L'enjeu du droit de grève, c'est la démocratie

Photo Solidaire
Photo Solidaire
Thema's
Syndical

Ajouter un commentaire

Commentaires

Je voudrais profiter de cet article pour dire à Jean-Claude Goblet, ( le frère du célèbre syndicaliste ), qui traite les syndicalistes de terroristes, que le Monde du Travail n'a aucune leçon de civisme à recevoir de la part d'un INCIVIQUE FISCAL qui a fondé une "entreprise" au grand duché de Luxembourg, pour ne pas payer d'impôts en Belgique !!! La seule chose que cet "entrepreneur"...entreprend...c'est de s'en foutre plein les fouilles sur le compte des travailleurs belges, car je suppose qu'il saura bien profiter de la sécurité sociale belge, financée avec l'argent des travailleurs, quand le besoin s'en fera sentir... !!!
Que les patrons et le gouvernement critiquent les syndicats, c'est quelque part "dans l'ordre des choses", puisqu'ils sont "de l'autre côté de la barrière" ... Mais franchement que des travailleurs les critiquent, je trouve cela honteux ! S'ils ne craignent pas pour leur propre avenir, qu'ils aient au moins la décence de penser à celui de leurs enfants ... Nous devons tous restés solidaires, même si le gouvernement essaie de nous diviser en donnant quelques miettes à certains et en refusant ces miettes à d'autres ! Et s'il y a des débordements, c'est manifestement qu'une part des gens qui manifestent "ont la rage au ventre" face à un gouvernement qui ne veut qu'asservir la majorité et qui n'écoute en rien les doléances de la population. Travailler : oui ! Etre esclave : non ! Par ailleurs, que les gens qui trouvent les syndicats "trop mous" réfléchissent aussi au fait qu'ils agissent dans le cadre de la loi et qu'ils ne peuvent se permettre de faire n'importe quoi. En tout cas, je remercie les syndicats d'exister, ce sont nos derniers remparts contre la dictature pure et dure ! Qu'on se le dise ...
Il faudrait que les gens (citoyens) se réveillent et organisent un front commun contre toutes les mesures antisociales qui concernent tout le monde. Le gouvernement fait la sourde oreille aux réclamations et tout simplement profite de l'inertie de ceux qui sont trop préoccupés par seules leurs propres affaires et ne se joignent pas aux masses pour protester. Seule l'action de tous en grande masse peut faire peur au gouvernement qui ne se gène ni ne recule devant rien. Il faudrait changer cela.

Les accueils des maisons médicales sont très sollicités en cette période de crise sanitaire.

Deuxième contribution de la médecin urgentiste Nathalie Eggermont. Un service de nuit aux urgences. On n’a aucune certitude, sur la façon dont la crise va évoluer. On continue à se battre. Et on relâche un peu la pression, avec les collègues. On râle ensemble sur la pénurie de matériel, et les choix politiques consternants.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

15 000 ouvriers de l'usine SEAT de Barcelone ont décidé de réorienter leur usine.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

À quelques heures du vote des pouvoirs spéciaux en Belgique, le vote de sa grande sœur en France (loi sur « l’état d’

« Je m’engage à ne prendre que des décisions pour affronter la crise » a déclaré la première ministre Sophie Wilmes.

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé samedi l’arrêt des entreprises non essentielles.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Malgré le confinement et les risques liés au coronavirus, des héroïnes travaillent à travers les couloirs des maisons de r