Dites-le enfin clairement : voulez-vous, oui ou non, taxer le 1% de multimillionnaires ?

Photo Solidaire, Dieter Boone
Photo Solidaire, Dieter Boone
Thema's
Fiscalité

Ajouter un commentaire

Commentaires

Et bien monsieur Michel, voici une bonne occasion pour tester le référendum !!!! Seriez-vous prêt à suivre la vox populi ? Je vote OUI à 2.000 %.
Toutes les barrières que la droite installe pour ne pas faire contribué les riches est indigne d'un état !! Un petit effort monsieur Michel et consorts, cela allègera vôtre conscience et aux moins vous aurez fait quelque chose de bien dans vôtre vie !
c est plus facile de taxer les travailleurs que taxer les riches,,,, mais aux prochaines élections il y aura plus de travailleurs que de riches pour voter,,, et la,,,la grimace ne sera plus la meme,,, LA ROUE TOURNE, et ne n'est jamais conseillé d'aller a contre courant au profit d'une petite minorité.
VIVE LE ROYAUME-UNI... VIVE LEUR LIBERTE... Comme pour les diables rouges où nous sommes beaucoup à avoir fêter leur victoire et les en remercier via cette liesse, nous devrions également faire de même pour remercier ces 51,7 % d'Anglais (cf info radio à 07h30) qui ont décidé de mettre fin à l'oppression financière, physique, morale, psychique et sociale que mènent tous les dirigeants de cette EUROPE MENSONGÈRE, sur les peuples des pays qui la compose. Depuis le début, j'ai toujours été septique face à ce gigantesque projet qui était censé nous unir les eux aux autres et non pas nous "bouffer les uns les autres", pour faire une grande coopération économique et industriel qui puisse faire face à la concurrence des grands pays comme les Etat-Unis, la Chine, etc. Or, il en est tout autre... Cette Europe est en vérité entrain de nous "monter les uns contre les autres" car les valeurs humaines sont zappées, les compétences professionnels de chacun d'entre nous sont bafouées (et inversement). Et je peux encore énumérés d'autres constations, mais je ne veux pas lassés les lecteurs et futurs électeurs du PTB dont j'en fais partie. NON LE RETRAIT DES BRITANNIQUES NE VA PAS LES ENFONCES DANS LA MISERE CAR ILS ONT EU LE COURAGE DE PRENDRE LA DECISION DE QUITTER LE NAVIRE AVANT QU'IL NE COULE ! Cette Europe est digne du Titanic. En nous ne voulons ni être ses victimes, ni ses naufragés. J'invite le PTB à nous permettre à nous les Belges - travailleurs, chômeurs, exclus, pensionnés, à tous ceux qui vivent cette Europe comme un calvaire, a nous rassembler pour que nous aussi, nous puissions quitter ce navire qui dérive et qui est loin de la destination promise ! Une eurosceptique, convaincue que nous pouvons vivre et évoluer dans une Europe collaboratrice et non pas fusionnelle où les plus grands, les plus forts, le plus riches décident de notre destin sans notre accord ! ENCORE MERCI A TOUS CES BRITANNIQUES qui nous redonnent une lueur d'espoir et nous montre la route vers la liberté.
très bien dit et résumer ,mais seul chose s et que le gouvernement belge ne sortira pas de l euro il on bien trop peur et ne vois pas clair , pour moi une chose encore je dit oui a l euro pour l argent seulement oui car sa permet d aller ou on veut sans changer de l argent sa s et génial ,mais pour le reste il rien de bon
suis pour taxer plus les plus grosse fortune qui est normal pour rétablir un équilibre et espère un partis ptb dans ma commune et espère en faire partie bien a vous
Oui pour taxer les riches même plus que nous ;°) payer la rdv tv par ex et non à ceux qui ont un petit salaire (certains pas assez pour vivre)
Qu'on laisse partir ces "investisseurs" qui ne paient pas ou très peu d'impôts qui profitent de subventions, d'aides, qui leur assurent de plantureux profits qu'ils "investissent" au Panama et autres paradis fiscaux et qui lorsqu'ils se plantent demande l'aide de l'état, c.a.d des travailleurs pour renflouer les caisses qu'ils ont vidées. L'avenir est dans les sociétés coopératives telle Mondragon, qui n'est pas cotée en bourse,où le salaire le plus haut ne peut excéder 6x le plus bas. Seule une société qui se préoccupe de l'humain, du respect de toute vie et non seulement du profit, pourra résoudre les problèmes engendrés par toutes les injustices qui" fleurissent" actuellement
je trouve normal que les riches payent plus d impot de plus 1 petit pourcent une baguatelle pour eux LES RICHES DEVIENNENT DE PLUS EN PLUS RICHE ET LES PAUVRES DE PLUS EN PLUS PAUVRES il est plus facile de deplumer les gens qui n ont rien

Amis français, n’hésitez pas à regarder en Belgique : il y a deux ans, gouvernement et patronat ont tenté d’imposer une « pension » à points. Les travailleurs ont réussi à les faire reculer. Retour sur une victoire – et non pas une histoire – belge.

Chaque année, la coalition Stop the Killings, qui regroupe des syndicats et des ONG, organise une journée de mobilisation de solidarité internationale. Ce 10 décembre, l’objectif est de dénoncer les violences au Chili.

Un mouvement de grève soutenu par 66 % de la population. Pas surprenant quand on sait que le projet de réforme des retraites du président Macron va tellement loin dans la casse du système de protection sociale. Décryptage.

Une première. Les aides-ménagères du secteur des titres-services de tout le pays ont mené aujourd’hui une action d’envergure. En front commun syndical, elles demandent une augmentation salariale de 1,1 %. Le patronat daigne leur accorder une hausse de… 2,70 euros par mois, soit l’équivalent d’un pain. Ce matin, elles se sont rassemblées en nombre à Bruxelles. Solidaire y était.

La direction de PointCulture (ex-Médiathèque) voulait liquider des services utiles aux citoyens comme le prêt de CD ou DVD, les discobus, etc. C’était sans compter sur les travailleurs et les usagers… Récit d’une victoire.

Après la manifestation de 600 artistes devant le Parlement flamand, une grève à De Lijn, des scènes de théâtre envahies par un public solidaire et des actions à la VRT, 118 organisations de la société civile ont signé un appel à action. Le 5 décembre pourrait bien devenir l’événement fédérateur de la résistance à la politique d’austérité nationaliste de Jan Jambon.

Le Musée de la Photographie de Charleroi organise une exposition passionnante à voir jusqu’au 19 janvier 2020. Des images du passé pour expliquer aujourd’hui.

Le journaliste français Maurice Lemoine, spécialiste du continent latino-américain, revient sur les tentatives de l’extrême droite de déstabiliser le pouvoir en Bolivie, soutenues par les États-Unis et l’Union européenne, qui ont poussé Evo Morales à l’exil.

Mercredi, le Parlement européen se prononcera sur la nouvelle Commission européenne. Le député européen du PTB, Marc Botenga, appelle les eurodéputés belges à voter contre la nouvelle Commission. Une liste compilée par ses soins montre qu’au moins un tiers des futurs Eurocommissaires aurait des liens très étroits avec des grandes entreprises actives dans le secteur dont ils seront bientôt responsables.

Le secteur des titres-services représente 140 000 aide-ménagères qui aident plus d’un million de foyers chaque jour. Le front commun syndical organise une grève le 28 novembre. Outre une augmentation salariale de 1,1 %, une nécessité pour des travailleuses qui gagnent en moyenne 11,5 euros brut de l’heure, elles demandent le respect. Explications des principales concernées.