Bolivie : qu’y a-t-il derrière le coup d’État contre Evo Morales ?

Photo AFP.
Photo AFP.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Haha! Voius commencez par écrire "il a gagné les éléctions pour 4ème fois d'affilé" et ensuite vous écrivez "L’écart en faveur de Morales est de peu plus de 10 %, c’est l’écart nécessaire par la Constitution pour obtenir la victoire au premier tour. Rien ne vous dérange ? Ou vous écrivez ce que vous arrange ? Sa propre constitution, stipule qu'il est interdit de se présenter plus de 2 fois d'affilé. Ensuite, il a ignoré le résultat d'un référendum et, finalement, son gouvernement joue avec le vote des citoyens pour lui faire gagner. Enfin bref, il aurait pu très bien finir. Il a décidé autrement et maintenant il sera très difficile pour lui de revenir dans le pays sans faire face à des poursuite judiciaires à son encontre. En attendant, au Mexique, il apprendra que les citoyens préfèrent la démocratie et les valeurs les plus basiques de la loi.
Peut - etre le ne le savez - vous pas , mais la Bolivie déteint , la moitié des réserves lithium , qui est TRES TRES important pour les batterie , en tout genre , DONC LA NOUVELLE OR ...... et dehors d'autre ressource , et qui en a besoin de ces ressource ...les multinational , c'est qui dirige le monde et pas les politiques eux sont les marionnettes de multinational ....
bonjour camarades, si l'article est correct sur l'analyse générale son aspect "campiste" et peu critique quand au gouvernement réformiste de Moralès qui c'est fort bien accommodé et soutenu le KKpital, notamment extractiviste, ses répressions de mouvements populaires etc. lui font perdre beaucoup de sa portée et son soutien me rappelle votre passé idéologique (mao-stalinien pour parler clairement) dont il semble que des traces profondes subsistent encore dans le PTB new look.. les articles du NPA en France me paraissent mieux coller par justement leur aspect critique clair notamment sur le coup de force et trucage électoral de la bolivio-bureaucratie du MAS indécrotablement au pouvoir jusqu'ici! merci de votre réponse, fraternellement et bravo pour vos initiatives et luttes opiniâtre en Belgique! signé Pastèque! vert dehors! rouge dedans! noirs pépins!
Excellent article ! Clair, précis, informatif sans être trop partisan.

En novembre 2020, les Américains devront choisir leur futur président.

La Cour de justice de l’Union européenne a émis un avis qui laisse présager un arrêt très libéral contre le statut des doc

La ministre flamande de l’Énergie Zuhal Demir (N-VA) a menacé de ne pas adapter son plan climatique si la sortie du nucléaire était maintenue par un nouveau gouvernement Vivaldi. La N-VA plaide depuis longtemps en faveur d’une prolongation des centrales nucléaires. Engie-Electrabel exerce une forte pression pour postposer la sortie du nucléaire. Les partis de la Vivaldi vont-ils céder à la pression du lobby du nucléaire ? Ce serait un désastre pour la transition énergétique urgente qui est aujourd’hui absolument indispensable.

Les prisons aussi ont subi de plein fouet la crise du coronavirus. Comme dans toutes les structures collectives, le risque de contamination est élevé. Les mesures d’assouplissement qui viennent d’être décidées représentent un danger pour le personnel et les détenus. C’est pourquoi les organisations syndicales ont lancé un préavis de grève.

Le 27 septembre, le peuple suisse se prononcera sur l’achat d’une quarantaine de nouveaux avions de combat lors d’un referendum. « Inutile, onéreux et trop polluant » selon les opposants à ce gaspillage. Qui pourront donc se mobiliser pour faire abandonner ce projet. En Belgique – où 6 personnes sur 10 sont opposées à l’achat de nouveaux avions de guerre F-35, selon un sondage de 2018 – un débat démocratique incluant la population est nécessaire, et urgent, aussi...

Devenir président d’un des plus grands syndicats du pays en pleine pandémie, alors que nous sommes face à une crise économique d’une ampleur inédite, voilà une tâche lourde... À quelques jours d’une journée de mobilisation nationale en front commun syndical, la première post-confinement, nous avons rencontré celui qui a relevé le défi, Thierry Bodson.

Loin de constituer un cas isolé, l’affaire Chovanec révèle un problème plus profond au sommet de l’appareil d’État. De nouvelles réformes et un contrôle plus démocratique de la police s’imposent de toute urgence.

Le gouvernement israélien a annoncé fin avril qu'il annexerait une partie de la vallée du Jourdain. Pour l'instant, il n'est pas encore question d’une annexion officielle, mais la situation des Palestiniens reste intenable. Entretien avec Omar Barghouti, fondateur de la campagne palestinienne Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS).

Depuis début septembre, on voit apparaître de plus en plus de lettres ouvertes critiquant les dispositions prises en répon