Electricité moins chère : qui a voté contre, qui a voté pour au Parlement ?

Ajouter un commentaire

Commentaires

Laisser nous vivre ;non pas survivre! !!
Je suis d'accord avec Quivront!!! laissez-nous vivre correctement!!! pas seulement travailler et payer...
La t.v.a. DOIT rester à 6 % pour tous les indispensables tels que l'électricité , l'eau , le gaz , et les matières premières !!!! Cessez de nous enfoncer nous les petits , allez donc chercher l'argent là où il est !!!!!!!!!!!!!!!
Je suis tout à fait d'accord avec le commentaire de Balencourt!!! Faut arrêter d'en prendre à ceux qui n'en ont pas....ou peu
Bonjour, ...... le gouvernement a soumis un nouveau projet de loi qui bétonne l’augmentation de la TVA sur l’électricité à 21 %… comme le chantait Dalida : " paroles....paroles ...toujours des paroles".
De toute façon vous pouvez faire ce que vous voulez , le gouvernement n écoute pas le peuple, il fait se que bon lui semble et continueras a nous enfoncer de toute façon charle michel a dit moi je continuerais les réformes coute que coute , a nous de le faire tomber ce gouvernement anti social qui respecte rien et nous saignes a mort
Une fois de plus, les Ecolos ne se "mouillent" pas. Ce parti confirme son insignifiance d'exister. Pourtant, tout ce qui touche à l'énergie devrait attiser en lui un sentiment de revendication... Se chauffer, se nourrir, se soigner sont des besoins fondamentaux et incontournables. Au lieu de cela, Ecolo en s'abstenant et en ne prenant pas de positions, donne le feu vert à toutes spéculations. Grand merci... Serait-il aussi contaminé par le virus du néolibéralisme pur et dur, de l'extermination programmée par cette Europe totalitaire... Commentaire très dur mais ce gouvernement et toute la clique qui constitue le fonctionnement européen mène une politique qui nous fait extrapoler le pire. Elle est où cette Europe que l'ont nous a tant "bassiné" que de (futurs) bienfaits ?
La NVA et les autres ont si attend mais les ecolo qui prennent pas leurs responsabilités qu'elle honte
au tout début la CEE était une bonne idée mais seulement au début maintenant les financiers les multinationales et tout les parasites de tout poils ont mis un bordel pas possibles et c'est le peuples qui payent les pots cassés taxes de tout poils faillites chômages pauvretés et j'en passes augmentation sur tout et diminution du pouvoir d'achat des plus faibles même les choses les plus élémentaires électricité gaz l'eau ( prix triplés ou quadruplés) seront bientôt presque impossible a payer et les riches me direz vous eux plus riches nous plus pauvres fuite de capitaux paradis fiscaux ect ect et l'espèce de con de Charlot Michel qui clames haut et fort qu'il va continuer a tous nous entuber et suivre son programes d'entubages des masses
Taxer les pauvres ils sont plus nombreux ça se disait déjà à l'époque de Louis XIV alors .... il n'y a rien de changé Le Moyen-Age revient à grands pas .....!

Le samedi 15 juin au soir, peu de plats ont été livrés à domicile à Gand. Les coursiers de Deliveroo de la ville ont arrêté le travail pendant une heure pour protester contre la baisse constante des salaires et les conditions de travail précaires. Les coursiers grévistes ont réussi à mettre une pression telle que le système a été mis à plat.

« Les dernières décennies ont été dures pour le monde du travail, en grande partie à cause des changements technologi

Le recours à la force contre l’occupation pacifique de la place devant le quartier général de l’armée soudanaise à Khartoum était prévisible. Mais la brutalité avec laquelle le groupe paramilitaire RSF (Rapid Support Forces) s’est comporté le lundi 3 juin au matin a immédiatement balayé toutes les illusions sur le nouveau régime militaire.

La SNCB vient de décider de réduire l'horaire d'ouverture des guichets de 75 gares en Belgique. Gares ouvertes à mi-temps, fermées le week-end. La stratégie de déshumanisation des gares suit son cours, au grand dam des organisations syndicales et des navetteurs. La résistance s'organise.

Les dix nouveaux élus du PTB au Parlement wallon ont prêté serment ce mardi. Le premier député ouvrier du PTB à la Région wallonne, Frédéric Gillot, a transmis symboliquement ce mardi le flambeau ces élus du peuple, en présence de membres du PTB et de son président, Peter Mertens.

Lors des élections européennes, les deux grandes familles politiques traditionnelles ont subi une défaite. L’électeur a clairement sanctionné la politique d’austérité mise en place par l’Union européenne et signifié son ras-le-bol des recettes néolibérales classiques, mais aussi d’une caste politicienne bien éloignée des réalités des citoyens. Cependant, ce rejet s’est traduit par un plébiscite de formations populistes et d’extrême-droite, ainsi que, dans une moindre mesure, écologistes. A l’exception notable de la Belgique, la gauche a perdu des plumes à peu près partout.

Des dockers français et italiens refusent de charger des armes à bord de cargos saoudiens. Ces armes sont utilisées dans la guerre au Yémen. Selon les Nations unies, cette guerre est la plus grande catastrophe humanitaire de notre temps. L'Arabie saoudite affame également délibérément la population du Yémen. Pour mener sa guerre, l'Arabie saoudite dépend des livraisons d'armes de l'Occident. Le PTB plaide pour un embargo européen sur les armes.

Nach ihrer phänomenalen und sozialen Wahl-Kampagne „phénoménale et sociale“ hat die belgische Arbeiterpartei (PTB/PVDA) ihre Stimmenzuwachs im ganzen Land bestätigt, mit Ergebnissen, die von 6,6% in Flandern bis über 12% in Brüssel und 13,5% in Wallonien reichen. Zwölf gewählte Mitglieder kommen damit von der authentischen Linken in das Föderale Parlament, ein Mitglied kommt in das Europäische Parlament, elf Mitglieder kommen in das Brüsseler Parlament, vier Mitglieder in das Flämische Parlament und zehn Mitglieder ins Wallonische Parlament. Darüber hinaus stellen wir vier Senatoren. Die Anzahl der PTB/PVDA-Abgeordneten steigt damit von 8 auf 42. Auf nationaler Ebene hat die PTB/PVDA sich zur fünftgrößten Partei unter den zwölf Parteien, die Abgeordnete stellen, entwickelt.

Maria Vindevoghel apportera une voix de gauche supplémentaire dans l'hémicycle, du côté des travailleurs : "Les travailleurs ont aussi le droit de voir enfin l'un d'eux au parlement", clame-t-elle. Suite à son élection, Solidaire publie à nouveau ce portrait (déjà paru en février).

Après avoir mené une campagne phénoménale et sociale, le Parti du Travail de Belgique (PTB) confirme sa progression partout dans le pays, avec des résultats allant de 6,6 % en Flandre à plus de 12 % à Bruxelles et 13,5 % en Wallonie. La gauche authentique envoie ainsi 12 élus au Parlement fédéral, 1 élu au Parlement européen, 11 élus au Parlement bruxellois, 4 élus au Parlement flamand et 10 élus au Parlement wallon. S’y ajoutent encore 4 sénateurs. Le nombre de parlementaires du PTB augmente donc de 8 à 42. Au niveau national, le PTB est devenu le 5ième parti en importance parmi les 12 partis qui ont des élus.