La double morale : notre armée est à Bruxelles et Anvers, nos armes en Arabie saoudite

Anvers, 18 janvier 2015. (Photo Solidaire, Dirk Holvoet)
Anvers, 18 janvier 2015. (Photo Solidaire, Dirk Holvoet)

Ajouter un commentaire

Commentaires

quand un belge de Syrie reviendra avec un FN dans ses bagages, achetés par les saoudiens et fournis par eux aux assassins islamistes, qu'il y aura un bain de sang (vu que les FN, c'est pas des armes de schtroumpfs), que dira le gouvernement ? et l'armée ? et les familles des victimes ? le peuple est-il stupide ou fait-il dans la "dissonance cognitive" ?
Ce que je trouve abérrrant, c'est qu'en fait, , sous couvert de peur du terrorisme, on fasse appel à l'armée parceque la police est en tel sous effectif qu'elle ne peut plus maintenir les missions qui sonty les siennes. C'est la résultante de "dégraissage des services publics bouffis" depuis des années. Et maintenant que l'on à besoin de la police, . . ; y'a plus. alors on va chercher l'armée. et demain ??? Le spf finances (les impôts) ne fonctionne plus ? l'argent ne rentre plus dans les caisses ? On privatise ! ! ! La sécurité sociale coute trop cher ??? soignez vous tout seul !
J'ai voté PTB, et je crois que j'ai fait le bon choix, concernant votre politique national, mais concernant votre politique international, j'ai des doutes. Vous félicètez la gréce pour avoir voté extrême gauche, mais vous ne faites pas de commentaire, pour leur alliance avec l'extrême droite. Vous condamner Israel ( a juste titre) pour ce qu'il font en Palestine, mais vous ne dites rien, lorsque que les palestiniens applaudissent les attentats et brûle le drapeaux Français Vous condamner les USA pour tout ce qui se passe dans le monde, à vous entendre ce serais de leur faute, pour les attentats, alors que se sont des fanatiques religieux qui font les attentats. Pas de commentaires ou très peu sur les massacres des chrétiens par des fanatiques musulmans en Syrie et en Irak, très peu de commentaires également sur les décapitations Pas de commentaire sur le dictateur Poutine, qui envahit un pays et tuent des milliers de gens, même si l'Ukraine est dominée par l'extrême droite, rien ne lui donne le droit d'envahir un pays Je sais que beaucoup de personnes pensent comme moi, n'oubliez pas que des personnes de toutes confessions et de race votent pour vous, je crois que vous devriez condamner avec force toute les atrocités faites aux musulmans, juifs, ou autres populations, merci de me lire, et continuer de vous battre pour notre bien à tous.
Bonjour, Attention de ne pas confondre salafisme et takfirisme. Si l'Arabie Saoudite est bien le berceau et le centre du salafisme, ce pays est victime du takfirisme qui a commis de nombreux attentats en Arabie Saoudite. Pour rappel, l'Arabie Saoudite fait partie de la coalition qui se bat contre l'autoproclamé "État Islamique". Les salafistes sont pacifistes, tandis que les takfiristes attaquent tout le monde, y-compris les salafistes. Le PTB a sans doute de très bonnes idées concernant la politique belge, mais ses points de vue sur l'international sont parfois très approximatifs. Je ne peux que vous conseiller d'aller visiter la Grande mosquée de Bruxelles, dans le Parc du Cinquantenaire, occupée et dirigée par l'Arabie Saoudite, et demander aux responsables leur opinion sur les terroristes et l'EI. C'est à deux pas de la station Schuman. Il fut un temps où les communistes représentaient le grand méchant loup, aujourd'hui ce sont les salafistes, pourtant paisibles, et c'est tout aussi injuste. Bien à vous
Une analyse très éclairante, et qui va au fond des choses. Merci pour cette contribution à la compréhension et à la réflexion.
Le 13 novembre, mon fils aurait pu figurer parmi les victimes. Il se trouvait à Paris et a été averti de justesse par la femme d'un ami avec qui il se trouvait dans un autre quartier qu'ils ne devaient pas rentrer au domicile de ce dernier. Je passe les arguments dont toute la planète a été informée et que maintenant tout le monde connaît. Et j'ai été soulagée, j'ai pu me rassurer. J'ai pu laisser aller des larmes salutaires. Et je me suis rendu compte que je pleurais pour les milliers d'enfants, de mères, de pères qui depuis si longtemps meurent sous les bombes et la torture et fuient, laissent tout derrière eux. Pleurent de honte et de désolation d'avoir été obligés à ça. Je me suis demandé où étaient les travailleuses qui avaient tissé de leurs mains les fils d'or qui sillonnent sur la nappe que nous sortons à Noël. Je me suis aussi demandé où étaient les morts de la manifestation de Charonne, ceux dont on a jamais parlé. Je ne suis qu'une simple citoyenne témoin de notre histoire à tous. J'aurais souhaité que chacun pleure des souffrances et de la censure européenne opposée aux mouvements de résistance dans ces pays qui était déjà stigmatisée comme terroriste. Voilà, c'est tout. Ce n'est pas très rationnel ni matérialiste comme analyse, mais j'ai du mal à croire que, parce que nos gouvernements sont lourdement armés et qu'ils ont développé ce secteur au détriment de bien des autres, nos vies soient plus précieuses car elles se sont passées près de chez nous.

Manuela Cadelli est juge à Namur et administratrice de l’Association syndicale des magistrats. Il y a quelques mois, elle est venue à ManiFiesta pour parler de son livre « Radicaliser la Justice ». Une venue qui a marqué l’auditoire, dans lequel se trouvait Morgane De Meur, juriste.

Le cordon sanitaire contre les néonationalistes (AfD) a sauté à Erfurt. Soutenu par la CDU, un dirigeant libéral, Thomas Kemmerich, évince par la grâce de l’AfD le ministre-président de gauche avant d’être contraint à la démission.

En raison d'un problème informatique, le caucus démocrate dans l'état américain de l'Iowa s'est terminé en fiasco.

« La culture est la première chose qu’il faut sauver », a déclaré Fidel Castro lorsque Cuba subissait une grave crise économique au début des années 1990. Si l’île socialiste est réputée pour ses soins de santé et son système d’éducation, un aspect moins connu est sa politique culturelle. Rencontre avec Abel Prieto, ancien ministre de la Culture à Cuba.

Le renforcement de notre sécurité sociale était l’objet de la manifestation organisée par la FGTB ce mardi 28 novembre à Bruxelles. Manifestation qui a rassemblé 20 000 personnes. Pourquoi défendre, et renforcer, la « Sécu » ? Solidaire a posé la question aux participants.

Il y a 75 ans, le camp d’Auschwitz est libéré par l’Armée rouge. Retour sur le 27 janvier 1945, et ce que les soldats soviétiques découvrent avec horreur.

« Beaucoup de femmes vivent des relations insatisfaisantes. Et si elles ne peuvent pas quitter leur partenaire parce qu’elles en ont besoin pour boucler leurs fins de mois, c’est une situation qui n’est agréable pour personne. » Dans son dernier ouvrage, Why Women Have Better Sex Under Socialism, Kristen Ghodsee explique les acquis sociaux dont bénéficiaient les femmes des pays socialistes d’Europe de l’Est : de l’égalité sur le marché du travail aux crèches gratuites, en passant par des campagnes publiques encourageant les hommes à participer aux travaux ménagers.

Le 14 juin 2019, 500 000 femmes et hommes descendaient dans les rues suisses pour défendre l’égalité des femmes et des hommes. Retour sur le plus grand mouvement social qu’ait connu ce pays depuis 1918.

Les chiffres sur la ponctualité des trains et le nombre d’usagers du rail semblent très positifs à première vue. La SNCB a transporté 253 millions de voyageurs et la ponctualité s’est améliorée, le nombre de trains à l’heure passant de 87,2 % en 2018 à 90,4 % en 2019. Toutefois, ces chiffres masquent beaucoup de choses. En effet, de nombreux trains sont encore en retard, et le rail subit un manque criant d’investissements.

Le procès contre la multinationale de livraison de repas a débuté ce lundi. La question du statut et de la relation de travail entre les coursiers et Deliveroo sont au cœur des débats. L’issue du procès pourrait avoir des conséquences significatives sur le modèle économique de l’entreprise et des grandes multinationales de plateformes en général.