Lidl : « Notre travail est vital, mais le personnel doit pouvoir travailler en toute sécurité. »

Foto Solidair, han Soete
Foto Solidair, han Soete

Ajouter un commentaire

Commentaires

Dur, dur ! Il y aura beaucoup de travail quand la pandémie sera loin. Ce que montre bien cet article, c'est que dans des circonstances aussi exceptionnelles que celle que nous vivons, les travailleu(se)s des grandes surfaces arrivent à faire entendre leur voix. Je leur souhaite de rester fermes et de consolider leurs positions jusqu'au bout. Car, comme le souligne le camarade, la direction se garde bien de se montrer. C'est qu'ils travaillent à ne rien concéder à l'avenir ! Solidarité !
Hélas beaucoup de clients ne comprennent pas..ils viennent à coté de vous sans respecter les distances de sécurité pour vous posez des questions..il y en a meme qu ils le font en enlevant leurs masques pour vous parler ! :O Des clients qui nous agressent car y a pas ceci y a pas cela c est pas normal...nous agressent en caisse car on leurs demande de se mettre sur les lignes de distance de sécurité et d'attendre avant de déposer..et ils ne comprennent pas que l argent passent dans plusieurs mains donc plus vite transmissible via ce contact donc on demande le payement par carte et donc encore ca en vient a agresser pour certains...il y en a qui prennent 2 caddies pour pouvoir entrer pour pouvoir etre en couple puis au finale n avoir que 5 articles dans 1 des 2 caddies ....donc un des 2 prend la place d une personne qui respecte les consignes et qui attend a l extérieur pour rentrer ,pour pouvoir se promener!!....je viens travailler pendant le confinement et m expose a des risques que je préférerais éviter et rester chez moi comme eux avec ma famille mais je suis là ,je travaille..ainsi que les collègues toujours présents car le personnel faut pas oublier qu il est reduit en plus! Apprenez les mesures de sécurité et à respecter les caissiers et caissières car nous ne sommes pas la pour que vous nous agressiez ! Vous êtes stressé,vous avez peur...dites vous que vous c est l'histoire de juste faire vos courses..nous...on y travaille et on prend plus de risques... et si ca vous rend agressif...envoyez quelqu'un a votre place et restez chez vous! Merci

Si les pays occidentaux sont submergés par la pandémie de coronavirus, les pays en voie de de développement sont confronté

Mercredi, la Commission européenne a présenté son Paquet de relance européen, sous le nom de « NextGenerationEU ». « Historique », selon tous les partis traditionnels, des libéraux aux verts en passant par les sociaux-démocrates. Pourtant, à y regarder de plus près, il n'y a pas vraiment de raisons de se réjouir...

Avec la destruction de l’environnement, les épidémies comme celle du coronavirus que nous connaissons risquent de se multi

La crise du coronavirus se déroule dans un contexte politique inédit en Espagne où une coalition de gauche dirige le gouve

Aux États-Unis, un citoyen américain noir a été tué au cours d’une opération de police. Un de plus. Des milliers de personnes exigent que les policiers responsables de sa mort soient traduits en justice.

La pandémie de COVID-19 est la crise sanitaire la plus grave de l'histoire mondiale récente.

« On ne va quand même pas tous partir en vacances cet été ? », a lâché cette semaine le président du Voka (association patronale flamande). Cette déclaration ouvre une offensive plus générale pour nous faire travailler plus, de manière plus flexible et pour moins cher. Offensive à laquelle s’est joint le chef des grands patrons wallons, et qui revient à dire que les héros du coronavirus vont devoir payer la crise. Il faut refuser cette logique et faire sauter un tabou de la politique belge : faire payer les grandes fortunes.

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, qui dure depuis un certain temps déjà, menace de s'intensifier à cause de la campagne électorale de Donald Trump. Les déclarations de Trump qualifiant l'épidémie de coronavirus d'acte de guerre posé par la Chine n'en sont qu'un avant-goût. Car la première victime d'une guerre, c'est toujours la vérité.

Le célèbre linguiste, philosophe et militant de gauche Noam Chomsky donne son avis sur la pandémie de coronavirus, les abe