Comment la politique de Maggie De Block pousse aux licenciements

Médecine pour le Peuple mène campagne contre la politique de Maggie De Block à l'égard des travailleurs malades de longue durée. Ici, une action ludique était organisée à ManiFiesta, la fête de la solidarité. (Photo Solidaire, Karina Brys)
Médecine pour le Peuple mène campagne contre la politique de Maggie De Block à l'égard des travailleurs malades de longue durée. Ici, une action ludique était organisée à ManiFiesta, la fête de la solidarité. (Photo Solidaire, Karina Brys)

Ajouter un commentaire

Commentaires

il y a 18 ans que je suis malade reconnue invalide a + de 66 0/0! Mon employeur a mit fin a mon contrat après 6 mois et un jour de maladie.... il m'avait prévenue que c'était son droit ! OK! mais je n'ai pas demandé a être malade et son geste n'a rien arrangé! je me suis sentie complètement rejetée, incomprise et a l'époque on ne savait pas exactement ce que j'avais! Mon employeur a fait ce qu'il etait en droit de faire mais je n'ai jamais compris pourquoi on pouvait agir ainsi! C'est vrai que je suis toujours en incapacité reconnue et ce , normalement jusqu'à la reraite en 2020. J'ai bientôt 62 ans! je n'ai déjà pas de quoi vivre seule! je suis pourtant considérée comme isolée sans charge!!! tiens donc ! et le loyer, l'electricité, l'eau, le chauffage, manger , ce ne sont donc pas des charges!!!!! en plus il y a les médicament et la Kiné necessaire mais qui ne seront plus remboursés! Donc je ne comprend plus grand chose a la politique actuelle de la Belgique! on a plus le droit d'être en mauvaise santé, il faut vraiment être riche et si la vie vous a jouer de mauvais tours et que vous avez eu de gros accident de parcours, bin démerdez vous! tout le monde n'a pas la chance d'avoir eu une vie tranquille et d'avoir une maison a la retraite! et mm avec une maison, il faut quand mm pouvoir faire les réparations nécessaires!!!!!! bref! je crois franchement que les ouvriers moyens, comme beaucoup , ont beaucoup de mal a s'en sortir! et si jamais vous n'avez pas fini de payez un credit!!!!! ben ...... c'est la merde! A 62 ans je crois que tout le monde a droit a une fin de vie tranquille, ce que je crois, je ne connaitrait jamais! Je suis née sous une mauvaise étoile et je mourrais comme ça!... J'ai peur pour mes enfants, j'ai peur pour mes petits enfants, je ne leur laisserai rein car je n'ai plus rien... Merci la Belgique pour la reconnaissance que vous apportez a tout ceux qui auraient bien mérité la tranquillité..... Je ne vais mm pas parlez des étrangers au CPAS qui sont payés en arrivant chez nous!!! bref je ne comprend plus rien! Au non de L'Europe, tout est démantelé.... et les petites gents peuvent crevé! ...

« Bon avec les blancs, mais mauvais pour les noirs ».

Alors que les conservateurs (cdH, CD&V, N-VA, Vlaams Belang et une partie des libéraux) ont recalé la proposition de loi sur l'avortement prévoyant l'allongement du délai légal, la réduction du délai de réflexion et la suppression de toutes les sanctions spécifiques, nous republions une interview réalisée à la fin de l'année dernière, lorsque cette proposition de loi était approuvée par la commission justice de la Chambre.

Pour la Commissaire flamande aux droits de l'enfant, quelque chose ne tourne pas rond : enfants et jeunes ont été les gran

La crise du transport aérien fait l’actualité depuis le début de l’épidémie de coronavirus.

La Belgique a-t-elle « civilisé » le Congo ? C’est l’histoire que racontent les monuments publics en Belgique. La réalité est encore aujourd’hui peu connue et peu enseignée. Deux camps s’opposent : d’un côté, celui d’un roi, Léopold II, fasciné par les empires coloniaux et qui finira par faire du Congo sa propriété personnelle ; de l’autre, celui des Congolais et de leur résistance.

Cela fait 60 ans que le Congo a obtenu son indépendance. D'abord propriété de Léopold II, le Congo a été exploité pour enrichir quelques grands capitalistes belges ainsi que la famille royale. Impossible de comprendre l'importance du mouvement de décolonisation et les débats actuels sans se plonger dans l'histoire de ce gigantesque pays africain. Rencontre avec Lucas Catherine, écrivain et spécialiste de la colonisation.

L’épidémie de coronavirus chez Tönnies, le plus grand abattoir d’Europe, met en évidence les problèmes de la production locale de viande. Entretien avec Inge Höger, députée du parti de gauche Die Linke.

Le jeudi 18 juin, une proposition devait être votée au Parlement fédéral pour permettre aux travailleurs du secteur cultur

Lorsque les colons se sont intéressés au Congo, ils ont surtout été alléchés par les richesses à piller dans son sous-sol.