Bart De Wever fait acheter des armes de guerre pour la police anversoise

Thema's
Sécurité

Ajouter un commentaire

Commentaires

Je reste particulièrement étonné et inquiet de constater que dans un contexte aussi sensible, un conseil communal puisse voter en faveur d'une décision contraire aux dispositions légales en la matière, en l'occurence l'achat d'armes de guerre comme dotation d'une police communale. D'après le chef de Corps Muyters, l'avis de la commission de l'armement (fédérale?) serait donné après la décision d'acquisition? C'est le monde à l'envers...
Quelle parodie de démocratie! Intervention tout à fait à propos et, me semble-t-il, mesurée de Peter Mertens. Quand on rabote tous les budgets de la police tant fédérale que locale, quand on doit pleurer pour avoir du matériel de base, quand on voit qu'on finira par retrouver des vieillards cacochymes poursuivant quasi en tribune des malfaiteurs toujours plus hardis, semblable dépense (qui n'est sans doute que la partie visible de l'iceberg) me semble tout à fait honteuse et injustifiable. Je crains hélas que les dés ne soient pipés et que, compte tenu de la couleur politiques des hommes aux mains desquels les leviers décisionnels se trouvent, ces autorisations ne soient que formalités… :-(
Cela dit depuis 15 ans le thème immigration-sécurité-chômage sont récupérés par des partis traditionnels et inversement et cela même au sein de la population l'idée que tout musulman est un terroriste alors si on peut dire que la N-va est un parti d'extrême droite les républicains en France les tories en GB et le parti popu de Raroy en Espagne les trois quart de l'Europe sont dirigés par des fachos avec notre bénédictions terrible analyse je ne suis qu'un prolo mais faut pas faire science po pour comprendre que les heures sombres sont de retour Anne ma sœur Anne ne vois tu rien revenir??????????????
Lorsqu'un Conseil Communal prend une décision qui va à l'encontre de dispositions légales, comme c'est le cas ici : n'y a-t-il pas quelque part une instance de recours? lil (ptb liège)
Merci pour votre intervention en opposition plus que raisonnable. M. Dewever fait tout ce qu'il peut pour asseoir une politique de la terreur, peut-être est-ce pour justifier l'incompressible sentiment de haine colérique qui lui agite en permanence l'esprit. Il n'en demeure pas moins qu'à défaut d'une prise de conscience et d'une "efficace" psychothérapie, il continue à être un vrai danger public à lui seul. Il décide et le gouvernement exécute (sans jeu de mot), mais j'espère qu'au moins la manifestation du 7/10 ne sera pas l'occasion d'un déploiement sauvage des forces de l'ordre, à moins que des provocateurs ne viennent à l'aide de M. Jambon pour en faire un ministre débonnaire inconscient du danger dont nous alerte son mentor. Est-il possible de déposer plainte auprès d'1 ou l'autre institution européenne pour dénoncer cette pratique illégale ?

Si les pays occidentaux sont submergés par la pandémie de coronavirus, les pays en voie de de développement sont confronté

Mercredi, la Commission européenne a présenté son Paquet de relance européen, sous le nom de « NextGenerationEU ». « Historique », selon tous les partis traditionnels, des libéraux aux verts en passant par les sociaux-démocrates. Pourtant, à y regarder de plus près, il n'y a pas vraiment de raisons de se réjouir...

Avec la destruction de l’environnement, les épidémies comme celle du coronavirus que nous connaissons risquent de se multi

La crise du coronavirus se déroule dans un contexte politique inédit en Espagne où une coalition de gauche dirige le gouve

Aux États-Unis, un citoyen américain noir a été tué au cours d’une opération de police. Un de plus. Des milliers de personnes exigent que les policiers responsables de sa mort soient traduits en justice.

La pandémie de COVID-19 est la crise sanitaire la plus grave de l'histoire mondiale récente.

« On ne va quand même pas tous partir en vacances cet été ? », a lâché cette semaine le président du Voka (association patronale flamande). Cette déclaration ouvre une offensive plus générale pour nous faire travailler plus, de manière plus flexible et pour moins cher. Offensive à laquelle s’est joint le chef des grands patrons wallons, et qui revient à dire que les héros du coronavirus vont devoir payer la crise. Il faut refuser cette logique et faire sauter un tabou de la politique belge : faire payer les grandes fortunes.

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, qui dure depuis un certain temps déjà, menace de s'intensifier à cause de la campagne électorale de Donald Trump. Les déclarations de Trump qualifiant l'épidémie de coronavirus d'acte de guerre posé par la Chine n'en sont qu'un avant-goût. Car la première victime d'une guerre, c'est toujours la vérité.

Le célèbre linguiste, philosophe et militant de gauche Noam Chomsky donne son avis sur la pandémie de coronavirus, les abe