S’enrichir sur le dos des pauvres

Claire Geraets : « Chaque année, il y a une centaine de sans-abris en plus. En Région bruxelloise, on en est à 3 386 SDF, dont 1 500 à Bruxelles-Ville. » (Photo Solidaire, Salim Hellalet)
Claire Geraets : « Chaque année, il y a une centaine de sans-abris en plus. En Région bruxelloise, on en est à 3 386 SDF, dont 1 500 à Bruxelles-Ville. » (Photo Solidaire, Salim Hellalet)
 

Ajouter un commentaire

Commentaires

Tous ces gens ont des difficultés pour payer l'eau ,l'électricité ,le gaz , ces besoins élémentaires sont de plus en plus cher pour ces gens ,normal quand on voit l'argent qui est distribué aux " parasites" qui orbitent dans les divers organes de directions ,des intercommunales et autres . Avec cet argent galvaudé on pourrait déjà aider ou alléger les factures de ces gens démunis de manière significative !
PS,MR,CDH dehors , buiten
je ne comprends pas pourquoi les mandataires en p)lace n'ont pas réagi et DENONCE tout cela. Oui vos membres sont en place , MAIS !!!!!
Quand je pense que nous, les petits allocataires sociaux, on nous flique pour quelques centaines d'euros destinés à notre survie, et que si on cumule un revenu avec un cohabitant on nous saque aussi sec pour qu'on ne sorte surtout pas la tête de l'eau, pfffff... Et nous sommes quand même mieux lotis que les sans-abri, bien sûr, mais nous n'en sommes pas préservés, du sans-abrisme, c'est peut-être nous les prochains...

En septembre, la compagnie annonçait qu’une centaine d’emplois étaient menacés en Belgique. Par vidéoconférence, les syndicats viennent d’apprendre que ce chiffre est doublé...

Malgré des annonces de réinvestissement dans le rail belge, la Vivaldi ne rompt pas avec la logique européenne qui pousse

Le test positif du président américain agit comme un retour à la réalité. À moins d’un mois du scrutin, il est renvoyé à son bilan et à son incapacité – physique et politique – à le défendre.

« On a donné les meilleures années de notre vie à Wibra et maintenant on nous traite comme des chiens.

Le gouvernement fédéral veut lancer un projet pilote de libéralisation dans notre pays.

Omar Radi, un journaliste marocain emprisonné pour son travail de journaliste d’investigation, est accusé de « viol » et « espionnage ». Après Soulaiman Raissouni, poursuivi lui aussi pour « viol » au Maroc, c’est le second journaliste critique du pouvoir a être inquiété par la justice. Une manière de les faire taire ?

Les postiers allemands viennent de décrocher une importante victoire : une augmentation de salaire de 5 %, répartie sur deux ans. C’est le résultat d’une lutte à laquelle quelque 22 000 postiers ont pris part. Cette victoire est un juste retour des choses pour ces travailleurs qui ont redoublé d’efforts pendant la crise du Covid-19.

​L’élue et militante socialiste de New York souligne combien l’accès universel aux soins constitue aujourd’hui un enjeu décisif et s’inquiète du manque d’ambition de Joe Biden sur ce point. Elle a été interviewée lors de la Fête de l’Humanité.