Des maisons de repos sans soins ?

Photo Geralt / Pixabay
Photo Geralt / Pixabay
 

Ajouter un commentaire

Commentaires

le rendement actuel fait que l'on ne soigne plus les personnes agées, c'est un scandale, le fric tj le fric,,,
Les maisons de repos actuelles sont les nouvelles mines d'or de notre" westernland" Beaucoup pour les actionnaires ( souvent des sociétés étrangères, professions libérales,...)et très peu pour le personnel et les résidents . Il y a trop peu de contrôles efficaces et neutres dans ces institutions . Dans le passé nous avons eu des ministres de la SANTE qui se sont penché sur le problème sans jamais avoir apporter de solutions (les lobbys du secteur ayant fait leur travail de pression!) . bon amuse pour celui qui s'y attaquera dans le futur .
Il y a un home de jolimont à saint vaast ou le personnel a été chronometré et il a juste 6 minutes pour faire une toilette compléte , car il faut du rendement , moins de personnel et plus de profiit et tout le monde se tait . Inacceptable et honteux.
Suite du message précédent : le PTB ne pourrait-il pas s'emparer de cette question pour demander qu'on légifère dans ce domaine ? Il existe un ministère de l'éducation dans chacune des Régions; pourquoi ne créerait-on pas un ministère des personnes âgées dont beaucoup sont dans un état de déréliction inacceptable. Ce ministère serait chargé de restructurer complètement le secteur des maisons de repos qui devraient être soustraites à l'appétit des multinationales, notamment et devraient obtenir le statut d'asbl et devraient présenter des comptes conformes à ce statut.
En toile de fond de cette situation, il y a surtout le fait que les maisons de repos sont à but lucratif et qu'elles font l'objet d'une politique de rachat à grande échelle par des entreprises multinationales, françaises et hollandaises, notamment. Les maisons de repos devraient être des institutions publiques, ou au moins des asbl. Au lieu que dans la situation actuelle, les personnes âgées sont souvent rançonnées pour recevoir des prestations totalement insuffisantes, tant du point de vue des soins que du point de vue de l'humanité élémentaire et de la vie sociale à préserver, ce qui fait littéralement de certaines maisons de repos des mouroirs.
Bonjour, Je suis psychologue et j'ai eu l'occasion de travailler dans différentes maisons de repos. La fonction de psychologue n'est pas obligatoire en maison de repos en Belgique. Un comble, alors que la plupart des résidents sont en souffrance, en deuil, gèrent des pertes multiples (leur domicile, leur conjoint, leur autonomie, leurs objets familiers...)! J'ai travaillé comme psychologue et on m'a très peu écoutée. Ce qui compte est davantage la "vitrine" que le bien-être. Un simple exemple, un ancêtre préférera un sapin multicolore et une jolie crèche avec des santons. On leur "fourgue" un sapin décoré monochrome et une crèche moderne. Ils me demandaient tous "Quand va-t-on accrocher les boules et les guirlandes????". Et bien non, mes chers amis, le fait que le sapin soit décoré avec 10 boules turquoises et une guirlande lumineuse relève de la conception minimaliste de la directrice. (celle-ci ne s'étant pas privée de me suggérer de décorer "horriblement" mon domicile puisque j'étais tellement adepte du kitschissime!). Non, je n'aime pas le kitsch mais j'apprécie le respect des goûts de NOS résidents car il s'agit de LEUR maison. Par-ci, on me considérait comme un atout afin de signaler aux familles "nous sommes soucieux du bien-être de vos proches" alors qu'en réalité, quoi que je dise... Par-là, je n'avais même pas de bureau. Je ne parle pas d'un endroit glorieux et prétentieux dans lequel satisfaire mon égo, mais d'un simple lieu de rencontre où l'intimité des résidents et des familles aurait été préservée. On a été jusqu'à me proposer la salle-à-manger du personnel (sic). Annoncer une fin de vie parmi les collègues qui mangent leur dago... Qui dit mieux? Il y a tellement de beau travail et de soutien à proposer à nos résidents! Il suffit pour cela d'être empathique et de placer le souhait de leur bonheur AVANT le paraître.
Je peu vous dire que vous avez entierremnt raison vous ete parfois meme en dessous de la vérité meme la nourriture est franchement dégeulasse nous ne somme que des numéros de compe pour les gens de la direction qui ne que des finacié

​L’élue et militante socialiste de New York souligne combien l’accès universel aux soins constitue aujourd’hui un enjeu décisif et s’inquiète du manque d’ambition de Joe Biden sur ce point. Elle a été interviewée lors de la Fête de l’Humanité.

Après des années de lutte, certaines mesures avaient été prises pour limiter l’utilisation du plastique à usage unique.

Alors que l’Espagne connaît une situation sanitaire très inquiétante, la région de Madrid, dirigée par la droite conservatrice, a décidé de confiner 850 000 habitants du sud de la ville, là où se situent les quartiers populaires. Un confinement qui frappe donc spécifiquement des quartiers de travailleurs et travailleuses. Mais ceux-ci ne se laissent pas faire. Entretien avec Quique Villalobos, président de la Fédération des associations de quartiers de Madrid.

L’accord qu’avaient trouvé les informateurs Paul Magnette et Bart De Wever comporte notamment la scission des soins de san

En novembre 2020, les Américains devront choisir leur futur président.

La Cour de justice de l’Union européenne a émis un avis qui laisse présager un arrêt très libéral contre le statut des doc

La ministre flamande de l’Énergie Zuhal Demir (N-VA) a menacé de ne pas adapter son plan climatique si la sortie du nucléaire était maintenue par un nouveau gouvernement Vivaldi. La N-VA plaide depuis longtemps en faveur d’une prolongation des centrales nucléaires. Engie-Electrabel exerce une forte pression pour postposer la sortie du nucléaire. Les partis de la Vivaldi vont-ils céder à la pression du lobby du nucléaire ? Ce serait un désastre pour la transition énergétique urgente qui est aujourd’hui absolument indispensable.

Les prisons aussi ont subi de plein fouet la crise du coronavirus. Comme dans toutes les structures collectives, le risque de contamination est élevé. Les mesures d’assouplissement qui viennent d’être décidées représentent un danger pour le personnel et les détenus. C’est pourquoi les organisations syndicales ont lancé un préavis de grève.

Le 27 septembre, le peuple suisse se prononcera sur l’achat d’une quarantaine de nouveaux avions de combat lors d’un referendum. « Inutile, onéreux et trop polluant » selon les opposants à ce gaspillage. Qui pourront donc se mobiliser pour faire abandonner ce projet. En Belgique – où 6 personnes sur 10 sont opposées à l’achat de nouveaux avions de guerre F-35, selon un sondage de 2018 – un débat démocratique incluant la population est nécessaire, et urgent, aussi...