L’éloge de la richesse

On peut constater chaque jour à quel point l’élite économique peut peser et pèse sur les décisions politiques. (Photo Gwenael Piaser/Flickr)
On peut constater chaque jour à quel point l’élite économique peut peser et pèse sur les décisions politiques. (Photo Gwenael Piaser/Flickr)

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Les Riches talentueux par leurs merites? MDR, si ce n'etait jaune. Les sociologues en sus de piketty et des economistes ont deja montrés que la "richesse" des nantis, des riches ou oligarques, peut importe comment on les nommes, etaient dû avant tout a une reproduction de classe, non a leurs mérites. Leurs richesses provient avant tout de leviers socio-economique. C'est la seule classe pour qui, il n'y a pas separation de pouvoir d'ailleurs (banquier, juge et industriels pouvant diner ensemble et discuter entres "bonnes gens"). Les riches le devenant par le travail, en commencant a partir de rien? selon les Etudes, ils forment a peine 4% des hautes strates sociales, tout pays confondus. Le problème c'est que cette caste n'as ni volonté patriotique, et de fait, leurs argents est souvent déjà ailleurs. Même si demain, vous devenez un "nouveau riche" de part Euromillion ou autres, la problématique sociale restera la même: c'est eux qui vous invitent parmis eux, pas le contraire. De fait, le portefeuille social de cette caste, contrairement aux classes populaires, les rend infiniment plus prompt a se concerter massivement pour contrer toute velleités, alors que dans le même temps, ils ont detruit le tissus social populaire et ont mis dans la tête des classes moyennes qu'ils faisaient deja partie des classes bourgeoise, ce que ces derniers vivent très mal quand ils se rendent compte que non, et qu'ils chutent vers la classe inferieure: celles des classes populaires ou paupérisée. Si déjà les classes moyennes commençaient a arreter de se prendre pour des petits bourgeois et acceptaient qu'ils sont de la classe populaire, il serait deja plus simple de leurs faire comprendre la realité economique et sociale dans laquelle ils vivent. A la place, ils s'aveuglent et adhèrent totalement aux idées de ceux qui les ecrasent. J'en ai d'ailleurs quelques specimens dans ma classe, assez affolant.

« Les dernières décennies ont été dures pour le monde du travail, en grande partie à cause des changements technologiques. Mais la technologie peut aussi être l’élément qui aide à redresser la situation. » C’est la thèse développée dans un article publié dans le journal libéral britannique « The Economist ». Face à l’industrie 4.0, les syndicats préparent une résistance 4.0.

Pour Rita Coeck, responsable fédérale CGSP pour De Lijn, la coupe est pleine. Pour elle, « le malaise actuel est dû à 100 % à la rage d’austérité des dix dernières années. Il est urgent d’investir et de développer une vision de la mobilité. Le nombre de voyageurs augmentera automatiquement ».

Pénurie de personnel, limitation des congés, excès d’heures supplémentaires, détérioration des conditions du travail de nuit, dispositif de stand-by illégal... Les contrôleurs aériens de Skeyes (ex-Belgocontrol) demandent à être entendus depuis… 2013.

Alors que Bart De Wever vient d’avouer que la N-VA veut encore allonger l’âge de la pension, une travailleuse du secteur du nettoyage nous a envoyé ces mots. Un appel à la reconnaissance, et à la dignité...

Le week-end dernier, la violence a connu un nouveau pic en Palestine. Israël a mis en œuvre les grands moyens, et l'escalade a coûté la vie à au moins 27 Palestiniens. Le Premier ministre Netanyahou a ainsi entamé son nouveau mandat d'une manière sinistre. Cette escalade se produit juste avant l'Eurovision, le célèbre concours de la chanson qui se tient cette année à Tel-Aviv. Par l'organisation de ce concours très populaire, Israël tente de redorer son image désastreuse en matière de droits humains. C'est pourquoi, pour nous, pas de concours Eurovision cette année.

Le Parti Socialiste (PS) mène une campagne électorale « à gauche ». Entre Paul Magnette qui promeut l’impôt européen sur la fortune et Elio « cœur qui saigne » Di Rupo qui défend le droit à la pension à 65 ans, on les croirait tous deux, parfois, inspirés par le programme du PTB. Mais que révèle l’expérience des faits ?

Pour vous, la lutte contre le réchauffement climatique doit être une priorité politique. Vous cherchez les propositions qui allient efficacité écologique et justice sociale. Votre cœur balance entre PTB et Ecolo. Voici de quoi déterminer votre choix.

Le 12 mai prochain, une coalition de citoyens marchera pour le climat et la justice sociale. À deux semaines des élections, c’est le moment de faire entendre notre voix.

Les derniers sondages montrent que le PTB pourrait obtenir son premier élu au Parlement européen. Ce serait un événement historique. Rencontre avec celui qui deviendra peut-être le premier élu belge de la gauche authentique à l’Europe.

Trois semaines avant les élections, les agents pénitentiaires tirent une nouvelle fois la sonnette d’alarme. Suite à la politique d’austérité de ces dernières années, le personnel des prisons n’en peut plus. C’est la sécurité des gardiens, des détenus et des citoyens qui est en jeu.