6 pistes pour lutter contre l'embrigadement djihadiste sur le terrain

Ajouter un commentaire

Commentaires

1000 fois bravo ! Une analyse plus qu'excellente...
En tant que Bruxelloise, je suis heureuse qu'une telle réponse existe face aux évènements, pour nous tous. Ce n'est pas de la politique bêtement propagandiste, mais un vrai projet de société, comme vous le défendez chaque fois. Je compte énormément sur les 4 élus bruxellois - Michael, Youssef, Mathilde et Claire - pour défendre tous ces points à fond. Merci pour votre/notre combat !
bravo pour cet article,je suis tout à fait d'accord avec vous et cela fait du bien à ma tête et à mon cœur!
L'hypocrisie occidentale : elle a fini par se faire connaître sur toute la planète. Je suis d'accord avec votre analyse et quand on pense que des familles qui habitent et travaillent en Belgique depuis trois générations rencontrent encore l'obstacle de l'incompréhension nous pouvons mesurer à quel point "ces gens-là" ont été laissés pour compte du deux poids deux mesures. Accompagner, soutenir les parents et informer leurs enfants, c'est la seule solution raisonnable. Le radicalisme concerne, comme le trafic de drogue et autres plaies de nos sociétés (Internet sans éducation au bon usage) tous les jeunes de notre pays. Et des actes clairs pour les protéger tous, leur offrir un droit et un lieu de parole et surtout de questionnement avec les acteurs de terrain et des équipes parastatales confirmées est la seule réponse crédible à leur colère et à la détresse de n'avoir pas sa place dans la société quand on commence à envisager son avenir et à prendre conscience des difficultés que l'on va rencontrer. Je ne fais que confirmer ce dont nous sommes persuadés. Leur offrir une vraie conscience de citoyen à part entière, c'est déjà une réponse presque achevée et leur apprendre aussi à regarder leurs détracteurs droit dans les yeux. Merci pour votre article.
Très belle analyse mais la prévention pourrait apporter une tout autre solution. Par exemple lutter contre la discrimination au travail, au logement en agissant pour faire appliquer la loi qui existe. Très rare sont les procès qui touchent le sujet. Prof à la retraite j'ai pu constater beaucoup de propos et de considérations racistes sur les jeunes d'origine étrangère. Moi même né en Belgique en 1950 de parents français je doit encore répondre à des questions concernant mon nom d'origine algérienne. Dans les années 60 les jeunes scandaient <<no futur>> qu'est ce qui à changé depuis ?
Si vous leur expliquiez à ces jeunes et à tous les citoyens pourquoi les djihadistes sont les pions de l'empire..... Le PTB ne marquerait-il pas des points? enfin lutter efficacement contre ces corsaires lutter contre l'impérialisme, stade suprême du capitalisme.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Leen Vermeulen, médecin généraliste, partage son temps précieux entre la maison médicale de Médecine pour le Peuple de Hob

En pleine pandémie de coronavirus, l’union fait la force : « Fridays for Future » manifeste sa solidarité a

Une équipe de cinquante travailleurs de la santé cubains a été dépêchée en Italie pour participer à la lutte contre le cor

Chaque jour, l’actualité montre à quel point la gestion de la crise du coronavirus par le souverain Donald Trump et sa cou

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

« Tous les soirs à huit heures, j'applaudirai aussi pour toi » - In memoriam Dirk Van Duppen.