Débat ManiFiesta | Quelle voie pour l’Europe ?

Photo Solidaire, Karina Brys
Photo Solidaire, Karina Brys

Ajouter un commentaire

Commentaires

Le temps n'est plus au débat ... il n'y a jamais eu d'Europe sociale et il n'y en aura jamais ... 35 ans de discussions et de formules sans portées: A la fin des années 90, 11 pays adhérents de l'Union sur 15 étaient dirigé par des socialistes , la situation était autrement moins catastrophique qu'aujourd'hui et déjà à l'époque tout le monde s'accordait à dire que l'Europe n'était pas sociale. Tout dans sa conception , dans son articulation et dans sa centralisation suinte le libéralisme et le commerce comme univers indépassable ... Il faut arrêter d'envoyer les gens dans le mur. Je le répète , il n'y aura jamais d'Europe sociale !!! Un parti comme le PTB qui avait comme slogan il y a quelques années: "ce n'est pas notre crise , ce n'est pas à nous de payer" devrait se montrer plus conséquent et s'il est authentiquement positionné du côté des travailleurs devrait dire NON à l'Europe . Parce qu'en restant dans l'Europe institutionnelle "leur crise" on va la payer jusqu'à la lie !!!
À l'occasion de la première exposition rétrospective du photographe Stephan Vanfleteren, nous republions ici une interview qu'il nous a accordée en 2007.

Le décret qui mettait fin aux subventions au carburant est abrogé. C’est le résultat d’un mouvement social sans précédent depuis 15 ans en Équateur. Une victoire significative dans le contexte latino-américain.

« Spray au poivre. Autopompe. Matraques. Hurlements. Les bottines des policiers… » Matilde De Cooman est militante de Comac, le mouvement étudiant du PTB, à Gand. Ce samedi 12 octobre, elle participait à l’action pacifique pour le climat d’Extinction Rebellion, violemment réprimée par la police. Voici son témoignage.

Jambon 1er braque à fond à droite et attaque frontalement le milieu associatif qui se montre critique. Les citoyens qui s'unissent pour obtenir un changement constituent toutefois une partie cruciale de notre société pour défendre et faire progresser l'État-providence et nos droits fondamentaux. Aperçu des réactions.

Les manifestants exigent la démission du gouvernement irakien. Celui-ci prend un certain nombre de mesures pour faire reculer le chômage et répondre au manque de logements.

Mobilisations monstres, grèves, couvre-feu pour 60 jours, palais présidentiel évacué : l'Equateur connait des troubles soc

Depuis le 27 septembre, les agents pénitentiaires de la prison d'Anvers sont en grève. Cela fait des années que les conditions de travail et le manque d'effectifs posent un gros problème. Mais ces dernières semaines, cela a vraiment dépassé les bornes.

Le déclin actuel de l’économie mondiale n’est un secret pour personne.

Le 28 mars dernier, Matthew Taylor, le CEO de l'entreprise productrice de fil d'acier Bekaert, annonçait une restructuration : 281 des 1 300 emplois allaient devoir disparaître. Il faut savoir qu'il avait promis aux actionnaires d'augmenter le rendement de 5 à 10 %... Pendant six mois, les travailleurs ont lutté avec leurs syndicats.