SNCB : allons vers un service maximum quotidien, plutôt que d'attaquer le droit de grève

Photo Solidaire, Salim Hellalet.
Photo Solidaire, Salim Hellalet.

Ajouter un commentaire

Commentaires

mon papa a bien connu le ministre bellot quand il n etait pas encore ministre il etait simple apprenti , il ma dit il a jamais rien foutu de bon rien emerder son sa il savait faire il sait meme pas taper un clou , et viendrait foutre la merde partout , regarder derriere lui il a un trou emorne
Le service minimum n'est pas réalisable chez nous pour 2 raisons D'une part la densité de la population est plus élevée qu'en France où existe le service minimum avec un réseau ferré très serré autour des villes Deuxièmement nous avons un taux de syndicalisation dix fois plus élevé que chez nos voisins ce qui risque d'entraîner des réquisitions sans parler des problèmes d'embouteillages pour les navetteurs

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Leen Vermeulen, médecin généraliste, partage son temps précieux entre la maison médicale de Médecine pour le Peuple de Hob

En pleine pandémie de coronavirus, l’union fait la force : « Fridays for Future » manifeste sa solidarité a

Une équipe de cinquante travailleurs de la santé cubains a été dépêchée en Italie pour participer à la lutte contre le cor

Chaque jour, l’actualité montre à quel point la gestion de la crise du coronavirus par le souverain Donald Trump et sa cou

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

« Tous les soirs à huit heures, j'applaudirai aussi pour toi » - In memoriam Dirk Van Duppen.