L’avortement doit sortir du Code pénal

Photo Simon Blackley/Flickr
Photo Simon Blackley/Flickr

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

l'avortement devrait être permis !!!!!!
Oui à l avortement
Garder sous le coude la possibilité de punir les femmes qui refusent d'enfanter c'est vouloir les réduire au niveau d'un animal reproducteur. Comment comprendre cet acharnement à sacraliser un amas de cellules sans conscience pour ensuite rester tellement indifférents au sort de tant d'humains?
N'oubliez que vous aussi étiez vous même et êtes toujours un amas de cellules, tous les êtres vivants sont des amas de cellules et oui c'est ça la vie...
je suis membre du PTB C'est un positionnement au sein de la gauche auquel j'ai du mal à adhérer Pas que je sois farouchement contre l'avortement. Pas du tout. Je pense que l'avortement est un droit , il est acquis mais il ne faut pas banaliser cette pratique. Banaliser cette pratique c'est rendre l'humain dérisoire Certains parlent ici du fœtus tel un amas de cellules sans conscience mais c'est aussi un être humain en devenir . Ce n'est pas seulement une question d'autodétermination, c'est aussi faire le choix de donner une chance à la vie ... Je m'excuse mais il existe suffisamment de moyens de contraception pour se prémunir de la grossesse. Je le répète : je suis contre l'interdiction de l'avortement. Mais banaliser l'avortement au nom de l'autodétermination c'est encourager la pulsion de mort au dépend de la pulsion de vie. Il y aurait 50 millions d'IVG par an dans le monde ... Je suis désolé mais ce chiffre me fait réfléchir . Pas vous ?
Tout à fait d'accord avec Laurent. D'ailleurs le sous-titre "Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’avortement n’a toujours pas été dépénalisé dans notre pays." est trompeur. L'avortement doit être régulé et ne saurait devenir un acte banal ou un "service" comme les autres, bref, un produit de consommation. Je comprends les accidents, les grossesses non désirées, mais après 22 semaines ou à répétition, c'est inacceptable.
" Le PTB soutient les femmes et les hommes qui ... se battent pour défendre les droits reproductifs des femmes " Not in my name. Je soutiens les femmes et les hommes qui se battent pour défendre les droits reproductifs des hommes ... " la vie d'un fœtus a autant de valeur que celle d'une femme " Exact, car le fœtus est un être en devenir. fœtus = être qui commence à présenter les caractères distinctifs de son espèce Avortement = extraction d'un fœtus non viable (à l'air libre) Accouchement = extraction d'un fœtus viable "avorter d'un fœtus non viable" est un pléonasme. Le droit des ouvriers à décider d'eux-mêmes est limité par leur contrat (qui les lie avec leur patron). Réciproquement, le patron est lié par le contrat qu'il a signé. "le droit des femmes à décider elles-mêmes" devrait également pouvoir être limité par leur contrat (qui les lie avec leur mari). Réciproquement, le mari est lié par le contrat qu'il a signé. visant à la "culpabilisation des femmes" Eclairer les femmes ne peut jamais être considéré comme une entreprise de culpabilisation lorsque la contradiction est tolérée. Lorsque plus de 50% des gens accomplissent un acte, celui devient, ipso facto, normal. Avorter sera normal, lorsque plus de 50% des femmes avorteront. Lorsqu'un acte est commis en violation de la loi, celui devient illégal. Avorter est légal, lorsque la loi l'autorise. Lorsqu'un acte est commis en violation de la morale, celui est immoral. Avorter est immoral, pour ceux qui le considère ainsi. Ce qui est normal dépend des faits. Ce qui est légal dépend de la loi. Ce qui est moral dépend de nous. Nous ne sommes pas obligés d'être d'accord avec une loi. Nous avons le droit d'être contre l'avortement (ou pour) Ceux qui sont pour/contre sont toujours aussi respectables les uns que les autres. Nous devons respecter ceux qui sont contre notre morale. Respecter l'autre n'implique pas notre soumission (l'acceptation de ses valeurs). "Cela contraint juste les femmes à chercher" ... ailleurs Mutatis mutandis, l'argument est le même que pour les riches. Ils vont chercher ailleurs des cieux plus cléments. Doit-on dès lors les exonérer de l'impôt ? Je ne soutiens pas la proposition du PTB de retirer du code pénal l'avortement sans introduction dans le code civil de droits pour le mari lorsque sa femme avorte sans son consentement.

« On a le droit de manger. On a le droit de s’habiller. On a droit d’être logé. Mais on a aussi le droit à la beauté. » Cette tirade improvisée par le journaliste François Ruffin à un rond-point occupé – habité plutôt – par des gilets jaunes, résume bien le film qu’il a co-réalisé avec le cinéaste Gilles Perret. Nous avons rencontré ce dernier pour parler de beauté donc, et d’amour. Entre autres.

Avril 2019 est un mois de fête pour la CSC Alimentation et Services. Cette centrale a été fondée il y a exactement 100 ans, et elle est depuis devenue une des plus grandes de la CSC. Nous avons interviewé Pia Stalpaert, la première – et la seule – femme à la tête d’une centrale ouvrière en Belgique. Retour sur le passé et regard sur l’avenir.

Les États-Unis passent à la vitesse supérieure dans l’offensive contre Cuba. Le président américain Trump rend les voyages et les transferts d’argent à Cuba plus difficiles et ouvre la porte à des poursuites judiciaires contre les entreprises actives à Cuba. L’organisation Cubanismo.be appelle à la solidarité.

Après près de quatre mois de protestations ininterrompues du peuple soudanais, le dictateur Omar el-Béchir a été chassé du pouvoir. C’est une grande victoire pour la contestation populaire. Ces dernières semaines, des centaines de milliers de gens ont manifesté dans les rues et tenu des sit-in de masse devant les quartiers généraux de l’armée dans les différentes grandes villes.

Les donateurs se sont précipités, hier, devant les cendres encore chaudes de la cathédrale Notre-Dame. Leur hâte ne relève pas de la générosité mais de l’opportunité, et souligne les carences de l’État.

Benjamin Netanyahou est donné vainqueur des élections, malgré les poursuites judiciaires dont il est l'objet dans des affaires de corruption. Mais cela ne change rien pour les Palestiniens, qui vont continuer de subir le système d'apartheid – qui fait d'eux des citoyens de second rang – et l'annexion de leur territoire. Seule leur résistance peut faire face à cet avenir sombre.

Le 1er avril dernier, Abdelaziz Bouteflika, âgé de 82 ans, remettait sa démission. Après 6 semaines de contestation populaire sans précédent, le président au pouvoir depuis 20 ans faisait un pas de côté. Inimaginable il y a encore quelques mois. Bien plus qu’un simple changement à la tête de l’État, c’est de tout un système de profiteurs que le peuple algérien souhaite se débarrasser. Dispose-t-il de toutes les clés en mains pour pouvoir le faire ? Et qu’en est-il des intérêts étrangers ?

Gaby Colebunders, Limbourgeois, se présente à Liège pour le Parlement fédéral. Frédéric Gillot, Liégeois, est lui à la quatrième place au Limbourg, pour le fédéral aussi. Le PTB tenterait un coup marketing en échangeant ces deux ouvriers de provinces ? C’est très mal connaître « Fred » et Gaby, qui luttent ensemble depuis très longtemps. Il y a 5 ans, Solidaire partait à leur rencontre. Pour l’occasion, nous republions l’interview, garantie sans ride…

Le salaire des enseignants n'a plus évolué depuis six ans. Leurs conditions de travail inquiètent. Ils manifestaient ce mercredi 3 avril.

UPS veut supprimer plus de cent emplois à Diegem, mais c’est compter sans le personnel. Mardi soir, le personnel d’UPS, uni, a montré sa force. Plus de 130 travailleurs se sont rendus à Eindhoven, où ils ont passé la nuit. « Si nous poussons tous dans le même sens, on va gagner », a-t-on entendu dire parmi les travailleurs.