Le mouvement social européen en passe d'enterrer le TTIP

Photo Solidaire
Photo Solidaire
 

Ajouter un commentaire

Commentaires

Pour la constitution de cette Europe, on nous a (tellement) promis : (que) des bienfaits... Qu'est-ce que l'on constate : cette Europe ne profite qu'aux riches dont le pactole grossit jour après jour, quand le peuple lui, cherche à joindre les deux bouts chaque jour. Ce traité n'est à nouveau qu'un traité de capitaliste conçu par tous ces dirigeants avides de pouvoir et d'argent, ces multinationales d'aigrefins qui "nagent" dans les dollars, et où une fois de plus le peuple va se faire manipuler, exploiter détrousser... On "crache" à nouveau sur tous ceux qui font la richesse d'un pays à savoir le peuple. L'Europe a été construite comme le Titanic. Le TTIP, ce sera un Tsunami !
Et oui, encore moi ! La FEB, par l'intermédiaire de son Cher Président se mêle de défendre l'intérêt des "super" patrons de "super" sociétés qui, finalement délocalisent leurs activités professionnelles après avoir bien "dupés" le gouvernement, bien qu'avoir reçu pleins d'avantages fiscaux (subsides, etc). Aucun remords ni scrupules de mettre en difficultés financières le personnel qu'ils licencient. L'état ne leur demande aucune indemnité de remboursement des aides financières données, que dis-je volées ! Contrairement à ce que l'on veut "encore" nous faire croire, le TTIP ne résoudra rien au niveau économique pour le peuple (et je précise pour le peuple !) mais accentuera encore plus cette avidité du pouvoir et d''argent des nantis. Plus aucune norme environnementale, sanitaire, labellisée et autre ne pourront être revendiquées par l'Europe ! Madame Merkel y croit dur comme fer parce que l'Allemagne est la mieux située dans la pyramide économique de cette Europe. Mais face à l'Amérique, je crois qu'elle surestime ces pouvoirs. L'Amérique aura très vite balayé d'un revers de la main son ascendance dictatoriale et par la même, sa position dominatrice et soi-disant "protectrice" dans cette Europe qu'elle défend envers et contre tout depuis sa constitution ! Et je viens d'apprendre un nouveau séisme social et économique avec la décision de fermeture chez Caterpilar. Une Europe pour mieux vivre, ah oui ! Les Britanniques ont quitté le navire européen et si ils avaient pris la bonne décision ?
Bonjour , J'espere de tout coeur que le parlement Wallon ne va pas cede pour le CETA , avec le canada , c'est une arnaque , pour faire passe les multi national américaine et après venir avec le TTIP , , lisez la lettre de professeurs , canadiens qui soutient le non WALLON , car ils connaissent el danger du CETA pour le vivre au quotidien , Contre , el CETA , derrière , se trouve les multinational , et le groupe BILDERBERG , merci de lire

Ça bouge sur le rail en ce mois de juillet : manque de personnel, 76 guichets fermés à mi-temps dès le 5 août, de nou

Entre 2021 et 2027, via un nouveau Fonds européen de la défense, l’Union européenne (UE) va dépenser 13 milliards d’euros

Il y a 75 ans, l’Europe était libérée du nazisme. A grands renforts de films, Hollywood tente de nous convaincre que nous devons notre salut aux soldats américains. La vérité historique est pourtant beaucoup plus nuancée...
Gestion calamiteuse, créances impayées, subsides jamais réclamés... Au CPAS de Zelzate, six années de politique libérale ont laissé des cadavres dans les placards. L’échevin PTB des Affaires sociales, Geert Asman, met de l’ordre dans le service d’aide sociale. « La politique sociale est notre priorité n°1. »

Avec plus de 100 millions de disques vendus en près de 55 ans de carrière, Salvatore Adamo est une véritable star de la ch

« Kapitalisme voor beginners » (Le capitalisme pour débutants), le dernier livre du sociologue américain Vivek Chibbe

Et revoilà les vacances d’été. Enfin un peu de temps pour lire un livre, écouter de la musique, ou regarder un film s’il pleut - on reste en Belgique... Vous trouverez dans ces pages les choix de la rédaction pour passer un été agréable ! Bonnes vacances.
En 2020, 1,4 million de travailleur se éliront leur délégation syndicale dans plus de 6 000 entreprises. Les élections sociales sont l’occasion idéale pour mettre sur pied ou élargir une équipe syndicale. La recherche de nouveaux.elles candidat.e.s débutant cet été, nous avons demandé à quatre syndicalistes de nous faire part de leur expérience.

Les travailleurs de l'entreprise Kone s’opposent toujours au licenciement de leur délégué syndical, Eddy Clément. Aucune solution n'est ressortie des concertations menées entre le syndicat et la direction. Cette dernière reste sur sa position. La lutte prend donc de l’ampleur. Le jeudi 11 juillet, les ouvriers et des délégations de différents secteurs se sont encore rassemblés devant l'entreprise, à Woluwe-Saint-Lambert.

L’écrivaine et militante britannique Rachel Holmes a écrit une biographie sur Eleanor Marx.