Le « renouveau politique » façon Open Vld et N-VA : renforcer les partis au pouvoir par la hausse du seuil électoral

En 2014, Peter Mertens (au milieu), président du PTB, est passé à deux doigts d'être élu au Parlement aux côtés de Raoul Hedebouw (à gauche) et Marco Van Hees (à droite). Selon les derniers sondages, il y arriverait bien lors des prochaines élections. Avec la proposition de Van Quickenborne, Peter Mertens ne passerait en revanche pas le seuil électoral, ce qui arrangerait particulièrement la N-VA et l'Open VLD. (Photo Solidaire, Vinciane Convens)
En 2014, Peter Mertens (au milieu), président du PTB, est passé à deux doigts d'être élu au Parlement aux côtés de Raoul Hedebouw (à gauche) et Marco Van Hees (à droite). Selon les derniers sondages, il y arriverait bien lors des prochaines élections. Avec la proposition de Van Quickenborne, Peter Mertens ne passerait en revanche pas le seuil électoral, ce qui arrangerait particulièrement la N-VA et l'Open VLD. (Photo Solidaire, Vinciane Convens)

Ajouter un commentaire

Commentaires

Vouloir à tout prix faire barrage au PTB n'est pas la solution finale... Il y a longtemps que les partis majoritaires PS-CDH-MR se foutent de notre g..... . Et au Nord, pas de tentations ? Au vu de tous ce que l'on découvre jour après jour, semaine après semaine : malversations, faux en écritures, usage de faux, détournements de fond, mensonges, certificats médicaux fictifs, etc., Personne n'est au courant de ce qu'un autre fait ou ne fait pas mais chacun couvre un autre. Donc, beaucoup étaient au courant donc complices. Et comme d'hab, une commission qui coûtera chère pour de petites sentences. Belgique - France, même m...., même combat. Mais chez nous, c'est le PTB que l'on essaie d'écraser. Moi, je ne pardonnerai rien et n'oublierai rien. Et vous ? Ne dites pas lors des élections : ils sont tous les mêmes ou ils ne feront pas mieux. Encouragez et laissez ceux qui non jamais été au pouvoir parce qu'on les en a empêcher de montrer leur savoir. Notre avenir, celle des générations futures, NOTRE prospérité ne se trouvent plus dans la gérance des partis traditionnelles et de l'UE avides d'austérité, de mondialisation, d'enrichissement personnelle et de rien d'autres !
même chose pour les mutuelles, Maggie de Blok veut faire passer le nombre minimum d'adhérent de 10.000 à 70.000.... Il est grand temps de créer notre mutuelle !
3x le salaire moyen pour un ministre, c'est trop. salaire moyen, point final; (un ministre est moins utile qu'un balayeur) Ministère vient d'un mot latin qui signifie serviteur, service: depuis quand le serviteur gagnerait-il plus que la majorité de ses maîtres qui les payent? On devrait aussi les revêtir d'un habit de domestique, vu que c'est leur fonction. s'aligner également sur les moeurs en vigueur en Suède: zéro privilège et dehors à la moindre entorse.

Les accueils des maisons médicales sont très sollicités en cette période de crise sanitaire.

Deuxième contribution de la médecin urgentiste Nathalie Eggermont. Un service de nuit aux urgences. On n’a aucune certitude, sur la façon dont la crise va évoluer. On continue à se battre. Et on relâche un peu la pression, avec les collègues. On râle ensemble sur la pénurie de matériel, et les choix politiques consternants.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

15 000 ouvriers de l'usine SEAT de Barcelone ont décidé de réorienter leur usine.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

À quelques heures du vote des pouvoirs spéciaux en Belgique, le vote de sa grande sœur en France (loi sur « l’état d’

« Je m’engage à ne prendre que des décisions pour affronter la crise » a déclaré la première ministre Sophie Wilmes.

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé samedi l’arrêt des entreprises non essentielles.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Malgré le confinement et les risques liés au coronavirus, des héroïnes travaillent à travers les couloirs des maisons de r