« Nous sommes intelligents parce que nous sommes des êtres sociaux »

Johan Hoebeke et Dirk Van Duppen (Photo Solidaire, han Soete)
Johan Hoebeke et Dirk Van Duppen (Photo Solidaire, han Soete)

Ajouter un commentaire

Commentaires

Ce livre semble passionnant. Dommage qu'il ne soit édité qu'en Néerlandais ! De manière générale un livre écrit sur un sujet scientifique comprend des idées, des mots assez "pointus". les comprendre dans sa propre langue est parfois un peu malaisé alors dans une langue qu'on ne maîtrise pas parfaitement....
Si je suis totalement d’accord avec cet article ,concernant le fait indéniable que l'espèce "humaine" très fragile, doit son évolution et sa survie à l'empathie et à la collaboration ,que le monde marchand et l'argent nous mène tout droite à la destruction , non seulement de l'homme mais aussi de la nature (notre mère sans laquelle nous ne pourrons de toute façon pas survivre sur cette planète) et des autres espèces , j'aimerais quand même attirer l’attention sur le faite que les autres espèces aussi , on ce potentiel d'empathie et de collaboration ,car moi je ne suis pas spéciste ,je vis avec deux chats ,et j'adore les autres espèces , je les vois collaborer , se protéger , se partager l'espace et la nourriture ,être attentif à l'autre , et être souvent bien moins égoïste que l'homme ... donc oui je suis un peu dérangéepar le coté spéciste de cet article...
les autres espèces sont tout aussi capable d'empathie et de collaboration que nous ,même plus...l’homme est beaucoup trop égoïste et spéciste que pour pouvoir vivre en harmonie équitable avec sa propre espèce , et avec les autres espèces ,qu'ils considèrent comme inférieurs ,et donc, lui donne donc tout droit et domination sur elles... l'homme ne pourra vivre en paix qu'en acceptant sont égalité ,non seulement avec tous les autres humains de la planète mais aussi avec toutes les autres espèce vivantes et la nature ,car la seule chose qui permet à l'homme de vivre , c'est bien la nature ,nature qu'il exploite...tans qu'il ne se rend pas compte de ce paradoxe ,il n'y a pas de solution.. .et l'homme mènera le monde à sa fin...

Quasiment un an après le coup d’État, le candidat du parti de l’ex-président Evo Morales remporte très largement l’élection présidentielle. Retour sur une victoire populaire.

La caisse d’assurance pension Integrale va peut-être être liquidée. Que se passe-t-il ?

Naïma Amakran est permanente SETCa. Carine Rosteleur est Secrétaire régionale de la CGSP. Ces deux travailleuses de la santé ont un avis bien précis sur ce qu’il faut faire pour résister à cette deuxième vague. La députée du PTB et médecin généraliste Sofie Merckx leur a posé la question.

En septembre, la compagnie annonçait qu’une centaine d’emplois étaient menacés en Belgique. Par vidéoconférence, les syndicats viennent d’apprendre que ce chiffre est doublé...

Malgré des annonces de réinvestissement dans le rail belge, la Vivaldi ne rompt pas avec la logique européenne qui pousse

Le test positif du président américain agit comme un retour à la réalité. À moins d’un mois du scrutin, il est renvoyé à son bilan et à son incapacité – physique et politique – à le défendre.

« On a donné les meilleures années de notre vie à Wibra et maintenant on nous traite comme des chiens.

Le gouvernement fédéral veut lancer un projet pilote de libéralisation dans notre pays.

Omar Radi, un journaliste marocain emprisonné pour son travail de journaliste d’investigation, est accusé de « viol » et « espionnage ». Après Soulaiman Raissouni, poursuivi lui aussi pour « viol » au Maroc, c’est le second journaliste critique du pouvoir a être inquiété par la justice. Une manière de les faire taire ?