La Belgique n’atteindra pas ses objectifs climatiques. Que faire ?

Photo Solidaire, han Soete
Photo Solidaire, han Soete

Ajouter un commentaire

Commentaires

A Verviers la ville était chauffée par une centrale, cela existe t'il encore..... pourquoi Huy n'est il pas chauffé par Tihange. on a préféré la commission et les taxes que le chauffage. Mais j'aimerais qu'on ne parle plus de développement durable, dans 20 ans, ou seront la moitié de nos moulin a vent et nos panneaux photo-voltaïque. par contre pourquoi nos gros transporteur maritimes ne deviendrait pas a propulsion nucléaire comme les sou-marins, 45 de ces gros bateaux consomme + que toutes les voiture de la terre ( dixit la TV )
Il serait très important que "tous" nous fassions notre part de participation, le PTB informe de l'état d'urgence à mettre des actions continues et quotidiennes parmi le monde et surtout les pays très développés. Bonne lutte et informons ceux qui ont l'air d'ignorer ou de faire semblant d'ignorer du danger qui menace, nous avons assez d'information sur les inondations et les tremblement de terre que pour ignorer les événements dont nous montre tout autour de nous les changements climatiques qui se produise. Je m'excuse pour les répétitions, et pour mon style panique, je ne sais être indifférente, et je continuerai à essayer au moins d'en parler autour de moi, et ce serait bien si tout le monde ferait pareil. Merci et douce journée dans la paix et le repos du weekend !
Point de vue intéressant, mais mieux vaut écrire "censé" dans le chapeau svp.
Une des règles essentielles pour moi est d'investir dans l'isolation extérieure des habitations . En effet une isolation efficace permet de ce passer de la super chaudière que l'on a tendance a remplacer avant l'isolation . L'énergie la plus écologique est celle qu'on ne consomme pas .

Aux États-Unis, un citoyen américain noir a été tué au cours d’une opération de police. Un de plus. Des milliers de personnes exigent que les policiers responsables de sa mort soient traduits en justice.

La pandémie de COVID-19 est la crise sanitaire la plus grave de l'histoire mondiale récente.

« On ne va quand même pas tous partir en vacances cet été ? », a lâché cette semaine le président du Voka (association patronale flamande). Cette déclaration ouvre une offensive plus générale pour nous faire travailler plus, de manière plus flexible et pour moins cher. Offensive à laquelle s’est joint le chef des grands patrons wallons, et qui revient à dire que les héros du coronavirus vont devoir payer la crise. Il faut refuser cette logique et faire sauter un tabou de la politique belge : faire payer les grandes fortunes.

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, qui dure depuis un certain temps déjà, menace de s'intensifier à cause de la campagne électorale de Donald Trump. Les déclarations de Trump qualifiant l'épidémie de coronavirus d'acte de guerre posé par la Chine n'en sont qu'un avant-goût. Car la première victime d'une guerre, c'est toujours la vérité.

Le célèbre linguiste, philosophe et militant de gauche Noam Chomsky donne son avis sur la pandémie de coronavirus, les abe

Ces derniers mois, des centaines de milliers de travailleurs ont connu des conditions de travail inédites. Des situations dans lesquelles leurs syndicats ont conclu de nouveaux accords afin de faire respecter la sécurité au travail. Des représentants du personnel de quatre secteurs racontent.

Suite à la pandémie de coronavirus, le gouvernement brésilien a décidé de renouveler les permis de travail de 150 médecins cubains lundi dernier. Ceux-ci étaient restés dans le pays, notamment en raison de liens familiaux, après que La Havane ait rapatrié un grand nombre de médecins en 2018 en raison des menaces du président fasciste brésilien, Jair Bolsonaro, à leur égard.

En août 2005, Katrina détruit une partie de la Louisiane et de la Nouvelle Orléans. En 2008, la crise financière éclate. Depuis quelques mois, un virus tue des dizaines de milliers de personnes partout dans le monde... Le point commun entre ces événements ? Ils peuvent être utilisés par la droite pour casser notre protection sociale. Mais ils peuvent aussi être utilisés par la gauche pour la renforcer... Explications de la journaliste canadienne Naomi Klein.

L’Assemblée générale de l’OMS s’est ouverte sous haute tension lundi.