qui promeut l’impôt européen sur la fortune et Elio « cœur qui saigne » Di Rupo qui défend le droit à la pension à 65 ans, on les croirait tous deux, parfois, inspirés par le programme du PTB. Mais que révèle l’expérience des faits ?

Pour vous, la lutte contre le réchauffement climatique doit être une priorité politique. Vous cherchez les propositions qui allient efficacité écologique et justice sociale. Votre cœur balance entre PTB et Ecolo. Voici de quoi déterminer votre choix.

Le 12 mai prochain, une coalition de citoyens marchera pour le climat et la justice sociale. À deux semaines des élections, c’est le moment de faire entendre notre voix.

Les derniers sondages montrent que le PTB pourrait obtenir son premier élu au Parlement européen. Ce serait un événement historique. Rencontre avec celui qui deviendra peut-être le premier élu belge de la gauche authentique à l’Europe.

Trois semaines avant les élections, les agents pénitentiaires tirent une nouvelle fois la sonnette d’alarme. Suite à la politique d’austérité de ces dernières années, le personnel des prisons n’en peut plus. C’est la sécurité des gardiens, des détenus et des citoyens qui est en jeu. 

Beaucoup de gens sont en colère contre la politique menée par les partis traditionnels. Le Vlaams Belang affirme défendre, lui, les intérêts du peuple, des gens ordinaires. Mais, dans les faits, on constate que ce parti est au service des plus riches. Voici cinq faits qu'il faut absolument savoir à propos du Vlaams Belang.

Le « je » est rare. Le « nous », omniprésent. A quelques semaines des élections, nous avons demandé à Nadia, seconde de liste aux fédérales et donc potentielle future députée, de déroger à ses habitudes. Et de mettre son humilité de côté, juste pour une heure… Un véritable défi pour elle.