Quand le pire devient la norme : la loi Peeters décryptée

Avec la réforme, votre patron pourra vous faire travailler 45 heures par semaine pendant six mois et 31 heures les six autres mois.  Les témoignages de ceux et celles qui vivent déjà ce genre de situations ne donnent pas envie... C’est pourquoi les syndicats ont manifesté en avril.  (Photo Solidaire, Salim Hellalet)
Avec la réforme, votre patron pourra vous faire travailler 45 heures par semaine pendant six mois et 31 heures les six autres mois. Les témoignages de ceux et celles qui vivent déjà ce genre de situations ne donnent pas envie... C’est pourquoi les syndicats ont manifesté en avril. (Photo Solidaire, Salim Hellalet)

Ajouter un commentaire

Commentaires

Vous ne retirerez rien de bon de ce gouvernement libéral et pseudo libéral (CD et V) quand à la NVA, tout est bon pour mettre à sang le pays
Les dirigeants jouent sur notre peur de perdre notre emploi, et finalement c'est notre vie que nous perdons. La seule solution est vraiment de faire bloc tous ensemble, mais cela ils l'ont compris aussi et ils nous divisent pour mieux régner.

Alors que nous devrions être en train de vibrer devant les matchs de « nos » Diables à l’Euro 2020, celui-ci a é

Voici un aperçu du contenu du numéro de juillet et août. En vous abonnant, vous recevrez non seulement ces articles plus vite, mais aurez également accès aux photos, dessins et à bien d'autres informations.

Plusieurs organismes l'affiment : il pourrait y avoir un pic de suicides pendant et après la pandémie, en particulier chez

Le coronavirus menace notre santé. Mais il menace aussi nos droits.

Témoin et actrice, victime et combattante : Lydia Chagoll a traversé les tragédies du XXe siècle avec une détermination qu

Année après année, les grosses fortunes sont de plus en plus nombreuses et… de plus en plus riches.

En 2016, dans l'État américain du Dakota du Nord, les Sioux ont entamé un combat contre la construction d'un pipeline qui

Le Parlement vient de voter un texte reprenant plusieurs réformes judiciaires.

En octobre 2019, le Chili se réveillait après plusieurs décennies de néolibéralisme sauvage.

Le pays est en ébullition depuis la mort de George Floyd, tué par la police.