Au moins trois choses que les jeunes devraient savoir sur la Loi Peeters

Action à Bruxelles, 20 mai 2016. (Photo Solidaire, han Soete)
Action à Bruxelles, 20 mai 2016. (Photo Solidaire, han Soete)
Thema's
Jeunes

Ajouter un commentaire

Commentaires

une chose a dire que l on donne du travaille au jeune en premier,et pas aux étranger , et laisser les gens plus agee partir tranquillement en prépension ou en pension pour qu il vive des jour heureux pour qu il leur reste a vivre , aux lieu de les faire travailler jusque il soit plus capable ,de toute façon se gouvernement ne vois pas clair et nous tire dans le dos ,quand je vois les ministre peuve prendre leur pension a 55ans et nous pauvre petit malheureux on dois travaille jusque 67 ans
Il y a aussi énormément de jeunes étrangers c'est a eux que devait penser SOUPART de Mons quand il a écrit "aux jeunes en premier"... Mais pas trop quand même!
Une chose dont on ne parle jamais: la modulation ou non du salaire en fonction des prestations réelles. Avec le projet de loi Peeters, les employeurs seront-ils tenus de continuer à verser à leurs travailleurs un salaire mensuel identique tout au long de l'année ? Ou pourront-ils moduler les rémunérations en fonction des prestations réelles ? Si oui, le gouvernement comptera-t-il contraindre les banques a adapter le montant des mensualités de remboursement des prêts aux même travailleurs ou d'obliger les fournisseurs d'énergie à moduler leurs acomptes mensuels dans le même ordre ? Ou bien ces mêmes travailleurs devront-ils réduire leurs dépenses pour leur besoins primaires lorsqu'il y aura moins de travail ? Si non, lorsqu'un travailleur quittera son employeur après 2 mois de travail à volume réduit, devra-t-il rembourser le trop payé, ou celui-ci sera-t-il retiré de son préavis ? Je n'ai pas encore eu l'occasion de lire la moindre chose à ce sujet...
oui s et vrais aussi se que vous dite , nais pour cela il faut voir le projet de loi dans les grandes lignes ( enfin complet quoi ) mais sa sera pas en faveur des travailleur sa s et sur on vous dit mais mon mais mon il a rien que des avantages mais quel avantage hum hum , car des pièges il en aura sa s et sur

Ça bouge sur le rail en ce mois de juillet : manque de personnel, 76 guichets fermés à mi-temps dès le 5 août, de nou

Entre 2021 et 2027, via un nouveau Fonds européen de la défense, l’Union européenne (UE) va dépenser 13 milliards d’euros

Il y a 75 ans, l’Europe était libérée du nazisme. A grands renforts de films, Hollywood tente de nous convaincre que nous devons notre salut aux soldats américains. La vérité historique est pourtant beaucoup plus nuancée...
Gestion calamiteuse, créances impayées, subsides jamais réclamés... Au CPAS de Zelzate, six années de politique libérale ont laissé des cadavres dans les placards. L’échevin PTB des Affaires sociales, Geert Asman, met de l’ordre dans le service d’aide sociale. « La politique sociale est notre priorité n°1. »

Avec plus de 100 millions de disques vendus en près de 55 ans de carrière, Salvatore Adamo est une véritable star de la ch

« Kapitalisme voor beginners » (Le capitalisme pour débutants), le dernier livre du sociologue américain Vivek Chibbe

Et revoilà les vacances d’été. Enfin un peu de temps pour lire un livre, écouter de la musique, ou regarder un film s’il pleut - on reste en Belgique... Vous trouverez dans ces pages les choix de la rédaction pour passer un été agréable ! Bonnes vacances.
En 2020, 1,4 million de travailleur se éliront leur délégation syndicale dans plus de 6 000 entreprises. Les élections sociales sont l’occasion idéale pour mettre sur pied ou élargir une équipe syndicale. La recherche de nouveaux.elles candidat.e.s débutant cet été, nous avons demandé à quatre syndicalistes de nous faire part de leur expérience.

Les travailleurs de l'entreprise Kone s’opposent toujours au licenciement de leur délégué syndical, Eddy Clément. Aucune solution n'est ressortie des concertations menées entre le syndicat et la direction. Cette dernière reste sur sa position. La lutte prend donc de l’ampleur. Le jeudi 11 juillet, les ouvriers et des délégations de différents secteurs se sont encore rassemblés devant l'entreprise, à Woluwe-Saint-Lambert.

L’écrivaine et militante britannique Rachel Holmes a écrit une biographie sur Eleanor Marx.