France : un million de signatures et une mobilisation inédite contre la casse sociale

Ajouter un commentaire

Commentaires

Ils faut tous et toutes ce mobilisé contre ce projet de loi en France antisocial, car aussi en Belgique nous sommes concernés part cette austérité, qui est favorable aux multinationales capitaliste !!! Soyons solidaires avec le peuple français , car c'est toute l'Europe qui est toucher part les politiques d'austérité !!!
Et ça s'appelle des socialistes??
C'est un recule aux 19e siecles !! Et une règle proposée part un soit disant parti socialiste, qui donne carte blanche aux patronat et qui rend les travailleurs esclaves !! À mon avis se fameux parti socialiste mange dans la même assiette que les patrons !! Le seul apparemment qui monte aux créneaux contre ce projet de loi pourri c'est le camarade Jean Luc Mélenchon qui lui est carrément opposer à ce recul sociale Ici en Belgique faut tenir cela a l'oeil, car avec un gouvernement néo libéral ils pourraient aussi être inspiré part un programme comme celui de la France !

En 2016, dans l'État américain du Dakota du Nord, les Sioux ont entamé un combat contre la construction d'un pipeline qui

Le Parlement vient de voter un texte reprenant plusieurs réformes judiciaires.

En octobre 2019, le Chili se réveillait après plusieurs décennies de néolibéralisme sauvage.

Le pays est en ébullition depuis la mort de George Floyd, tué par la police.

« Bon avec les blancs, mais mauvais pour les noirs ».

Alors que les conservateurs (cdH, CD&V, N-VA, Vlaams Belang et une partie des libéraux) ont recalé la proposition de loi sur l'avortement prévoyant l'allongement du délai légal, la réduction du délai de réflexion et la suppression de toutes les sanctions spécifiques, nous republions une interview réalisée à la fin de l'année dernière, lorsque cette proposition de loi était approuvée par la commission justice de la Chambre.

Pour la Commissaire flamande aux droits de l'enfant, quelque chose ne tourne pas rond : enfants et jeunes ont été les gran

La crise du transport aérien fait l’actualité depuis le début de l’épidémie de coronavirus.