Karin Verelst : « Il en va de l'avenir de l'État de droit »

Une voiture de police patrouille dans les rues d’Anvers. (Photo Belga)
Une voiture de police patrouille dans les rues d’Anvers. (Photo Belga)

Ajouter un commentaire

Commentaires

Et les gens malades , les personnes âgées pas qu'en maisons de retraite ,c'est un droit aussi violé de les privé de liberté , elles ont été consigné
Et les personnes âgées privé de libertés ,enfermer dans leurs chambres ( voir leurs cellules d'hopital ) sans visites parfois mourantes ,c'est pas une violation du droit a la machin ça , non pas pour elle ,c'est pour leurs bien et leurs protections forcer et le corps médical qui meurent de chaud sous leurs masques ? bcp de pensionné sont morts pour des vacanciers peu scrupuleux qui les ont infecter a leurs retours parce que le gouvernement a décider de ne pas les tester or qu'ils revenaient de zone infecter avant le carnaval, six mois plus tard on hésite a établir le couvre feu ,de confiner or que le nombre de contaminés augmentent plus en restant qu'en partant en zone rouge a l'etranger sans compter les émeutes et violences faites aux forces de l'ordre pour refus de "se soumettre " au mesures sanitaires obligatoires pour la santé de tous et de toutes ,comme ce wk a blankenbeerg et a Knook , on a fermer la foire du midi pour éviter le monde , plus de 15 .000 personnes a la cote c’était ce qu'on craignaient ,chacun prend ses responsabilité qd le mal est fait c'est ça ? ! j'ai des connaissances facebook qui sont partis en Italie ,ou il fait mourant de chaud ,mais la c'est habituel (calabres ,rome ) . tous les lieux touristiques étaient vides ,ou étaient les habitants d’après vous ?! ils ne sont pas revenus malades parce que le Vatican était presque vide lui aussi , pareil a Rome les gens sur les plages étaient assez espacé , pour que les touristes puissent en profiter sans masques pas besoin de rappel a l'ordre chez eux. Mnt en Flandre les gens seront obliger de respirer de la chloroquine et l'avaler avec leurs aliments, or qu'on déconseillent encore le traitement par intraveineuse sous surveillance médicale ?! le confinement avait bien marcher, il serait temps d'y repenser avant la rentrée ! par chez nous a st gilles ,on se demande si il ne faudrait pas fermer les cafés , ben oui dans une si petite commune accepter qu'il y ait plus de cafés que de commerces alimentaires a ses perversions a la rue de bosnie les personnes âgées ou malades ne savent plus avoir un pain ,car elles doivent monter une cote très dure pour quelqu'un en bonne santé et encore marcher 500 mètres , alors de l'eau et leurs courses quotidiennes faut pas y penser , heureusement quelles ont de l'eau au robinet et soit leurs familles ou des aides sociale pour les faire leurs courses car un repas a domicile pour toute la journée c'est pas assez , mais la plus grande perversion dans tous ces bistros qui se chevauchent c'est qu'il y a plus de gens qui ne portent pas le masque parce qu'ils sont assis que de gens qui sont contraint de le porter parce qu'elles sont debout (pour fumer ) .puis qd on passe entre les tables de terrasses on n'est pas obliger de porter le masque , alors cherchez l'erreur et dites vous que rajouter une heure d'ouverture e plus a créé des débordements sur le moment de regagner sa fournaise , puis qd on rouvre des guiguettes dans les parcs ou en est la surveillance ? LA BULLE des 5 est une vaste comédies qui ne sert a rien !
Pas d'accord avec l'article car malheureusement des jeunes restent sourds aux recommandations et il faut sévir car ils ne sont pas habitués à des mesures sévères mais la santé doit rester prioritaire si on veut mettre dehors ce virus et c'est un syndicaliste de combat qui le dit
Super explications .la député donc expliquait que tous ses changements et sans arrêt c' est vrai fond perdre le nord aux citoyens
Il y a des gens qui veulent qu'on parle d'eux, comme d'habitude. A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle ! Le virus ne circule pas dans la rue X ou sur le boulevard Y, il se répand dans une zone géographique. Le couvre-feu dans une province ou ville permet de limiter sa circulation. Compter sur la responsabilité des individus ? Et ceux qui ne croient pas aux virus, qui pensent que c'est une conspiration, un fake ? Ceux qui manifestent contre les mesures sanitaires ? Irresponsable est celui ou celle qui fait le malin pour montrer qu'ils connaissent le Droit. Soyons tous responsables, svp !!
Au départ ce n'est pas la faute des gens et pour la suite ce n'est pas la faute des gens. C'est le nombre important d'hôpitaux supprimer, le nombre important de médecins qui ne peuvent pas avoir un numéro INAMI. Le nombre sans cesse restreint d'étudiant en kiné et d'autres secteurs médical. Comment pouvez-vous trouver normal l'état d'abandon dans lequel nos pays se trouvent en Europe. Les riches deviennent plus riches au détriment des plus pauvres. Le virus révèle de plus en plus les manquement parfois criminel de nos dirigeants.

Le gouvernement bruxellois vient de décider de mettre en place une taxe kilométrique.

Tout au long de ses cinquante années de carrière politique, Joe Biden a toujours été un représentant de l'industrie améric

Dirk Van Duppen a reçu, à titre posthume, le « Prijs voor Mensenrechten » (Prix des Droits humains) de la Ligue néerlandop

Dans la ville allemande de Wuppertal, l’année 2020 est synonyme de célébration du philosophe et révolutionnaire du XIXe si

Bernie Sanders, sénateur et ex-candidat de gauche à l’investiture démocrate pour les deux dernières élections présidentielles américaines, a pris la plume pour mettre en garde celles et ceux qui pensent que Trump est dans le camp des travailleurs. Et celles et ceux qui pensent que Biden l’est aussi...

Si les paysages et les plages idylliques de Chypre sont connus de touristes du monde entier, le pays est divisé par des forces extérieures et ce sont les travailleurs qui paient le prix. Nous en avons discuté avec un parti communiste presque centenaire : le Parti progressiste des travailleurs (AKEL).

« Vous préférez renoncer à votre prime de fin d’année ou à votre emploi ? » C’est, en substance, la question posée par la direction de Galler à ses 170 travailleurs. Une pression illégale durant une période difficile pour des travailleurs qui ont déjà du mal à boucler les fins de mois...

Dans la lutte contre le coronavirus, les personnes travaillant dans le secteur des soins ont une mission difficile.

Les travailleurs mis en quarantaine perdent une partie importante de leurs revenus.

Dans son essai Plaidoyer pour une rénovation politique (publié par le think tank de droite Itinera), Christophe C