Le juge Michel Claise : « Pour ne pas payer d’impôts, soyez riches »

Michel Claise.  (Photo Solidaire, Vinciane Convens)
Michel Claise. (Photo Solidaire, Vinciane Convens)

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Excellente analyse de ce juge clairvoyant. J'ajouterai que la politique néo libérale rejoint à ce propos la politique nationaliste : dissoudre les organismes centraux de lutte, c'est aussi préparer le confédéralisme, voire le séparatisme en transférant dès à présent certaines compétences fédérales vers les régions. .. au détriment de l'efficacité de la lutte et donc à l'avantage des clients de l'ultra libéralisme. Pour notamment la NVA , ses adeptes et autres partis inféodés, la boucle est bouclée et ils font d'une pierre deux coups. Tout est lié.
C'est malgré tout le gâchis, c'est réconfortant de lire l'avis de quelqu'un qui voit les choses de la même manière. Quand on rentre dans un pays et qu'on assassine froidement son président sans autre forme de procès, comment fait-on basculer le crédit déjà bien entamé de la Cour pénale internationale. On peut dès lors s'interroger sur le fait de savoir qui sert cette Cour pénale et à quoi elle sert dans un contexte de mondialisation (et en particulier du crime et de la corruption). Quand on voit avec quel acharnement la main tendue aux Irakiens a servi à détruire toutes les infrastructures, les réserves du Croissant rouge, donné lieu à un déballage de cruauté sans ménagement vis-à-vis de la population, on peut légitimement se poser des questions quant aux desseins des dirigeants américains, anglais, français, italiens, belges de cette époque. Et si la propagande répandue dans les pays européens et américains n'a pas pu entamer complètement les solidarités, ces gens-là ont décidé de frapper plus fort pour ne pas perdre la face et garder leurs alliances. Mais qui sont les commanditaires de ce regain de terrorisme d'un genre nouveau puisqu'il ne porte pas un modèle de société mais des valeurs bafouées, poussées à leur extrême limite, celle de la vengeance aveugle, celle qu'a généré des années de guerres injustes, de peuples martyrisés, spoliés, dupés et humiliés. Et ce sont aujourd'hui les mêmes acteurs européens qui lancent dans les médias : regarder, la Libye : il n'y a pas de gouvernement ! Force fait loi pour ces politiciens. Et ils vont éradiquer le terrorisme ? Ils ont plongé le monde dans une guerre sans nom, en tous les cas, pas pour le moment, avec le concours de l'Arabie saoudite ? Endettée, écartelée en son sein par des querelles tribales. L'Iran ? Remettons nos exigences à jour ! On va un peu s'en mêler et stimuler la croissance ! Bon j'arrête. Plus de justice internationale, plus de justice au sein des Etats fondateurs et un peuple en déroute, après le peuple de l'Islam, celui de l'Occident !

Pour Rita Coeck, responsable fédérale CGSP pour De Lijn, la coupe est pleine. Pour elle, « le malaise actuel est dû à 100 % à la rage d’austérité des dix dernières années. Il est urgent d’investir et de développer une vision de la mobilité. Le nombre de voyageurs augmentera automatiquement ».

Pénurie de personnel, limitation des congés, excès d’heures supplémentaires, détérioration des conditions du travail de nuit, dispositif de stand-by illégal... Les contrôleurs aériens de Skeyes (ex-Belgocontrol) demandent à être entendus depuis… 2013.

Alors que Bart De Wever vient d’avouer que la N-VA veut encore allonger l’âge de la pension, une travailleuse du secteur du nettoyage nous a envoyé ces mots. Un appel à la reconnaissance, et à la dignité...

Le week-end dernier, la violence a connu un nouveau pic en Palestine. Israël a mis en œuvre les grands moyens, et l'escalade a coûté la vie à au moins 27 Palestiniens. Le Premier ministre Netanyahou a ainsi entamé son nouveau mandat d'une manière sinistre. Cette escalade se produit juste avant l'Eurovision, le célèbre concours de la chanson qui se tient cette année à Tel-Aviv. Par l'organisation de ce concours très populaire, Israël tente de redorer son image désastreuse en matière de droits humains. C'est pourquoi, pour nous, pas de concours Eurovision cette année.

Le Parti Socialiste (PS) mène une campagne électorale « à gauche ». Entre Paul Magnette qui promeut l’impôt européen sur la fortune et Elio « cœur qui saigne » Di Rupo qui défend le droit à la pension à 65 ans, on les croirait tous deux, parfois, inspirés par le programme du PTB. Mais que révèle l’expérience des faits ?

Pour vous, la lutte contre le réchauffement climatique doit être une priorité politique. Vous cherchez les propositions qui allient efficacité écologique et justice sociale. Votre cœur balance entre PTB et Ecolo. Voici de quoi déterminer votre choix.

Le 12 mai prochain, une coalition de citoyens marchera pour le climat et la justice sociale. À deux semaines des élections, c’est le moment de faire entendre notre voix.

Les derniers sondages montrent que le PTB pourrait obtenir son premier élu au Parlement européen. Ce serait un événement historique. Rencontre avec celui qui deviendra peut-être le premier élu belge de la gauche authentique à l’Europe.

Trois semaines avant les élections, les agents pénitentiaires tirent une nouvelle fois la sonnette d’alarme. Suite à la politique d’austérité de ces dernières années, le personnel des prisons n’en peut plus. C’est la sécurité des gardiens, des détenus et des citoyens qui est en jeu. 

Beaucoup de gens sont en colère contre la politique menée par les partis traditionnels. Le Vlaams Belang affirme défendre, lui, les intérêts du peuple, des gens ordinaires. Mais, dans les faits, on constate que ce parti est au service des plus riches. Voici cinq faits qu'il faut absolument savoir à propos du Vlaams Belang.