In memoriam Maria McGavigan (1941-2017)

Confrontée à l’autisme d’un de ses petits-fils, Maria McGavigan (au milieu) s’est notamment engagée dans la lutte pour offrir un avenir aux gens qui sont écartés de la société. (Photo famille)
Confrontée à l’autisme d’un de ses petits-fils, Maria McGavigan (au milieu) s’est notamment engagée dans la lutte pour offrir un avenir aux gens qui sont écartés de la société. (Photo famille)

Ajouter un commentaire

Commentaires

J'ai toujours été impressionné par la gentillesse, la simplicité, l'humanisme réel de Maria McGavigan, quel couple extraordinaire elle formait avec Jean Pestieau (que je considère comme étant "le sage" de notre parti)... je suis peiné de cette triste nouvelle... et nuls doutes, si un paradis existe (ce qui n'est pas dans nos valeurs), et doit y être. Je réitère mes plus profondes condoléances, tant à sa famille qu'à ses proches, ainsi qu'aux militants du PTB qui viennent de perdre une des "fondations" de ce qu'est devenu un parti communiste qui grâce à elle, s'intègre et est d'actualité dans notre époque.
J'ai une pensée émue pour la famille de Maria Macgavigan. C'est une femme pour laquelle j'ai toujours eu beaucoup d'estime. Infatigable dans son combat pour un monde meilleur. En tête son grand sourire, son grand rire. Leïla Houari
Maria est un modèle,une icône,une femme tout simplement éprise de solidarité et d'amour pour autrui.Pour ce qu'elle représente,nous avons le devoir,plus encore l'obligation de perpétuer son chemin qui nous conduirat vers la liberté démocratique. R.I.P. Nous ne t'oublierons pas Maria.
merci camarade, on ne t'oubliera pas!
Je suis bouleversée par cette nouvelle : J'ai suivi un cours de Maria à l'Université marxiste . Je l'ai rencontrée plusieurs fois lors d'actions du PTB. C'est une vraie "grande dame"qui nous quitte ! Elis.
je présent a la famille mes sincère condoléance
Je ne connais pas personnellement Madame McGavigan, que j'ai probablement croisée lors d'une ou l'autre manifestation mais nulle doute que cette dame est une très grande dame. Que cette grande dame aux engagements forts, va terriblement manquer à son époux, à ses enfants, petits-enfants, à toute sa famille. Je présente à tous, mes très sincères condoléances.
Une grande militante et une très chouette personne. Simone et moi sommes de tout coeur avec Jean et toute la famille.sc. Maurice
Merci Maria. Ton plaisir de donner, toujours donner, donne envie de donner à notre tour. Merci Maria.
Non! Elle ne nous a pas quittés. Maria est toujours là, dans nos mémoires avec le flambeau qu'elle nous a laissé et que nous ne laisserons jamais s'éteindre. D'ailleurs, c'est mon plus grand souhait. Nos mémoires retiendront sa présence parmi nous avec tout ce qu'elle nous a apporté . Comme l'a dit Jean d'Omerson : " Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c'est la présence des absents dans la mémoire des vivants". De tout coeur, ma pensée est avec toute sa famille, ainsi qu'avec tous ses camarades. Magda.
Je l'ai croisée durant des années sur le pavé des manifestations pour la paix. J'ai pu l'apprécier. Je suis triste !
Chère Maria, je ne puis imaginer un monde sans toi. Tu as toujours été présente dans nos joies et nos peines, discrète, aimante, à l'écoute. Le départ d'une camarade comme toi, ce sont des centaines de bibliothèques qui brûlent. Ton sourire radieux, ton inimitable accent british, ta sagesse nous manquent. Nous avons froid sans toi. Toutes nos pensées à Jean, Patrick, David, Benjamin et à tes petits enfants. Hasta Siempre Maria.
Et le printemps reviendra, année après année ... Des semences perdues naîtront les fleurs du renouveau Perpétuellement fortes de l'énergie reçue, de leurs racines profondes Leurs couleurs, d'un rouge éclatant Reflèteront la couleur de son sourire Vibreront pour longtemps encore Au souffle de son rire, à sa détermination
Je viens d'apprendre avec stupeur la terrible nouvelle ce soir… (indirectement, l'info m'est parvenue par l'intermédiaire de mon copain qui ne la connaissait même pas!) Je suis bien triste d'avoir raté l'hommage, j'aurais tant aimé être présente… Je pense fort fort à sa famille, je suis de tout cœur avec vous. Je garderai longtemps la nostalgie de ce temps où je "travaillais" avec elle à DocuMarx, j'aimais échanger avec elle, elle va vraiment me manquer, j'ai le cœur serré… Bego

Le décret qui mettait fin aux subventions au carburant est abrogé. C’est le résultat d’un mouvement social sans précédent depuis 15 ans en Équateur. Une victoire significative dans le contexte latino-américain.

« Spray au poivre. Autopompe. Matraques. Hurlements. Les bottines des policiers… » Matilde De Cooman est militante de Comac, le mouvement étudiant du PTB, à Gand. Ce samedi 12 octobre, elle participait à l’action pacifique pour le climat d’Extinction Rebellion, violemment réprimée par la police. Voici son témoignage.

Jambon 1er braque à fond à droite et attaque frontalement le milieu associatif qui se montre critique. Les citoyens qui s'unissent pour obtenir un changement constituent toutefois une partie cruciale de notre société pour défendre et faire progresser l'État-providence et nos droits fondamentaux. Aperçu des réactions.

Les manifestants exigent la démission du gouvernement irakien. Celui-ci prend un certain nombre de mesures pour faire reculer le chômage et répondre au manque de logements.

Mobilisations monstres, grèves, couvre-feu pour 60 jours, palais présidentiel évacué : l'Equateur connait des troubles soc

Depuis le 27 septembre, les agents pénitentiaires de la prison d'Anvers sont en grève. Cela fait des années que les conditions de travail et le manque d'effectifs posent un gros problème. Mais ces dernières semaines, cela a vraiment dépassé les bornes.

Le déclin actuel de l’économie mondiale n’est un secret pour personne.

Le 28 mars dernier, Matthew Taylor, le CEO de l'entreprise productrice de fil d'acier Bekaert, annonçait une restructuration : 281 des 1 300 emplois allaient devoir disparaître. Il faut savoir qu'il avait promis aux actionnaires d'augmenter le rendement de 5 à 10 %... Pendant six mois, les travailleurs ont lutté avec leurs syndicats. 

Placé en faillite ce lundi matin, le voyagiste britannique a débuté le retour en catastrophe de ses 600 000 clients, des touristes. Une autre course a dans le même temps commencé : celle du démantèlement de la multinationale financiarisée.