6 pistes pour lutter contre l'embrigadement djihadiste sur le terrain

Ajouter un commentaire

Commentaires

1000 fois bravo ! Une analyse plus qu'excellente...
En tant que Bruxelloise, je suis heureuse qu'une telle réponse existe face aux évènements, pour nous tous. Ce n'est pas de la politique bêtement propagandiste, mais un vrai projet de société, comme vous le défendez chaque fois. Je compte énormément sur les 4 élus bruxellois - Michael, Youssef, Mathilde et Claire - pour défendre tous ces points à fond. Merci pour votre/notre combat !
bravo pour cet article,je suis tout à fait d'accord avec vous et cela fait du bien à ma tête et à mon cœur!
L'hypocrisie occidentale : elle a fini par se faire connaître sur toute la planète. Je suis d'accord avec votre analyse et quand on pense que des familles qui habitent et travaillent en Belgique depuis trois générations rencontrent encore l'obstacle de l'incompréhension nous pouvons mesurer à quel point "ces gens-là" ont été laissés pour compte du deux poids deux mesures. Accompagner, soutenir les parents et informer leurs enfants, c'est la seule solution raisonnable. Le radicalisme concerne, comme le trafic de drogue et autres plaies de nos sociétés (Internet sans éducation au bon usage) tous les jeunes de notre pays. Et des actes clairs pour les protéger tous, leur offrir un droit et un lieu de parole et surtout de questionnement avec les acteurs de terrain et des équipes parastatales confirmées est la seule réponse crédible à leur colère et à la détresse de n'avoir pas sa place dans la société quand on commence à envisager son avenir et à prendre conscience des difficultés que l'on va rencontrer. Je ne fais que confirmer ce dont nous sommes persuadés. Leur offrir une vraie conscience de citoyen à part entière, c'est déjà une réponse presque achevée et leur apprendre aussi à regarder leurs détracteurs droit dans les yeux. Merci pour votre article.
Très belle analyse mais la prévention pourrait apporter une tout autre solution. Par exemple lutter contre la discrimination au travail, au logement en agissant pour faire appliquer la loi qui existe. Très rare sont les procès qui touchent le sujet. Prof à la retraite j'ai pu constater beaucoup de propos et de considérations racistes sur les jeunes d'origine étrangère. Moi même né en Belgique en 1950 de parents français je doit encore répondre à des questions concernant mon nom d'origine algérienne. Dans les années 60 les jeunes scandaient <<no futur>> qu'est ce qui à changé depuis ?
Si vous leur expliquiez à ces jeunes et à tous les citoyens pourquoi les djihadistes sont les pions de l'empire..... Le PTB ne marquerait-il pas des points? enfin lutter efficacement contre ces corsaires lutter contre l'impérialisme, stade suprême du capitalisme.
Il y a 75 ans, l’Europe était libérée du nazisme. A grands renforts de films, Hollywood tente de nous convaincre que nous devons notre salut aux soldats américains. La vérité historique est pourtant beaucoup plus nuancée...
Gestion calamiteuse, créances impayées, subsides jamais réclamés... Au CPAS de Zelzate, six années de politique libérale ont laissé des cadavres dans les placards. L’échevin PTB des Affaires sociales, Geert Asman, met de l’ordre dans le service d’aide sociale. « La politique sociale est notre priorité n°1. »

Avec plus de 100 millions de disques vendus en près de 55 ans de carrière, Salvatore Adamo est une véritable star de la ch

« Kapitalisme voor beginners » (Le capitalisme pour débutants), le dernier livre du sociologue américain Vivek Chibbe

Et revoilà les vacances d’été. Enfin un peu de temps pour lire un livre, écouter de la musique, ou regarder un film s’il pleut - on reste en Belgique... Vous trouverez dans ces pages les choix de la rédaction pour passer un été agréable ! Bonnes vacances.
En 2020, 1,4 million de travailleur se éliront leur délégation syndicale dans plus de 6 000 entreprises. Les élections sociales sont l’occasion idéale pour mettre sur pied ou élargir une équipe syndicale. La recherche de nouveaux.elles candidat.e.s débutant cet été, nous avons demandé à quatre syndicalistes de nous faire part de leur expérience.

Les travailleurs de l'entreprise Kone s’opposent toujours au licenciement de leur délégué syndical, Eddy Clément. Aucune solution n'est ressortie des concertations menées entre le syndicat et la direction. Cette dernière reste sur sa position. La lutte prend donc de l’ampleur. Le jeudi 11 juillet, les ouvriers et des délégations de différents secteurs se sont encore rassemblés devant l'entreprise, à Woluwe-Saint-Lambert.

L’écrivaine et militante britannique Rachel Holmes a écrit une biographie sur Eleanor Marx.

Pas de casque de sécurité sur la tête... et licencié sur-le-champ. La sécurité avant tout?

La criminalisation du sauvetage de personnes en danger de mort atteint ici un nouveau sommet. Carola Rackete, la capitaine allemande du bateau de sauvetage Sea Watch 3 qui avait recueilli 42 migrants en mer, a été arrêtée vendredi dernier par la police italienne.