LuxLeaks : les lanceurs d'alerte condamnés, les fraudeurs épargnés

Raoul Hedebouw, député fédéral et porte-parole du PTB (ici avec Antoine Deltour), proposait en avril dernier à la Chambre d'envoyer un message de soutien au lanceur d'alerte. (Photo Solidaire)
Raoul Hedebouw, député fédéral et porte-parole du PTB (ici avec Antoine Deltour), proposait en avril dernier à la Chambre d'envoyer un message de soutien au lanceur d'alerte. (Photo Solidaire)

Ajouter un commentaire

Commentaires

Comment voulez-vous qu'il en soit autrement D'abord JUNCKER a attiré les multinationale, pour le remercier il est mis à la tête de l'Europe, ensuite la justice luxembourgeoise condamne les lanceurs d'alertes. Mare de cette Europe, Bravo aux anglais.
Et le jugement est rendu par un tribunal ...Luxembourgeois. c'est justice d'opérette que ce procès. Je ne sais s'il faut pleurer ou en rire. En tous cas rien de démocratique dans la sanction contre les lanceurs d'alerte . Rien de juste dans le laxisme et même la protection des voyous que sont les fraudeurs. Les voleurs.
La situation est grave. On doit bouger. Bientôt plus de démocratie. C'est ça l'Europe. Les Riches qui décident pour les pauvres et la classe moyenne! Et on devrait encore dire merci! Que l'on vote à gauche ou à droite le résultat est le même. On est plus nombreux, réagissons intelligemment , pas derrière un syndical politique. Les Anglais ont été malin en sortant de l'Europe. Ceux qui restent c'est pour les subsides de l'Europe!
Une honte !
Il est tant que tous les citoyens lucides s'unissent autour du PTB, que nous prenions nos clic et nos clac et que nous quittions cette Europe, laissant les "pourris" se duper entre eux. Tous ceux qui la dirige se rendent complice en protégeant tous ces corrompus de fraudeurs. Dans cette Europe, il n'y a plus de logique... Les mauvais sont bénis (et encouragés...) et les bons sont punis. Alors, le PTB, quand allez-vous nous sortir de cette Europe. Vive le Royaume-Uni si seulement nous pouvions retrouver notre liberté ! Tous ceux qui croient encore en cette Europe suivent ou s'accrochent à un leurre. La colère monte, le ton aussi tellement ont en a marre.
On peut sortir de l'Union Européenne (UE) mais pas de l'Europe. Ceci n'est pas un jeux de mots. "Sortir de l'UE" ne résoudra pas grand chose puisque. D'une part, on restera inévitablement dans l'Europe qui, pour l'instant, est néo-libérale et, d'autre part, on diminuera les moyens de collaborer avec d'autres forces européennes progressistes. Je pense que l'UE est un fait et qu'un retour en arrière est une voie sans issue. Je pense qu'ensemble avec les autres forces progressistes en Europe, le PTB doit, à court terme, réaliser des politiques anti-néo-libérales (la taxe des millionnaires par ex.) et à long terme, élaborer une stratégie socialiste. Et tout cela au niveau de l'UE. Autrement on tombera dans la situation semblable de la Grèce aujourd'hui qui bien qu'elle ait votée contre à la politique néo-libérale de l'UE, elle est obligée (forcée) à l'appliquer. Comme désillusion, cela peut compter. Et des désillusions, on sait qui en profitent: les Le Pen est consorts.
C'est une foi de plus ce qui ne faut pas faire qui est fait !!!! Ce ne sont pas ceux qui ont "construits" l'Europe qui vont la détricoter. Pour cela, il en faut d'autres, beaucoup plus lucides, ceux qui sont proches du peuple, qui écoutent, qui agissent.....Ce sera l'Europe du peuple ou l'Europe ne sera plus. L'Europe des nantis ne peut, ne sait pas continuer. Quand est-ce que ces tocards vont comprendre ? Jamais.....
merci a ces deux hommes Antoine Deltour et Raphaël Haletont
faites du ptb un grand parti,allez y amis belges votez en masse
J 'espère qu'en France, la France Insoumise portée par la candidature de Jean-Luc MELENCHON, va remporter les élections présidentielles en mai 2017 et mettre en place la 6é république, car les lanceurs d'alerte y seront protégés et honorés comme il se doit.
Un tribunal luxembourgeois n'était-il pas d'emblée incompétent pour juger cette affaire ? Question de pure rhétorique...
Rien n'a changé depuis la révolution française les nantis sont toujours là et bien protégés !
Bonsoir, comme d'habitude, une justice à 2 vitesses... Depuis toujours cela a été comme ça...
C'est une Europe qui est entièrement dévoué au grand capital, d'une injustice criante, à deux vitesses, d'un côté le citoyen qui est appauvri et de l'autre côté quelques personnes qui naviguent dans des bateaux de grand luxe. Depuis l'introduction de Euro le coût de la vie à explosé et jette la majorité des gens dans le besoin. Ce sont les banques qui dirigent le système seulement pour quelque uns.

En novembre 2020, les Américains devront choisir leur futur président.

La Cour de justice de l’Union européenne a émis un avis qui laisse présager un arrêt très libéral contre le statut des doc

La ministre flamande de l’Énergie Zuhal Demir (N-VA) a menacé de ne pas adapter son plan climatique si la sortie du nucléaire était maintenue par un nouveau gouvernement Vivaldi. La N-VA plaide depuis longtemps en faveur d’une prolongation des centrales nucléaires. Engie-Electrabel exerce une forte pression pour postposer la sortie du nucléaire. Les partis de la Vivaldi vont-ils céder à la pression du lobby du nucléaire ? Ce serait un désastre pour la transition énergétique urgente qui est aujourd’hui absolument indispensable.

Les prisons aussi ont subi de plein fouet la crise du coronavirus. Comme dans toutes les structures collectives, le risque de contamination est élevé. Les mesures d’assouplissement qui viennent d’être décidées représentent un danger pour le personnel et les détenus. C’est pourquoi les organisations syndicales ont lancé un préavis de grève.

Le 27 septembre, le peuple suisse se prononcera sur l’achat d’une quarantaine de nouveaux avions de combat lors d’un referendum. « Inutile, onéreux et trop polluant » selon les opposants à ce gaspillage. Qui pourront donc se mobiliser pour faire abandonner ce projet. En Belgique – où 6 personnes sur 10 sont opposées à l’achat de nouveaux avions de guerre F-35, selon un sondage de 2018 – un débat démocratique incluant la population est nécessaire, et urgent, aussi...

Devenir président d’un des plus grands syndicats du pays en pleine pandémie, alors que nous sommes face à une crise économique d’une ampleur inédite, voilà une tâche lourde... À quelques jours d’une journée de mobilisation nationale en front commun syndical, la première post-confinement, nous avons rencontré celui qui a relevé le défi, Thierry Bodson.

Loin de constituer un cas isolé, l’affaire Chovanec révèle un problème plus profond au sommet de l’appareil d’État. De nouvelles réformes et un contrôle plus démocratique de la police s’imposent de toute urgence.

Le gouvernement israélien a annoncé fin avril qu'il annexerait une partie de la vallée du Jourdain. Pour l'instant, il n'est pas encore question d’une annexion officielle, mais la situation des Palestiniens reste intenable. Entretien avec Omar Barghouti, fondateur de la campagne palestinienne Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS).

Depuis début septembre, on voit apparaître de plus en plus de lettres ouvertes critiquant les dispositions prises en répon