Congo : l’ingérence occidentale divise le pays

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Surtout sans ingérence étrangère.
Les occidentaux avec votre système de dénombrement la population de la Rdc! Vous serez confondus un jour.
Très bonne analyse de la situation
Merci Tony, Lorsqu'on ne moins intelligent, on confie les devoirs des ses enfants chez le voisin doués. Et si le voisin est de mauvaise foi, il peut même finir par abusé de ta fille un jour! Lors de son 1er passage en Afrique , le président Obama a déclaré si, je bonne mémoire que les problèmes de l'Afrique doit se résoudre entre africains. Certes nous faisons face à notre histoire, aujourd'hui les voies s'élèves pour savoir plus sur le cas Congo. Drc" ils oublient que les responsabilités sont partagés , entre la majorité au pouvoir, l'opposition politique , le rassemblement et la communauté internationale. aujourd'hui certains se veulent être saint et veulent monter les enchères en sacrifiant la vie de la population qui déjà effondré par les problèmes de la société qu''on est censé affronter au jours jours. Svp, je n'ai pas vu les membres de l'opposition aller réconforter les familles qui ont perdues des enfants, des femmes qui sont aujourd'hui veuves mais l'on attends que X proposé des millions à Y. Ce n'est pas de la moquerie envers ce peuple qu'ils prétendent partager leur souffrance? Je savais que la politique était un sport violant mais je suis contre la politique qui favorise constamment les riches et les puissants au détriment des ideos, Parce que tu achète X et tu te déclare interlocuteur de la jeunesse congolaise. Nous peuples congolais croyons au résolutions que sortiraient les dialogeur! Si, les états unis ne méfie de Trump malgré le fait qu'Il soit richissime , alors pourquoi imposé Un ... au congolais?
Le pays est en ébullition suite à la mort d’un jeune intérimaire. Les repas instantanés retrouvés dans son sac sont devenus le symbole de la lutte contre la précarité.
En France, comme en Belgique, le mouvement des gilets jaunes reprend de l'ampleur. Le président français Emmanuel Macron tente depuis mi-novembre et le début du mouvement de gagner du temps. Dernier exemple en date : le « grand débat national » censé répondre aux attentes des travailleurs en colère. Une fois encore, les gilets jaunes ne tombent dans le piège.
Il y a cent ans, la « semaine sanglante » de Berlin mettait fin à l’espoir d’une autre société en Allemagne. Le 15 janvier 1919, Karl Liebknecht et de Rosa Luxemburg, deux des principaux leaders de la révolte, sont assassinés. Un acte qui préparera l’arrivée du fascisme.

Nora García Nieves a été l’une des initiatrices de la grève historique des femmes le 8 mars 2018 en Espagne. En septembre, elle était à ManiFiesta pour évoquer le succès de cette grève. Les femmes espagnoles inspirent toutes les autres, y compris en Belgique, pour faire du 8 mars une véritable journée de lutte pour les droits des femmes.

Pour dénoncer l'oppression et la discrimination des femmes, cinq millions d'Indiennes se sont mobilisées pour une action impressionnante dans l'État du Kerala. 

Ce 1er janvier, cela faisait exactement soixante ans que le régime du dictateur cubain Batista était renversé. Cette année, les Cubains ont célébré les 60 ans de la révolution dans un contexte particulier : Cuba s'apprête à adopter une nouvelle Constitution et tous les Cubains sont invités à s’exprimer.

Ce qui semblait impossible, les travailleurs des fast-food, de la santé, du nettoyage et les enseignants l’ont obtenu. Dans les États de Californie et de New York, le salaire minimum légal va doubler (!) et passera de 7,25 à 15 dollars.

Le soulèvement populaire au Soudan se poursuit depuis maintenant trois semaines. À l’origine des manifestations, une inflation de 70 % sur quelques mois et, surtout, un triplement du prix du pain. Mais la colère est plus large...

Voici un aperçu du contenu du numéro de janvier et février. En vous abonnant, vous recevrez non seulement ces articles plus vite, mais aurez également accès aux photos, dessins et à bien d'autres informations.
Roberto D’Amico a fait son entrée au conseil communal de Charleroi. Cet ancien de Caterpillar est en colère contre les politiques antisociales de sa Ville. « Et cette colère, je vais m’en servir de manière constructive au conseil. » Rencontre.