Electricité moins chère : qui a voté contre, qui a voté pour au Parlement ?

Ajouter un commentaire

Commentaires

Laisser nous vivre ;non pas survivre! !!
Je suis d'accord avec Quivront!!! laissez-nous vivre correctement!!! pas seulement travailler et payer...
La t.v.a. DOIT rester à 6 % pour tous les indispensables tels que l'électricité , l'eau , le gaz , et les matières premières !!!! Cessez de nous enfoncer nous les petits , allez donc chercher l'argent là où il est !!!!!!!!!!!!!!!
Je suis tout à fait d'accord avec le commentaire de Balencourt!!! Faut arrêter d'en prendre à ceux qui n'en ont pas....ou peu
Bonjour, ...... le gouvernement a soumis un nouveau projet de loi qui bétonne l’augmentation de la TVA sur l’électricité à 21 %… comme le chantait Dalida : " paroles....paroles ...toujours des paroles".
De toute façon vous pouvez faire ce que vous voulez , le gouvernement n écoute pas le peuple, il fait se que bon lui semble et continueras a nous enfoncer de toute façon charle michel a dit moi je continuerais les réformes coute que coute , a nous de le faire tomber ce gouvernement anti social qui respecte rien et nous saignes a mort
Une fois de plus, les Ecolos ne se "mouillent" pas. Ce parti confirme son insignifiance d'exister. Pourtant, tout ce qui touche à l'énergie devrait attiser en lui un sentiment de revendication... Se chauffer, se nourrir, se soigner sont des besoins fondamentaux et incontournables. Au lieu de cela, Ecolo en s'abstenant et en ne prenant pas de positions, donne le feu vert à toutes spéculations. Grand merci... Serait-il aussi contaminé par le virus du néolibéralisme pur et dur, de l'extermination programmée par cette Europe totalitaire... Commentaire très dur mais ce gouvernement et toute la clique qui constitue le fonctionnement européen mène une politique qui nous fait extrapoler le pire. Elle est où cette Europe que l'ont nous a tant "bassiné" que de (futurs) bienfaits ?
La NVA et les autres ont si attend mais les ecolo qui prennent pas leurs responsabilités qu'elle honte
au tout début la CEE était une bonne idée mais seulement au début maintenant les financiers les multinationales et tout les parasites de tout poils ont mis un bordel pas possibles et c'est le peuples qui payent les pots cassés taxes de tout poils faillites chômages pauvretés et j'en passes augmentation sur tout et diminution du pouvoir d'achat des plus faibles même les choses les plus élémentaires électricité gaz l'eau ( prix triplés ou quadruplés) seront bientôt presque impossible a payer et les riches me direz vous eux plus riches nous plus pauvres fuite de capitaux paradis fiscaux ect ect et l'espèce de con de Charlot Michel qui clames haut et fort qu'il va continuer a tous nous entuber et suivre son programes d'entubages des masses
Taxer les pauvres ils sont plus nombreux ça se disait déjà à l'époque de Louis XIV alors .... il n'y a rien de changé Le Moyen-Age revient à grands pas .....!

Un mouvement de grève soutenu par 66 % de la population. Pas surprenant quand on sait que le projet de réforme des retraites du président Macron va tellement loin dans la casse du système de protection sociale. Décryptage.

Une première. Les aides-ménagères du secteur des titres-services de tout le pays ont mené aujourd’hui une action d’envergure. En front commun syndical, elles demandent une augmentation salariale de 1,1 %. Le patronat daigne leur accorder une hausse de… 2,70 euros par mois, soit l’équivalent d’un pain. Ce matin, elles se sont rassemblées en nombre à Bruxelles. Solidaire y était.

La direction de PointCulture (ex-Médiathèque) voulait liquider des services utiles aux citoyens comme le prêt de CD ou DVD, les discobus, etc. C’était sans compter sur les travailleurs et les usagers… Récit d’une victoire.

Après la manifestation de 600 artistes devant le Parlement flamand, une grève à De Lijn, des scènes de théâtre envahies par un public solidaire et des actions à la VRT, 118 organisations de la société civile ont signé un appel à action. Le 5 décembre pourrait bien devenir l’événement fédérateur de la résistance à la politique d’austérité nationaliste de Jan Jambon.

Le Musée de la Photographie de Charleroi organise une exposition passionnante à voir jusqu’au 19 janvier 2020. Des images du passé pour expliquer aujourd’hui.

Le journaliste français Maurice Lemoine, spécialiste du continent latino-américain, revient sur les tentatives de l’extrême droite de déstabiliser le pouvoir en Bolivie, soutenues par les États-Unis et l’Union européenne, qui ont poussé Evo Morales à l’exil.

Mercredi, le Parlement européen se prononcera sur la nouvelle Commission européenne. Le député européen du PTB, Marc Botenga, appelle les eurodéputés belges à voter contre la nouvelle Commission. Une liste compilée par ses soins montre qu’au moins un tiers des futurs Eurocommissaires aurait des liens très étroits avec des grandes entreprises actives dans le secteur dont ils seront bientôt responsables.

Le secteur des titres-services représente 140 000 aide-ménagères qui aident plus d’un million de foyers chaque jour. Le front commun syndical organise une grève le 28 novembre. Outre une augmentation salariale de 1,1 %, une nécessité pour des travailleuses qui gagnent en moyenne 11,5 euros brut de l’heure, elles demandent le respect. Explications des principales concernées.

La décision des États-Unis de ne plus considérer les colonies israéliennes en Cisjordanie comme illégales montre la continuité de la politique vis à vis de la Palestine sous le gouvernement Trump. Le PTB condamne cette nouvelle preuve du mépris des États-Unis pour le droit international et a déposé une résolution pour que la Belgique sanctionne la politique coloniale d’Israël.

Vingt personnes sont mortes depuis la démission d’Evo Morales. Jeanine Añez, qui s’est proclamée chef d’État, invite l’armée à réprimer.