Rassemblement d’avertissement, le 23 septembre, lancé par les syndicats

Ajouter un commentaire

Commentaires

Et voilà on y arrive quand on connait l'appartenance politique de certaine personne bien placée dans les syndicats,qui on soutenu , fait des compromis voir accepté certain points concernant la 6em réforme de l'état établie par le gouvernement de DIrupo , ce qu'il se passe actuellement n'est que la continuité du travail mis en place seul les polititiens et les partis changent, malheureusement ils renforcent cette ausrérité dans laquelle nous étions et cela ne fera qu'empirer ,forcé de constaté leurs erreurs, un changement de cap semble s'oppérer! la lutte sera très dur et comme je l'avais dit à la réunion, ils vont devoir revoir leur position et devront tôt ou tard travailler en collaboration avec le ptb qui pour moi reste le partis de gauche et de la vrais gauche. ils est temps que les mentalitées changent dans l'intérêt des affiliés et du citoyen en général. La lutte ne fait que commencé ,ce nest quand s'unissant, partis de gauche ,syndicats et citoyens que l'on peut faire bouger les choses .Noublions pas que c'est la base qui décide et la base c'est le peuple, alors bougeons afin de faire de cette lutte ,un combat unitaire dans l'intérêt du peuple et comme j'aime l'entendre dire " Les gens d'abord et pas le profit".
JE valide toute ces écrits de toute la beauté de votre combat envers le peuple Belge la sécurité sociale doit toujours existé sinon comme vous dite un bain de sang des socialiste ne suivons pas la politique des états unis des morts tout les jours aucune sécurité sociale pour aider le peuple P T B merci de votre soutient au peuple Belge

Les deux grands syndicats du chemin de fer, la CGSP et la CSC n'acceptent pas le service minimum imposé par le gouvernemen

Devenue un hymne de la cause féministe, la chanson Bread and Roses est née il y a plus de 100 ans aux États-Unis.

Partout dans l’Union européenne, les gouvernements nationaux attaquent les systèmes les plus solidaires de pension. Une attaque coordonnée depuis les institutions européennes. Petit tour en Espagne, France et Allemagne.

Manuela Cadelli est juge à Namur et administratrice de l’Association syndicale des magistrats. Il y a quelques mois, elle est venue à ManiFiesta pour parler de son livre « Radicaliser la Justice ». Une venue qui a marqué l’auditoire, dans lequel se trouvait Morgane De Meur, juriste.

Le cordon sanitaire contre les néonationalistes (AfD) a sauté à Erfurt. Soutenu par la CDU, un dirigeant libéral, Thomas Kemmerich, évince par la grâce de l’AfD le ministre-président de gauche avant d’être contraint à la démission.

En raison d'un problème informatique, le caucus démocrate dans l'état américain de l'Iowa s'est terminé en fiasco.

« La culture est la première chose qu’il faut sauver », a déclaré Fidel Castro lorsque Cuba subissait une grave crise économique au début des années 1990. Si l’île socialiste est réputée pour ses soins de santé et son système d’éducation, un aspect moins connu est sa politique culturelle. Rencontre avec Abel Prieto, ancien ministre de la Culture à Cuba.

Le renforcement de notre sécurité sociale était l’objet de la manifestation organisée par la FGTB ce mardi 28 novembre à Bruxelles. Manifestation qui a rassemblé 20 000 personnes. Pourquoi défendre, et renforcer, la « Sécu » ? Solidaire a posé la question aux participants.

Il y a 75 ans, le camp d’Auschwitz est libéré par l’Armée rouge. Retour sur le 27 janvier 1945, et ce que les soldats soviétiques découvrent avec horreur.

« Beaucoup de femmes vivent des relations insatisfaisantes. Et si elles ne peuvent pas quitter leur partenaire parce qu’elles en ont besoin pour boucler leurs fins de mois, c’est une situation qui n’est agréable pour personne. » Dans son dernier ouvrage, Why Women Have Better Sex Under Socialism, Kristen Ghodsee explique les acquis sociaux dont bénéficiaient les femmes des pays socialistes d’Europe de l’Est : de l’égalité sur le marché du travail aux crèches gratuites, en passant par des campagnes publiques encourageant les hommes à participer aux travaux ménagers.