Cinq raisons pour lesquelles les postiers rejettent le plan de la direction

Photo Solidaire, Karina Brys
Photo Solidaire, Karina Brys

Ajouter un commentaire

Commentaires

Désolé je suis secrétaire régionale CGSP je sors de réunion nationale , pour la 1) faux pour la 2) vrai pour la 3 )oui et non plus complexe pour la 4) vrai mais pour retail uniquement qui là il y a des intérimaires depuis longtemps .pour la 5) vrai
je répond pour moi désoler de le dire hein, mais sa fait des annees que bpost fous le bordel dans les facteurs avec geo route etc mais bon dieu fouer leur la paix et engager du personnel et donner l ineur un bon salaire a s et pauvre malheureux qui son sur les bv route nqu il pleuve , neige , vergle , soleil , chaleur , se son des courageux , alors svp bpost réflerchiser un peut si vous avez un cerveaux ( s et je crois pas ) et donner leur un bon salaire et ENGAGER bon dieu ,mon se com de directeur de bpost lui il a un salaire de ministre et et toujours assi dans son fauteuille en cuir , il aura jamais froid ni mal au jambe mi de hanche use par la marche des milliers de km chaque annee , et a tous les syndicat réflechiser et fait front me lache rien que se soit csc , fgtb, cgsp exiger le maxi s et conseille que je vous donne et ne dit pas oui a la premiere occasion venue réfléchiser bien
Il est grand temps que le ministre De Croo réagisse , vu l'incompétence du patron de Bpost Ma belle fille travaille depuis 20 ans à la poste comme facteur et ce déjà pour un salaire de misère La charge de travail ne cesse d'augmenter, pression de la direction, heures non payées et j'en passé Je suis en total accord avec le mouvement actuel
Il y a 25 ans je faisais la nuit à la poste, la prime de nuit était de 200€ par mois. 25 ans plus tard elle est toujours de 200€ ! Même pas indexée ! Pourtant le coût de la vie en 25 ans ...
Et le fait que les employés du département ict soient en train d'être remplacé par une ribambelle d'indiens, on en parle qq part ? Le ptb ou les syndicats.?.

Les accueils des maisons médicales sont très sollicités en cette période de crise sanitaire.

Deuxième contribution de la médecin urgentiste Nathalie Eggermont. Un service de nuit aux urgences. On n’a aucune certitude, sur la façon dont la crise va évoluer. On continue à se battre. Et on relâche un peu la pression, avec les collègues. On râle ensemble sur la pénurie de matériel, et les choix politiques consternants.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

15 000 ouvriers de l'usine SEAT de Barcelone ont décidé de réorienter leur usine.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

À quelques heures du vote des pouvoirs spéciaux en Belgique, le vote de sa grande sœur en France (loi sur « l’état d’

« Je m’engage à ne prendre que des décisions pour affronter la crise » a déclaré la première ministre Sophie Wilmes.

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé samedi l’arrêt des entreprises non essentielles.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Malgré le confinement et les risques liés au coronavirus, des héroïnes travaillent à travers les couloirs des maisons de r