« Au-delà de l’affaire Martin, les gens ne se sentent pas écoutés par la justice »

Thema's
Justice

Ajouter un commentaire

Commentaires

J'espère vraiment que le PTB ne se séparera pas d'un homme comme Christian Panier. Je ne suis pas forcément d'accord avec tout ce qu'il dit ou fait mais c'est un véritable homme de gauche. De plus il sait faire passer ses idées en les résumant de main de maître et sans se faire constamment interrompre par les journalistes.
Rappel des propos de Mr Panier au JT de 19h30. (" La différence entre la politique de la vengeance et la politique de la civilisation. A partir du moment où nous avons, de manière à la fois humaniste et juridique, fait ce choix grandiose que nous indiquait Victor Hugo et Robert Badinter d'abolir la peine de mort que nous serions bien en peine de rétablir puisque nous sommes lié internationalement pour ne pas le faire.") TOUT EST DIT. En abolissant la peine de mort, ou la prison à perpétuité sans possibilité de libération anticipée, les sociétés occidentales ont fait le pari démocratique que tout être humain, même le pire des criminels est récupérable. En Belgique , comme le souligne Mr Panier , le Tribunal d'application des peines peut " estimer qu'il existe une possibilité raisonnable sans compromettre la sécurité des autres et plus particulièrement des enfants d'envisager une réinsertion ". À l'inverse des États Unis où, dans le cas des pires criminels, on postule que la présomption de rédemption s'efface devant la présomption de récidive même en prenant le maximum de précaution pour protéger la société. En outre, pour ce qui concerne Martin, le jury populaire a prononcé 30 ans sans mise à disposition du gouvernement. Les dés étaient déjà pipés pour les parents parce que, entre autre, il n'existe pas de juridiction d'appel de cour d'assises en Belgique. La loi Lejeune relative à la libération conditionnelle, plébiscitée par Mr Panier, présume de l'application du principe de "prudence responsable" par rapport au "principe de précaution" si souvent invoqué par les responsables politiques, administratifs etc... pour se protéger contre toute mise en cause!!! C'est que l'application du principe de précaution en matière de récidive est perçu par les responsables politiques comme un frein aux développements des autres priorités ( on construit des prisons à la place d'écoles, de homes, etc.., a martelé Mr Panier). N'en déplaise à Mr Panier, pour les pires criminels, on peut et il faut impérativement rediscuter de l'application de la loi Lejeune sous peine d'attiser encore les inquiétudes des citoyens et les dérives y afférentes!
Camarade C’est après l’interview de l’ancien juge Christian Panier à la RTBF, J’ai été heureux de lire l’interview de Jan Fermon. Pourquoi ! Parce que dans l’affaire Dutroux, on retrouve l’ensemble des problèmes de notre société. Justice, gendarmerie, police, éducation, maladie … en un mot la Société capitaliste, dans laquelle nous vivons. L’avocat Jan Fermon, en quelques phrases en fait la démonstration et l’ancien juge démontre l’incapacité du capitalisme de réalisé une société du bien-être. Je souhaite, que Solidaire, réalise au plus vite une interview du juge Panier. Cordialement Fons Moerenhout
Camarade C’est après l’interview de l’ancien juge Christian Panier à la RTBF, J’ai été heureux de lire l’interview de Jan Fermon. Pourquoi ! Parce que dans l’affaire Dutroux, on retrouve l’ensemble des problèmes de notre société. Justice, gendarmerie, police, éducation, maladie … en un mot la Société capitaliste, dans laquelle nous vivons. L’avocat Jan Fermon, en quelques phrases en fait la démonstration et l’ancien juge démontre l’incapacité du capitalisme de réalisé une société du bien-être. Je souhaite, que Solidaire, réalise au plus vite une interview du juge Panier. Cordialement Fons Moerenhout
Bonjour à vous. J'ai beaucoup apprécié votre article. Merci et cordiales salutations.
Le procès de M.Martin a été mal fait. Elle aurait du être condamnée pareillement à celle de son époux.! Soit. Mais la situation est telle actuellement. Toute personne détenue qui sort de prison a le Droit d'être aidée. C'est un jury populaire qui a décidé ; il représente le peuple belge. Donc le peuple belge , par divers représentants (les soeurs Clarisses, Mr Panier) peut, devrait, et doit trouver une formule d'aide. 2 formules ont été trouvées, qui n'engagent que leurs initiateurs(trices). Dans ces conditions et ce contexte, quels reproches peut-on faire? Je n'en vois pas. ! Et je ne vois pas non plus en quoi le capitalisme interviendrait...

« Vous préférez renoncer à votre prime de fin d’année ou à votre emploi ? » C’est, en substance, la question posée par la direction de Galler à ses 170 travailleurs. Une pression illégale durant une période difficile pour des travailleurs qui ont déjà du mal à boucler les fins de mois...

Dans la lutte contre le coronavirus, les personnes travaillant dans le secteur des soins ont une mission difficile.

Les travailleurs mis en quarantaine perdent une partie importante de leurs revenus.

Dans son essai Plaidoyer pour une rénovation politique (publié par le think tank de droite Itinera), Christophe C

Les petites cartes sur le comptoir de la réception offrent une image de désolation. Sur la semaine et demie qui vient de s’écouler, nous avons dû dire adieu à 8 patients de notre maison médicale à Hoboken (Anvers). Des mots de consolation et nos sincères condoléances signés par tous les membres de l’équipe attendent d’être transmis aux familles touchées.

Donald Trump se présente volontiers comme le défenseur des travailleurs, comme un homme qui se dresse face à l’establishment et rompt avec les interventions guerrières américaines dans le monde. Vraiment ?

Le nouveau gouvernement le crie haut et fort : la lutte contre la violence à l'égard des femmes sera une priorité. Alors que la crise sanitaire bat son plein à nouveau, un autre danger pointe à l’horizon. En effet, derrière la pandémie se cache une autre crise, moins visible, celle de la violence domestique envers les femmes et les enfants.

La nuit du 17 mai 2018, sur une autoroute du Hainaut, un enfant a été tué d’une balle dans la tête, tirée par la police. Elle s’appelait Mawda Shawri et elle avait deux ans. Le procès s’ouvre le 23 novembre 2020, mais de nombreuses zones d’ombres persistent. Le combat pour la vérité et la justice n’a jamais cessé.

Interparking est un des plus gros gestionnaires de parkings privés.

Joe Biden a remporté les élections en formant une large coalition anti-Trump, ralliant des profils très variés, allant de quelques républicains modérés à des militants syndicaux et antiracistes. C'est une victoire importante sur Trump, le président qui a passé ses quatre années au pouvoir à enrichir ses amis milliardaires, à inciter au racisme et à diviser profondément le peuple américain. Mais quelle politique Biden va-t-il mener ?