L’offensive du Tết : le début de la débâcle d’une grande puissance

Photo Wikimedia
Photo Wikimedia
Thema's
Histoire

Ajouter un commentaire

Commentaires

Je suis touche par cette lecture car je vois ce qui ce passé dans notre pays RDC r au nord-Kivu je me rappelle de cette lecture de la vietnamien et cette guerre qui tués le peuples congolais .les USA va tout payes de ce qui contribué chez moi au Congo y compris nos voisin et la Chine, Bretagne .nous connaissons tout ce que vous faite pour tues le peuple congolais dans leur pays aujourd'hui les enfants sont reste abandonné, les femmes sont reste veuves, les hommes n'a parlons pas pour les choses de ces monde ? L'éducation,enseignement, sante, la vies, l'économie, l'avenir est devenu bacl chez nous a cause de vous les pays complice.
Attention au raccourci «le Vietnam est scindé en deux parties : le Nord-Vietnam, socialiste, et le Sud-Vietnam, soutenu par les États-Unis». Cela semble légitimer que «Les Américains soutiennent et arment le gouvernement sud-vietnamien. » C'est contraire à la réalité. En réalité, le Vietnam était un et devait le rester, mais les accords prévoyaient le retrait des troupes françaises sous une ligne de démarcation provisoire, en attente de leur évacuation et des élections. Les Américains ont alors envahi la zone française provisoire, interdit les élections, et y ont créé de toute pièces un Sud-Vietnam, avec un gouvernement importé par eux (des Vietnamiens des États-Unis amis de la famille Kennedy). Il n'est donc pas étonnant qu'ils «soutiennent» leurs agents. Ce qui reste du Vietnam unique est alors rebaptisé Vietnam du Nord. Le Vietnam n'a pas été scindé dans les accords de paix, il a été scindé après coup par les États-Unis.
Bravo pour votre article je suis très concerné par cette guerre et les crimes de guerres des usa avec l agent orange de Monsanto déversé par 80 million de litres sur le détroit du Mékong et ce avec l accord d un autre criminel de guerre John Fitzerald Kennedy encore si longtemps après des enfants naissent difforme à cause que leur mère en manger des légumes de la terre contaminée ma femme a la maladie de Parkinson et les usa reconnaissent leur responsabilité car les vétérans du Vietnam qui ont cette maladie reçoive une pension supplémentaire mais les usa ne font rien pour les victimes au Vietnam voir aussi le livre avec photo Alocalysce Vietnam gent orange j avais fait un article disant aux soldats en permission en allemagne qu il était plus honorable de déserté que de tué lachement des civils innocents en bombardement n importe comment.Les usa ne savent rien de la guerre car il n y a en a eu jamais chez eux ils exportent les guerres ailleurs

En septembre, la compagnie annonçait qu’une centaine d’emplois étaient menacés en Belgique. Par vidéoconférence, les syndicats viennent d’apprendre que ce chiffre est doublé...

Malgré des annonces de réinvestissement dans le rail belge, la Vivaldi ne rompt pas avec la logique européenne qui pousse

Le test positif du président américain agit comme un retour à la réalité. À moins d’un mois du scrutin, il est renvoyé à son bilan et à son incapacité – physique et politique – à le défendre.

« On a donné les meilleures années de notre vie à Wibra et maintenant on nous traite comme des chiens.

Le gouvernement fédéral veut lancer un projet pilote de libéralisation dans notre pays.

Omar Radi, un journaliste marocain emprisonné pour son travail de journaliste d’investigation, est accusé de « viol » et « espionnage ». Après Soulaiman Raissouni, poursuivi lui aussi pour « viol » au Maroc, c’est le second journaliste critique du pouvoir a être inquiété par la justice. Une manière de les faire taire ?

Les postiers allemands viennent de décrocher une importante victoire : une augmentation de salaire de 5 %, répartie sur deux ans. C’est le résultat d’une lutte à laquelle quelque 22 000 postiers ont pris part. Cette victoire est un juste retour des choses pour ces travailleurs qui ont redoublé d’efforts pendant la crise du Covid-19.

​L’élue et militante socialiste de New York souligne combien l’accès universel aux soins constitue aujourd’hui un enjeu décisif et s’inquiète du manque d’ambition de Joe Biden sur ce point. Elle a été interviewée lors de la Fête de l’Humanité.