« La politique est trop importante pour être laissée à des politiciens professionnels »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Monsieur Peeters, vous devez écouter notre colère et les propositions du patronat. seule le monde ouvrier savent si qui est bon pour eux ou non. Nous voulons travailler de manière humaines et pouvoir profiter un maximum de notre pension future. Je vous le dis monsieur Peeters, j'en ai plus que assez de se gouvernement, trop c'est trop, nous n'en pouvons plus et de mon côté je songe sérieusement à peut-être quitter se pays.
y en a marre
je rêve d'entendre des politiciens philosopher sur la valeur du travail jusqu'a 60ans ( voir 50) mais surtout sur la qualité de vie qui reste a l'être humain travailleur le temps de sa retraite avant de rejoindre la maladie grave qui traîne partout...Est-ce ça la vie?
Nous avons laisser se développer une nouvelle caste (politicienne) avec tous les privilèges qui vont avec. A la révolution française on avait aboli les privilèges avec la création de la Belgique ils ont survécus au ceint de celle-ci.
Marre de ces guignols , je bosse déjà 40 heures c'est bon !! Et pas jusque 67 je ne tiendrai jamais

Malgré des annonces de réinvestissement dans le rail belge, la Vivaldi ne rompt pas avec la logique européenne qui pousse

Le test positif du président américain agit comme un retour à la réalité. À moins d’un mois du scrutin, il est renvoyé à son bilan et à son incapacité – physique et politique – à le défendre.

« On a donné les meilleures années de notre vie à Wibra et maintenant on nous traite comme des chiens.

Le gouvernement fédéral veut lancer un projet pilote de libéralisation dans notre pays.

Omar Radi, un journaliste marocain emprisonné pour son travail de journaliste d’investigation, est accusé de « viol » et « espionnage ». Après Soulaiman Raissouni, poursuivi lui aussi pour « viol » au Maroc, c’est le second journaliste critique du pouvoir a être inquiété par la justice. Une manière de les faire taire ?

Les postiers allemands viennent de décrocher une importante victoire : une augmentation de salaire de 5 %, répartie sur deux ans. C’est le résultat d’une lutte à laquelle quelque 22 000 postiers ont pris part. Cette victoire est un juste retour des choses pour ces travailleurs qui ont redoublé d’efforts pendant la crise du Covid-19.

​L’élue et militante socialiste de New York souligne combien l’accès universel aux soins constitue aujourd’hui un enjeu décisif et s’inquiète du manque d’ambition de Joe Biden sur ce point. Elle a été interviewée lors de la Fête de l’Humanité.

Après des années de lutte, certaines mesures avaient été prises pour limiter l’utilisation du plastique à usage unique.